Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conte pour enfant

  • Les Secrets et Enchantements de la Maison de Poupée de la Reine d'Angleterre de Vita Sackville-West

    Imprimer

    Les secrets et enchantements de la Maison de poupée de la reine d'Angleterre, vita sackville-west, auteur anglais, Kate baylay, conte pour enfant, grasset jeunesse

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Secrets et Enchantements de la Maison de Poupée de la Reine d'Angleterre ?

       "Je n'ai lu qu'un roman de Vita Sackville-West, Toute Passion Abolie, mais j'en ai gardé un souvenir marquant, de douceur et de mélancolie. Quand j'ai vu la beauté de cet ouvrage illustré, allié à la plume de Vita, je me suis dit qu'il ferait bien joli dans ma bibliothèque et je remercie grandement Grasset Jeunesse d'avoir eu la gentillesse de me l'envoyer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ce livre a une histoire un peu magique. En 1942, Mary, reine d'Angleterre, fait construire une maison de poupée grandiose avec l'eau, l'électricité et même un ascenseur. Quoi de plus normal alors que de demander aux artistes de l'époque de décorer les murs de leurs toiles miniatures et de remplir la bibliothèque de leurs petites histoires. C'est à cet occasion que Vita Sackville-West écrivit celle-ci et l'original est toujours aujourd'hui, à Windsor, dans la bibliothèque de la maison de poupée."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce livre est vraiment très joli, parfaitement fini et bien illustré. Il me rappelle celui écrit par la Reine Victoria enfant, les Aventures d'Alice Laselles, que j'avais ramené d'Angleterre (et si Grasset voulez bien le traduire d'ailleurs, ça ferait une jolie collection !). L'histoire simple mais jolie, de l'esprit qui habite la maison de poupée, possède deux niveaux de lectures qui permettront aux grands comme aux petits d'y trouver leur compte. Pour autant, elle m'a parue, au premier abord, un peu trop complexe pour ma nièce de 5 ans à qui je l'ai lue avant la sieste mais le soir même elle me réclamait de nouveau l'histoire de la maison de poupée. Je m'en remets donc à son jugement sans faille."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai aimé que l'histoire de la création de ce livre nous soit présentée à la fin. En revanche, pas un mot de l'illustratrice, Kate Baylay, dont les dessins sont pourtant sublimes et habillent si joliment ce petit conte. C'est bien dommage."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Vita Sackville-West ICI

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire