Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Anglais

  • Summer Half d'Angela Thirkell

    Imprimer
    • summer half,barchester chronicles,angela thirkell,virago modern classics,littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Summer Half ?

       "Je me suis régalée à chacune de mes lectures des Barchester Chronicles d'Angela Thirkell et les couvertures sont tellement sublimes... C'est une série que je poursuis avec grand plaisir."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Colin Keith a le sentiment qu'il devrait trouver un travail et arrêter de dépendre de ses parents. C'est ainsi qu'il se retrouve à enseigner dans une école de garçons alors que les jeunes gens le terrifient..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est, comme toujours, frais, léger et amusant. Lire un Angela Thirkell, c'est comme partir en vacances dans la campagne anglaise. On compare souvent l'auteur à Barbara Pym et Nancy Mitford mais personnellement, c'est elle que je préfère, sans hésiter. Je me demande à chaque fois comment elle arrive à faire dire autant de sottises et de choses insignifiantes à ses personnages, tout en rendant leurs dialogues absolument irrésistibles. Vous aurez droit à des litres de thé, des piques-niques au bord de la rivière, mais également des débats passionnés sur les auteurs classiques anglais, de l'amitié, de l'amour bien sûr, et beaucoup de joie."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Il y a, dans le dernier chapitre, un condensé de tout ce qui fait, il me semble, la réussite de ce livre : de l'amour, beaucoup d'humour et une leçon de vie. J'ai déjà hâte de lire le suivant."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la série des Barchester Chronicles ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Summer Half" ?

  • The Secret Garden de Frances Hodgson Burnett

    Imprimer
    • le jardin secret, the secret garden, frances hodgson burnett, barnes and noble, collectible classics, children's edition, littérature pour enfants, littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Secret Garden ?

       "Je suis littéralement tombée amoureuse de cette jolie petite collection Barnes and Noble sur Instagram et j'ai profité que ma soeur parte en voyage aux États-Unis pour lui en glisser un mot. Elle a eu la gentillesse de me ramener celui-ci, qui est aussi beau que ce à quoi je m'attendais."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Mary a grandi en Inde, dans une famille qui ne s'est jamais préoccupée d'elle, entourée de domestiques qui faisaient ses quatre volontés. Quand ses parents meurent du choléra et qu'elle est envoyée chez son oncle en Angleterre, c'est donc une petite fille désagréable, pourrie gâtée et maladive qui va débarquer dans ce nouvel univers et qui va y découvrir tout un monde qu'elle n'aurait pu imaginer."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "On retrouve ici de nombreuses similitudes avec A Little Princess (Princesse Sarah) dans les sujets évoqués : l'Inde, une petite fille sans parents qui découvre l'Angleterre, mais cette fois-ci l'héroïne est plutôt désagréable, aussi bien à côtoyer qu'à regarder et j'ai trouvé ça assez amusant. L'écriture est toujours un enchantement, à la fois fluide et agréable sans nous donner l'impression de lire un livre destiné uniquement aux enfants. En revanche, les personnages utilisent énormément de mots spécifiques au Yorkshire, retranscris tels quels par l'auteur, et là, la lecture se corse considérablement et j'ai vraiment eu du mal avec certains passages. En ce qui concerne l'histoire, j'ai adoré le début puis j'ai trouvé la suite un peu moins interessante. D'une certaine manière, j'aurais aimé que Mary reste l'unique et véritable héroïne de ce récit. Mais on se prend finalement d'affection pour chacun des personnages et on attend le retour de Mr Craven avec autant d'impatience que le reste de la joyeuse petite troupe."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je me suis laissée prendre et j'ai versé quelques petites larmes. Je suis ravie de découvrir petit à petit l'oeuvre de Frances Hodgson Burnett que je ne connaissais qu'à travers les films et dessins animés de mon enfance et je n'ai pas l'intention de m'arrêter en si bon chemin."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Frances Hodgson Burnett ICI

     

    Alors, vous craquez pour "The Secret Garden" ?

    Catégories : Lire en Anglais 7 commentaires
  • The Four Graces de D.E. Stevenson

    Imprimer

    the four graces,d.e. stevenson,campagne anglaise

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Four Graces ?

       "Plus je découvre D.E. Stevenson, plus j'aime ses romans, leur ambiance, sa plume. Sans compter que ces éditions sont justes sublimes alors pourquoi s'en priver ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'histoire se déroule dans le village de Miss Buncle mais nous suivons cette fois les quatre charmantes filles du pasteur. Malgré la guerre qui fait rage et l'absence de leur mère, morte pendant leur enfance, elles mènent une vie heureuse. Du moins, jusqu'à l'arrivée de leur tante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "On se sent comme chez soi dans ce village que l'on commence à bien connaître et dont on retrouve les habitants avec grand plaisir. J'ai adoré découvrir la vie de ces jeunes filles si semblables et si différentes à la fois, ayant chacune un caractère bien défini. Les personnages de l'auteur sont toujours hauts en couleur et c'est une nouvelle fois le cas ici avec des dialogues distrayants, des babillages sans importance et des futilités qui nous ravissent. On a tout simplement l'impression de prendre nous aussi le thé au presbytère et la place y est confortable. Bien sûr, nous n'avons que peu de doutes sur la façon dont les choses vont se terminer mais cela n'occulte en rien le charme de la lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Quelques petites choses sont restées en suspend et il y a, selon moi, encore matière à retourner séjourner à Chevis Green. Malheureusement, sauf erreur de ma part, il s'agit du dernier opus de la série et je quitte donc le village à grand regret. Cela dit, ce sera l'occasion de me pencher sur un autre des écrits de l'auteur et, pour le moment, je n'ai jamais été déçue."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de D.E. Stevenson ICI

    et la chronique de Celia's House, réécriture de Mansfield Park, sur Jane Austen is my Wonderland

     

    Alors, vous craquez pour "The Four Graces" ?