Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et se Laisser Guider

  • La Magie du Rangement de Marie Kondo

    Imprimer
    • la magie du rangement,marie kondo,l'étincelle de bonheur,série netflix,développement personnelMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Magie du Rangement ?

       "Comme tout le monde, j'en avais beaucoup entendu parler à sa sortie. Comme je suis déjà quelqu'un d'ordonné, j'étais bien sûre intéressée mais je pensais que je ne serais pas une bonne cliente. Jusqu'à ce que je me rende compte que j'aimais un peu trop collectionner et que j'étais sûrement un peu trop attachée aux objets également... Mais c'est en visionnant l'émission de Marie Kondo sur Netflix que j'ai eu le déclic. Après avoir dévoré les épisodes du show, j'ai couru acheter le livre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Marie Kondo nous réapprend à vivre avec nos objets, à faire le tri entre ce qui nous apporte du bonheur et ce qui nous tire vers le passé, à nous aménager un espace qui nous libère l'esprit plutôt que de l'encombrer. Du moins, c'est comme ça que je vois les choses..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que si je n'avais pas vu la petite série Netflix, j'aurais sûrement interrompu ma lecture. J'ai trouvé, dans ces premières pages, une Marie Kondo très autoritaire et un peu imbue d'elle-même et heureusement que je l'appréciais déjà, ce qui m'a donné envie de persévérer. Pour ce qui est de la méthode, je ne cache pas que pas mal de choses me laissaient perplexes (comment peut-on jeter ses livres !). J'étais dans l'état d'esprit suivant : "prends ce qui te correspond et laisse le reste". Je l'ai lu en entier donc, noté quelques petites choses et puis je comptais écrire ma chronique. Finalement, je me suis dit que j'allais quand même commencé à expérimenter sa méthode pour pouvoir mieux en parler et trois semaines plus tard, j'en vois quasiment le bout ! Je ne dis pas que j'ai vraiment tout suivi à la lettre, par exemple, je n'ai toujours pas trié mes vêtements, mais je m'y suis vraiment conformée dans l'esprit (si je n'ai pas trié mes vêtements, c'est parce que j'ai pour eux un véritable attachement sentimental, ils entrent donc bien dans la dernière catégorie). Et finalement, plus on avance, plus on se rend compte qu'elle a raison. J'ai vidé ma bibliothèque des dizaines de fois pour finir par donner une dizaine de livres. Cette fois, j'en ai donné plus de 230, sans aucun regret. Il y a peut-être bien un peu de magie derrière tout ça."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je ne dis pas que je suis maintenant 100% d'accord avec tout ce qu'elle dit (là encore, comment peut-on ranger ses livres dans le placard à chaussures) mais je pense que ce livre présente deux problèmes qui n'ont finalement rien à voir avec la méthode. Le premier, c'est la différence de culture. Je pense qu'elle a une façon de présenter les choses qui ne nous correspond pas vraiment mais en l'appliquant, petit à petit, on comprend ce qu'elle a voulu dire. L'autre problème, ce sont les nombreux raccourcis qui ont été faits. Non, Marie Kondo ne dit pas de jeter tous ses livres, elle dit de garder tout ce qui vous apporte du bonheur, et si c'est le cas de vos livres alors c'est très bien. En tous cas moi, je peux vous dire que moi ça m'a fait un bien fou mais je pense qu'il faut être psychologiquement prêt à se lancer. Tiens, "psychologie", voilà bien l'exemple d'un mot qui n'est pas utilisé une seule fois dans ce livre qui pourtant ne parle que de ça..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour " la Magie du Rangement" ?

  • Petit Guide pour Grand Bullet de Julie de Zunzun

    Imprimer

    bullet journal, bujo, ryder carroll, julie de zunzun, petit guide pour Grand Bullet

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec le Petit Guide pour Grand Bullet ?

