Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland

  • Hamish Macbeth 3 dans Qui s'y Frotte s'y Pique

    Imprimer
    • hamish macbeth, m. c. beaton, écosse, roman policierMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui s'y Frotte, s'y Pique ?

       "Troisième tome des aventures du jeune policier écossais, j'avais hâte de m'y replonger au plus vite et d'en découvrir un peu plus à son sujet, en attendant les prochains Agatha Raisin."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Hamish se voit obligé de remplacer un collègue dans un petit village très inhospitalier et à peine est-il installé que l'un des habitants est retrouvé assassiné. Une chose est certaine, son séjour ne sera pas aussi paisible qu'il l'aurait espéré..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est le premier tome dans lequel on ressent vraiment l'époque du roman, qui a tout de même été écrit il y a une petite trentaine d'années, et j'ai bien aimé ce côté un peu désuet qui colle bien au personnage d'Hamish. Ce dernier est égal à lui-même, toujours aussi attendrissant mais j'ai vraiment regretté l'absence de Priscilla. Dans ce village, aucun autre personnage n'est attachant, là où la palette des caractères est habituellement le point fort de M.C. Beaton, et je crois que c'est la raison pour laquelle j'ai un peu moins aimé l'histoire cette fois-ci. Même si l'humour est bien présent, Hamish se sent seul et on le comprend. Le côté "douillet" manque à l'appel et j'étais impatiente que le policier rentre chez lui et y retrouve son confort habituel."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai malgré tout passé un très agréable moment de lecture mais je suis d'autant plus impatiente de lire la suite que l'on y retrouvera cette fois les mêmes éléments que dans les deux premiers tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de M.C. Beaton ICI

    et toutes celles des aventures de Hamish Macbeth par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour le troisième volet des aventures d'Hamish Macbeth ?

  • Miss Pettigrew Lives for a Day by Winifred Watson

    Imprimer
    • Miss Pettigrew lives for a day, Winifred Watson, cette sacré vertu, persephone classics, persephone booksMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Miss Pettigrew Lives for a Day ?

       "Je voulais découvrir les éditions de la maison Persephone depuis longtemps, une maison qui met en avant les femmes anglaises et leurs écrits, et propose des livres tout à la fois sobre et superbes. J'ai suivi les conseils d'Emjy, du forum Whoopsy Daisy, en commençant par celui-ci. À noter cependant que vous pouvez trouver cet ouvrage en français sous le titre Une Sacrée Vertu."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Miss Pettigrew se présente chez Miss LaFosse pour un emploi mais à la suite de différents quiproquos et rebondissements, elle va se retrouver à jouer le rôle d'une vieille amie et à suivre la jeune femme, pendant une journée entière, dans sa vie trépidante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment adoré ce roman. Ça se lit rapidement et facilement, c'est très visuel, très enlevé, comme une pièce de théâtre, un vaudeville... Les péripéties, plus inattendues les unes que les autres, n'en finissent pas, c'est drôle, un brin absurde... On s'attache très vite aux personnages et en particulier à Miss Pettigrew bien sûr. Elle passe son temps à s'occuper de tout le monde et à régler tous les problèmes qui se présentent pendant que le lecteur espère que les siens finiront également par se résoudre et qu'elle aura droit à la fin heureuse qu'elle s'emploie à offrir aux autres, qu'enfin elle deviendra l'héroïne de son propre roman. Quant au livre en lui-même, je l'ai trouvé magnifique, sa couverture, son format, tout est beau et à la hauteur de mes espérances."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est délicieuse. J'ai maintenant une envie folle de voir le film avec Frances McDormand et Amy Adams. Une chose est sûre, si c'était mon premier Persephone Books, ça ne sera certainement pas le dernier !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Miss Pettigrew Lives for a Day" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 1 commentaire
  • Les Loups de Daniel Cole

    Imprimer
    • les loups, Daniel Cole, la bête noire, Robert laffont, saga ragdoll, thrillerMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Loups ?

       "Lors de la sortie des deux précédents opus, Daniel Cole et sa saga Ragdoll étaient partout. Cette conclusion, en revanche, s'est fait tellement discrète que j'ai failli la rater mais comme je me suis beaucoup attachée à Wolf, il fallait bien que je sache comment il allait se sortir de ce bourbier."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Wolf est de retour donc. Après plusieurs mois de cavale, il se rend sans résister. Son mentor vient de mourir, et alors que l'enquête a conclu à un suicide, lui ne peut s'y résoudre. Alors il passe un accord avec ses anciens supérieurs : des informations juteuses contre l'autorisation d'enquêter une toute dernière fois..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que c'est celui que j'ai préféré des trois, ce qui est quand même une super nouvelle quand il s'agit de la fin d'une saga. Dès le départ, Wolf est au premier plan et c'est un personnage assez irrésistible je dois dire. J'ai eu un peu peur pendant un petit moment parce que la résolution de l'enquête semblait trop évidente mais finalement, ce n'est pas le plus important. L'auteur choisit un effet de nous livrer le coupable dès la moitié seulement du roman, quand le reste de l'intrigue sera consacré à essayer de prouver les certitudes des enquêteurs. Il y a également des retours dans le passé et plus, derrière tout cela, qu'un simple assassin (si je puis dire) mais cette fois-ci, Daniel Cole ne part pas complètement à la dérive dans des complots trop improbables et des attentats internationaux, pour mon plus grand plaisir. Enfin, la relation de Wolf et Baxter se noue et se dénoue à maintes reprises au fil des pages et nous tient en haleine jusqu'au dénouement."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je suis vraiment ravie d'avoir découvert cette série et la plume de Daniel Cole, même si j'avais été déçue du dénouement du premier tome. Il s'est largement rattrapé par la suite avec trois opus d'une grande qualité et une fin à la hauteur cette fois. Il ne me reste qu'une seule interrogation, pourquoi après avoir fait autant de battage autour des deux premiers tomes, l'éditeur a passé cette sortie sous silence. C'est vraiment dommage."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez ma chronique de la saga Ragdoll ICI

    et toutes mes chroniques de la Bête Noire par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Les Loups" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire