Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Anglais

  • A View of the Harbour d'Elizabeth Taylor

    Imprimer
    • vmc 40th anniversary,virago modern classics,a view of the harbour,elizabeth taylor,littérature anglaise,village anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec A View of the Harbour ?

       "Pour son quarantième anniversaire, Virago propose une sélection de quelques titres 'modernes classiques', dans une édition que je trouve magnifique. Après avoir beaucoup aimé le premier que j'avais choisi, Heatburn de Nora Ephron, j'ai opté pour la plume d'Elizabeth Taylor, qui m'intrigue depuis longtemps."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les vies des quelques habitants du front de mer de Newby sont intimement entrelacées les unes aux autres..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à quelque chose d'un peu différent, un peu snob, un peu américain... C'est amusant comme on peut parfois avoir des idées préconçues sur un ouvrage, qui se sont avérées ici être complètement fausses, voire à l'opposé de ce qu'est réellement ce roman. En fait, on est plus proche d'Angela Thirkell. Nous sommes les témoins privilégiés du quotidien de quelques familles, dans un petit village, de ces petits riens qui font la vie... Avec des personnages attachants et des dialogues malicieux, un humour bien présent, la comparaison est évidente. En revanche, il y a chez Elizabeth Taylor plus de drames, plus d'amertume et surtout, plus de réalisme. Les personnages sont moins aisés, moins gâtés par la vie et l'auteur ne nous le cache pas et on sent, dès le départ, que tout ne finira pas bien. J'ai plongé avec délice dans cette histoire, j'en ai aimé son ambiguïté, comme cette héroïne qui ne se comporte pas très bien mais qui nous fascine pourtant."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "De manière générale, la fin n'est pas très joyeuse, comme prévu, pour la plupart des personnages et, comme toujours, je le regrette. Ce n'est pas ce que je recherche dans mes lectures, je l'avoue. Mais je dois dire que le tout dernier paragraphe du roman est extrêmement savoureux et souligne l'intelligence et la finesse de l'auteur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des romans d'Angela Thirkell, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "A View of the Harbour" ?

  • The Soul of an Octopus de Sy Montgomery

    Imprimer
    • the soul of an octopus, sy Montgomery, l'âme d'une pieuvreMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Soul of an Octopus ?

       "J'ai de plus en plus envie de sortir un petit peu du roman et c'est une nouvelle fois ma lecture de Bibliophile qui a attiré mon attention sur ce livre et sur l'animal fascinant qu'est le poulpe."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'auteur est naturaliste, elle a fait le tour du Monde pour observer les animaux les plus étranges mais sa vie va être bouleversée par sa rencontre avec un poulpe dans un aquarium."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Il faut dire les choses comme elles sont, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre. Le fait qu'il soit en anglais (il est disponible en français) n'a certainement pas aidé mais ce n'est pas seulement ça. J'ai trouvé le début très répétitif. Il s'agit toujours de l'auteur qui se rend à l'aquarium, met ses bras dans l'eau et attend que le poulpe vienne s'attacher à elle de ses longues tentacules. Je simplifie un peu mais d'une manière générale, j'ai eu beaucoup trop de détails sur la narratrice et pas assez sur les poulpes. J'ai fini par réussir à plonger corps et âmes dans le récit, certains passages étaient réellement passionnants et j'ai même été extrêmement émue à la mort de l'un des poulpes mais c'est resté insuffisant à mon goût.

       Il y a aussi quelque chose qui m'a extrêmement gênée tout au long du récit : tous ces gens qui sont fascinés par les poulpes, qui vantent leur intelligence extraordinaire, qui ne cessent de revendiquer leur amour pour eux et qui les regardent s'ennuyer jour après jour dans de minuscules aquariums..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Disons que c'est une entrée en matière interessante pour faire la connaissance de l'extraordinaire animal qu'est le poulpe et je suis sûre que beaucoup y trouveront leur bonheur. Pour ma part, j'attendais je crois quelque chose de plus détaillé, peut-être même de plus scientifique, en tous cas j'ai l'impression de ne toujours pas en savoir assez sur eux."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "The Soul of an Octopus" ?

  • 16 Lighthouse Road de Debbie Macomber

    Imprimer
    • debbie macomber, cedar cove, feelgood book, lire en anglais, 16 lighthouse roadMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 16 Lighthouse Road ?

       "Les éditions Charleston ont eu la bonne idée de publier l'une des séries de Debbie Macomber, ce qui m'a permis de découvrir cet auteur, et ce fut un véritable coup de coeur. Je m'intéresse depuis à ses autres écrits et j'étais donc impatiente de plonger dans la saga Cedar Cove qui, non seulement se déroule dans la même ville que la Maison d'Hôtes, quelques années avant, mais nous offre en plus de sublimes couvertures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cecilia et Ian ne se remettent pas de la perte de leur bébé et décident de divorcer mais le juge Olivia Lockheart voit bien qu'ils s'aiment toujours et décide de leur compliquer les démarches. De son côté, elle ne sait pas si elle est attirée ou agacée par le nouveau journaliste qui traîne dans son tribunal et elle doit également gérer sa relation conflictuelle avec sa fille. Sans compter que Grace, sa meilleure amie, semble avoir des problèmes avec son mari..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment retrouvé tout ce que j'aime chez cet auteur. Tout d'abord, une ambiance de petite ville dans laquelle on est instantanément transporté, avec ses figures emblématiques, ses traditions... C'est simple, j'ai envie de vivre là-bas. Ensuite, différentes histoires en parallèle et un panel de personnages interessants et attachants. Ici, c'est la juge Lockheart qui est le fil rouge de la saga et je l'aime déjà beaucoup. C'est léger, même si certains sujets sont très sérieux, ça se lit facilement, même en version originale, et ça fait un bien fou. J'ai même versé quelques larmes, ce qui ne m'arrive pas très souvent avec un roman."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'était le livre parfait, au moment parfait, avec je crois, le parfait niveau d'anglais pour moi. Plusieurs histoires ont eu leur "happy ending", d'autres devront attendre le prochain tome, que je lirai avec grand plaisir... Et si vous voulez la découvrir, il me semble que l'on peut la trouver en français chez Harlequin."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI

     

    Alors, vous craquez pour "16 Lighthouse Road" ?