Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland

  • The Four Graces de D.E. Stevenson

    Imprimer

    the four graces,d.e. stevenson,campagne anglaise

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Four Graces ?

       "Plus je découvre D.E. Stevenson, plus j'aime ses romans, leur ambiance, sa plume. Sans compter que ces éditions sont justes sublimes alors pourquoi s'en priver ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'histoire se déroule dans le village de Miss Buncle mais nous suivons cette fois les quatre charmantes filles du pasteur. Malgré la guerre qui fait rage et l'absence de leur mère, morte pendant leur enfance, elles mènent une vie heureuse. Du moins, jusqu'à l'arrivée de leur tante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "On se sent comme chez soi dans ce village que l'on commence à bien connaître et dont on retrouve les habitants avec grand plaisir. J'ai adoré découvrir la vie de ces jeunes filles si semblables et si différentes à la fois, ayant chacune un caractère bien défini. Les personnages de l'auteur sont toujours hauts en couleur et c'est une nouvelle fois le cas ici avec des dialogues distrayants, des babillages sans importance et des futilités qui nous ravissent. On a tout simplement l'impression de prendre nous aussi le thé au presbytère et la place y est confortable. Bien sûr, nous n'avons que peu de doutes sur la façon dont les choses vont se terminer mais cela n'occulte en rien le charme de la lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Quelques petites choses sont restées en suspend et il y a, selon moi, encore matière à retourner séjourner à Chevis Green. Malheureusement, sauf erreur de ma part, il s'agit du dernier opus de la série et je quitte donc le village à grand regret. Cela dit, ce sera l'occasion de me pencher sur un autre des écrits de l'auteur et, pour le moment, je n'ai jamais été déçue."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de D.E. Stevenson ICI

    et la chronique de Celia's House, réécriture de Mansfield Park, sur Jane Austen is my Wonderland

     

    Alors, vous craquez pour "The Four Graces" ?

  • L'Affaire Cendrillon de Mary Higgins Clark et Alafair Burke

    Imprimer

    l'affaire cendrillon,mary higgins clark,alafair burke,laurie moran,suspicion,hollywood

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec l'Affaire Cendrillon ?

       "Ça vous arrive parfois de n'avoir envie de lire aucun livre de votre PAL? Ce fut mon cas à Noël dernier et, pour une fois, plutôt que de foncer à la librairie, je suis allée piquer un livre à ma maman, grande fan de Mary Higgins Clark."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Laurie Moran est la productrice télé de Suspicion, un programme de télé-réalité qui tente d'élucider de vieilles affaires classées avec la participation de tous les protagonistes: familles, amis, suspects... Et elle vient de trouver l'enquête parfaite pour son second épisode: The Cinderella Murder. Le meurtre de la belle Susan Dempsey, retrouvée avec une seule chaussure au pied, après une audition avec un grand réalisateur hollywoodien..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avais lu Le Bleu de tes Yeux, premier opus ayant Laurie Moran pour héroïne mais je dois dire que je n'en gardais que peu de souvenirs mais ce n'est pas vraiment indispensable ici et les auteurs nous rappellent les éléments essentiels. Pour le reste, et même si elle ne l'a pas écrit seule, ça reste du Mary Higgins Clark dans le bon et de la mauvais sens. Je m'explique. Pour moi, ça se lit facilement, c'est fluide, agréable et bien écrit. On sait qu'il y a peu de chances que ça nous déplaise mais en même temps, c'est également rarement un coup de coeur. Ça manque toujours un peu de profondeur, et je trouve qu'elle cède de plus en plus à la facilité, c'est quand même dommage. Après, j'ai bien aimé cette histoire et l'originalité du procédé d'enquête autour d'une émission de télé mais ça reste quand même sans grande surprise."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'est bien ficelé mais ça manque quand même de tension, d'intensité, de l'attente insoutenable de voir se relever le nom de l'assassin. On est quand même très loin des romans de ses débuts..."

     

       Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "l'Affaire Cendrillon" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Dans la Forêt de Jean Hegland

    Imprimer

    gallmeister, dans la forêt, Jean Hegland, post apocalyptique, fin du monde

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans la Forêt ?

       "Je trouve les livres de poches de Gallmeister absolument sublimes et ce n'était donc qu'une question de temps avant que je ne craque pour l'un de leurs romans. Quand j'ai commencé à voir celui-ci fleurir partout sur Instagram, j'ai été envoûté par l'illustration de la couverture qui vous invite à plonger tête la première dans cette lecture."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Peu à peu, les coupures de courant sont de plus en plus longues, l'essence se raréfie et Nell et Eva se retrouvent isolées dans leur maison de la forêt avec leur père. Quand celui-ci meurt à son tour et que l'espoir d'un retour à la normale s'amenuise, les deux jeunes filles vont devoir apprendre à survivre seules..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je ne sais pas si je peux dire que j'ai adoré mais ce qui est certain c'est que c'est un roman fort et extrêmement marquant. Il l'est d'autant plus que l'auteur reste floue sur les raisons qui amènent petit à petit à cette fin du monde civilisé et qu'il est très facile de s'y projeter étant donné l'état de notre société actuelle. Nous suivons les deux soeurs dans leur évolution et j'ai trouvé cela particulièrement bien mené. Elles ne deviennent pas des warriors du jour au lendemain. D'abord elles doivent gérer le deuil et l'abattement, ensuite elles tentent d'organiser leur survie avec ce qu'elles ont et enfin elle se décident à être actrices de leur destin. C'est très prenant même si j'ai trouvé le démarrage un peu long et on s'attache un peu plus chaque jour à Nell. En revanche, j'ai eu vraiment du mal à accrocher au personnage d'Eva et j'ai été dérangé par une des scènes qui pour moi n'a pour but que de faire dans le sensationnel."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin tient toutes ses promesses et c'est pourtant assez difficile dans ce genre de récit. Plusieurs jours après l'avoir refermé, je me rends compte que j'en ai pas mal parlé autour de moi et je suis sûre que je n'oublierai pas ce livre de si tôt."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Dans la Forêt" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 1 commentaire