Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland

  • Tous mes Voeux, 6ème édition

    Imprimer

    noel, noël, carte de noel, cartes de voeux, échange de voeu, défi épistolaire, tous mes voeux   Vous l'attendiez avec impatience, voici la sixième édition de "Tous mes Voeux", l'échange épistolaire de Noël dans la lignée de la tradition anglaise et qui était né du constat que ceux qui aiment envoyer des cartes n’ont pas toujours des gens très réceptifs dans leur entourage. Ce projet avait démarré ici, sur Books are my Wonderland, et après deux belles éditions sur le souci du détail, mon concept store de jolies choses, j'ai décidé de le rapatrier chez lui.

       C'est un projet qui me tient à coeur et que je ne pouvais pas ne pas relancer cette année mais qui me demande un temps considérable. Je vous demande à genou, cette année encore, de bien lire et suivre toutes les règles pour me faciliter un peu la vie. Je ne relancerai personne qui ce sera inscrit à moitié ou aura oublié de me communiquer une information ou une autre, désolée.

       Voici donc, pour que tout se passe bien, les règles pour s'inscrire, en deux étapes :

    - Avant le 24 Novembre, merci de me laisser un commentaire ici avec le nombre de cartes que vous souhaitez envoyer.

    - Et (ce n'est pas facultatif, les deux étapes sont indispensables), merci de m'envoyer un petit mail à itismywonderland@gmail.com avec la confirmation de votre inscription, le nombre de cartes que vous voulez envoyer et votre adresse postale (pas mail, postale). N'hésitez pas non plus à rentrer mon adresse mail dans vos contacts pour être sûre de recevoir ma réponse qui validera votre participation. Si vous avez la moindre demande (comme des échanges avec l'étranger), c'est à ce moment-là qu'il faut le faire également.

     

       Passons aux règles de l'échange, toutes aussi importantes. Chaque année, certains ne les respectent pas et des correspondantes sont déçues. Si vous ne vous sentez pas capable de respecter ces règles, merci de ne pas vous inscrire.

    - Choisir de jolies cartes. Non mais vraiment vraiment jolies. Pensez à ce que vous aimeriez recevoir, ce qui vous ferait sourire en ouvrant votre enveloppe, ce qui répandra la magie de Noël… Des paillettes, une belle enveloppe, un timbre de fête ne sont jamais de trop… Et plus de cartes faites maison. J’en suis navrée mais les résultats étaient vraiment trop aléatoires et ont fait de nombreux déçus lors d'éditions précédentes. Si vous n'avez pas beaucoup d'argent à dépenser, et je le comprends, d'autant que les cartes sont très chères, mieux vaut alors vous engager pour peu de correspondants que d'acheter un paquet de cartes de mauvaises qualités.

    - Envoyer les cartes la première semaine de décembre. Tout le monde enverra ses cartes à peu près en même temps, inutile d’attendre de recevoir celle de l’autre pour envoyer la sienne ou d'attendre les adresses pour commencer à préparer ses envois. Les cartes célèbrent l'entrée dans la période de Noël, si elles arrivent en janvier, ça perd beaucoup de son intérêt (vous rigolez, mais ça arrive tous les ans !).

    - Plus de cadeau cette année non plus. Là encore, le déséquilibre était parfois trop grand entre ce que certaines envoyaient et recevaient. Cela permettra également de dépenser moins et de concentrer ses dépenses sur les jolies cartes.

    - En parler autour de vous. Pour les blogueuses, il n’y a pas d’obligation d’en faire un article sur son blog mais venez au moins nous dire si vous avez reçu vos cartes et à quel point vous êtes contents!! Et si vous faîtes un article avec des photos, je serais ravie que vous veniez poster le lien. N’oubliez pas, le principe à Noël, c’est le partage.

     

       Voilà, je m'excuse pour la longueur et la multitude des règles mais je fais au mieux pour que tout se passe bien pour tout le monde; Le but principal est toujours le plaisir donc j’espère que cette idée vous apportera beaucoup de bonheur. Je m’inscris moi-même pour 10 cartes. Si vous voulez faire l’échange avec moi, merci de m’envoyer un message privé (et non de le mettre en commentaire, merci).

    Catégories : Blablas de Blog 36 commentaires
  • Petit Guide pour Grand Bullet de Julie de Zunzun

    Imprimer

    bullet journal, bujo, ryder carroll, julie de zunzun, petit guide pour Grand Bullet

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec le Petit Guide pour Grand Bullet ?

       "Étant adepte et addict du Bullet Journal depuis bientôt trois ans, je fais également partie de plusieurs groupes et d'une communauté de plus en plus large d'accros. Lorsque Julie, du blog Zunzun, dont j'aime particulièrement ce qu'elle fait sur son bujo, m'a demandé d'être partenaire du livre avec mon site le souci du détail, je n'ai pas réfléchi plus longtemps et j'ai accepté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Julie nous explique de A à Z toutes les règles, les astuces et les subtilités du bullet journal, ce concept d'organisation mis en place par l'américain Ryder Carroll."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je pense, et je sais même déjà, que beaucoup de bullet journalistes débutantes vont adorer ce livre. Il y a énormément d'explications, les dessins de Julie sont sublimes, les photos tout aussi belles et le livre est soigné. Il retranscrit parfaitement son univers et je conseille d'ailleurs à toutes celles qui veulent se lancer de ne pas hésiter à jeter un oeil à son blog et à son compte instagram. Il me paraît quand même important de préciser qu'il s'agit justement de son univers, celui d'une maman qui nous parle essentiellement de ses enfants et de sa maison, donc d'une version possible du bullet, dans lequel tout le monde ne se reconnaîtra pas. D'ailleurs, j'ai regretté que le livre ne commence pas par ce qui est pour moi le premier point absolument crucial : est-ce que le bullet journal est fait pour vous ou non ? Parce que ça a beau être très à la mode, la méthode ne correspond pas à tout le monde. Après, je ne suis pas du tout la cible de ce livre, pratiquant déjà depuis longtemps maintenant, mais j'avoue qu'il m'a donné l'impression qu'il s'agissait d'une méthode bien compliqué avec énormément de règles, là où le principe est d'une simplicité enfantine."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas vraiment réfléchi avant d'accepter de participer modestement à l'aventure, ni posé de questions, et j'aurais peut-être dû. Pas que le livre ne soit pas bien mais je me rends compte que cela me pose un vrai problème que l'on utilise le concept d'un autre et les créations de plusieurs bullet journalistes pour en faire son livre. J'en ai parlé avec Julie et je sais que juridiquement elle est dans les clous et que c'est elle qui a insisté auprès de son éditeur pour faire les choses correctement. Malgré tout, le malaise reste présent. Dans la communauté du bujo, on répète assez souvent que chaque design appartient à son créateur et qu'on ne les utilise pas sans le citer pour que le principe même du livre ne me dérange pas même si Julie parle bien de Ryder Carroll. Bref, je suis tout aussi coupable puisque j'ai accepté le partenariat sans m'inquiéter du contenu mais je ne pouvais pas parler du livre sans expliquer mon ressenti."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez mes chroniques sur le bullet journal ICI et toutes mes photos sur mon compte instagram dédié @lafilleaucarnet.

  • Relic de Preston & Child

    Imprimer

    relic,preston,child,preston & child,thriller surnaturel

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Relic ?

       "Un ami m'avait conseillé les "thrillers" de Preston & Child il y a de cela très très longtemps. Malheureusement, j'avais acheté le second tome de la saga par erreur et maniaque comme je suis, je n'ai pas pu me résoudre à l'entamer. Plusieurs années plus tard, je me suis finalement décidée à acheter le premier tome, Relic, et me suis lancée."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que le muséum d'histoire naturelle de New-York s'apprête à ouvrir son exposition baptisée Superstition, des meurtres atroces sont perpétués dans ses sous-sols..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Si j'ai mis le mot "thriller" entre guillemets plus haut, c'est qu'à ma grande déception, ce livre n'en est pas un. Et attention, pour ceux qui voudraient garder le mystère, je risque de spoiler un peu. Il n'y a pas vraiment d'enquête, il n'y a d'ailleurs pas de réel meurtrier et la résolution du mystère s'explique par des éléments quelques peu fantastiques. Ce n'est déjà pas ce à quoi je m'attendais mais en plus, ce n'est également pas un genre littéraire que j'apprécie. Pour ne rien arranger, l'histoire est très longue à démarrer et si j'étais du genre à abandonner un livre, ce que malheureusement pour moi je ne suis pas, j'aurais très certainement laissé tomber celui-ci. D'un autre côté, je dois avouer que j'ai beaucoup aimé Pendergast, l'agent du FBI qui dénote un peu par son physique et son attitude. Ayant déjà le second tome dans ma PAL, et étant toujours d'un naturel stupidement optimiste, il me paraît évident que je vais retenter l'aventure. J'espère que cette fois j'aurais droit à une véritable enquête même si les commentaires que j'ai pu lire ici et là me laissent peu d'espoir."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Pour moi tout le piment d'un thriller repose dans ses dernières pages, dans la révélation du génie de l'auteur qui nous a bien baladé et nous dévoile comment ce que l'on croyait impossible est en fait possible. Alors quand le dénouement se contente de vous expliquer qu'en fait tout est dû à des éléments surnaturels, pour moi, ça tombe à plat."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...