       "Étant adepte et addict du Bullet Journal depuis bientôt trois ans, je fais également partie de plusieurs groupes et d'une communauté de plus en plus large d'accros. Lorsque Julie, du blog Zunzun, dont j'aime particulièrement ce qu'elle fait sur son bujo, m'a demandé d'être partenaire du livre avec mon site le souci du détail, je n'ai pas réfléchi plus longtemps et j'ai accepté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Julie nous explique de A à Z toutes les règles, les astuces et les subtilités du bullet journal, ce concept d'organisation mis en place par l'américain Ryder Carroll."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je pense, et je sais même déjà, que beaucoup de bullet journalistes débutantes vont adorer ce livre. Il y a énormément d'explications, les dessins de Julie sont sublimes, les photos tout aussi belles et le livre est soigné. Il retranscrit parfaitement son univers et je conseille d'ailleurs à toutes celles qui veulent se lancer de ne pas hésiter à jeter un oeil à son blog et à son compte instagram. Il me paraît quand même important de préciser qu'il s'agit justement de son univers, celui d'une maman qui nous parle essentiellement de ses enfants et de sa maison, donc d'une version possible du bullet, dans lequel tout le monde ne se reconnaîtra pas. D'ailleurs, j'ai regretté que le livre ne commence pas par ce qui est pour moi le premier point absolument crucial : est-ce que le bullet journal est fait pour vous ou non ? Parce que ça a beau être très à la mode, la méthode ne correspond pas à tout le monde. Après, je ne suis pas du tout la cible de ce livre, pratiquant déjà depuis longtemps maintenant, mais j'avoue qu'il m'a donné l'impression qu'il s'agissait d'une méthode bien compliqué avec énormément de règles, là où le principe est d'une simplicité enfantine."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas vraiment réfléchi avant d'accepter de participer modestement à l'aventure, ni posé de questions, et j'aurais peut-être dû. Pas que le livre ne soit pas bien mais je me rends compte que cela me pose un vrai problème que l'on utilise le concept d'un autre et les créations de plusieurs bullet journalistes pour en faire son livre. J'en ai parlé avec Julie et je sais que juridiquement elle est dans les clous et que c'est elle qui a insisté auprès de son éditeur pour faire les choses correctement. Malgré tout, le malaise reste présent. Dans la communauté du bujo, on répète assez souvent que chaque design appartient à son créateur et qu'on ne les utilise pas sans le citer pour que le principe même du livre ne me dérange pas même si Julie parle bien de Ryder Carroll. Bref, je suis tout aussi coupable puisque j'ai accepté le partenariat sans m'inquiéter du contenu mais je ne pouvais pas parler du livre sans expliquer mon ressenti."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez mes chroniques sur le bullet journal ICI et toutes mes photos sur mon compte instagram dédié @lafilleaucarnet.

  • Cartoville - Londres avec Pénélope Bagieu

    Imprimer

    cartoville, londres, pénélope bagieu

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Londres avec Pénélope Bagieu?

       "J'aime beaucoup les dessins de Pénélope Bagieu et évidemment, j'adore Londres! Voilà donc un guide qui était fait pour moi."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cartoville nous présente Londres par quartier avec à chaque fois une carte, les incontournables et les bons plans, agrémentés ici des dessins de Pénélope bien sûr."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'adore le design de ce petit guide. Il est pratique, aussi bien par sa façon de nous présenter les quartiers que par son format facile à emmener partout et les dessins sont évidemment géniaux et drôles. Pénélope Bagieu, qui a vécu à Londres, nous donne quelques conseils et on retrouve les visites à faire absolument, des adresses de restos, de shoppings, de sorties et les infos essentielles dont on a besoin."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "En résumé, c'est un bon basique avec un joli petit plus, que je vous conseille vivement si vous n'avez encore aucun guide de Londres. Pour quelqu'un qui connaît déjà la ville, l'intérêt est moindre mais la présentation fait toujours envie."

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...