Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland

  • Le Grand Silence de Jennifer Haig

    Imprimer
    • le grand silence, Jennifer Haig, église catholique, pédophilie, Boston, gallmeister, totemMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Grand Silence ?

       "La couverture magnifique et le fait que ce soit édité chez Gallmeister sont évidemment les deux points qui ont attiré mon attention en premier lieu mais le sujet difficile, et qui me touche, puisqu'il s'agit de ma religion, ont fini de me convaincre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Sheila retrace les grandes lignes de la vie de son frère, prêtre de l'Église  Catholique de Boston, et de leur famille, afin d'y voir plus clair dans  l'évènement qui a bouleversé leurs vies, le jour où Art a été accusé d'avoir abusé d'un enfant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "N'attendez pas un grand règlement de compte avec l'Église Catholique, vous seriez déçu. Ici, dans cette histoire racontée par une soeur, sans chercher des excuses ni à son frère, ni à elle-même pour leurs manquements respectifs, c'est la pudeur qui prédomine. C'est vraiment un sujet difficile à traiter, pour le moins casse-gueule, et selon moi, c'est une véritable réussite. J'ai tout aimé, malgré le peu de lumière qui arrive à se frayer un chemin : les différents points de vue, les digressions qui n'en sont pas, le récit qui prend son temps, qui s'étire parfois en longueur... C'est une histoire essentielle, qui parlent aussi de solitude, de regrets et de culpabilité, qui permet de mieux comprendre certaines choses et qui énonce plusieurs vérités qui mériteraient d'être enfin entendues par l'Église..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Bien, ce ne serait pas le mot. Une histoire comme celle-ci ne peut pas se finir bien. Disons, que c'est une fin qui m'a parue, comme le reste du roman, juste, mesurée. Je pense que c'est une lecture qui va me marquer, et je regrette que l'on n'en entende pas plus parler."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres des éditions Gallmeister ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Grand Silence" ?

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire
  • Lore d'Alexandra Bracken

    Imprimer
    • Lore, Alexandra bracken, de saxus, mythologie grecque, littérature jeunesseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Lore ?

       "J'adorais la mythologie étant plus jeune alors une transposition à notre époque, à New-York, ça m'intriguait beaucoup."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pendant une semaine, tous les sept ans, neuf dieux grecs se retrouvent sur Terre dans la peau d'un humain, mortel. N'importe qui peut alors prendre leur place, à condition d'arriver à les tuer bien sûr. C'est l'Agôn, et ça va commencer..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'étais un peu effrayée par les plus de six cent pages du roman mais ça se lit facilement malgré une écriture qui manque un peu de clarté et de fluidité. D'ailleurs, il vaut mieux s'y connaître un peu en mythologie pour s'y retrouver dans tous ces sacs de noeuds ! Mais l'idée de départ est très bonne, bien exploitée et les rebondissements n'en finissent pas, ce qui aide clairement à tourner les pages ! Franchement, c'est plutôt une bonne lecture jeunesse, que je pourrais volontiers recommander, mais est-ce qu'elle va me marquer durablement ? Rien n'est moins sûr.

       Et une petite chose qui m'a amusée (à ses dépens) : une héroïne parfois un peu à côté de la plaque dans le genre "une attaque est prévue, tout le monde va mourir ! Je vais faire une petite sieste et après on y va." Vraiment ?"

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce n'est pas forcément le point fort de l'histoire, elle est assez prévisible et un peu trop pleine de bons sentiments à mon goût. Mais j'apprécie particulièrement que, pour une fois, ce soit un livre avec une fin et pas de second tome en vue !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres De Saxus ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Lore" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • À la Lumière de la Nuit d'Ilaria Tuti

    Imprimer
    • à la lumière de la nuit, ilaria tuti, la bête noire, roman policier, policier italien, commissaire batagliaMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec À la Lumière de la Nuit ?

       "Il s'agit du troisième tome de cette série policière italienne que j'aime beaucoup, il n'était donc pas question de passer à côté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La commissaire Bataglia est appelée sur un cas étrange, une petite fille qui fait des cauchemars. À priori, ce n'est pas une raison suffisante pour une enquête mais elle va décider de suivre son instinct et de croire l'enfant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Une fois de plus, la plume poétique de l'auteur, le cadre qui vous happe complètement et ce personnage principal très fort m'ont complètement embarquée. C'est un délice. J'ai adoré ce rapprochement entre les deux policiers, comme une mère et son fils alors qu'ils se connaissent si peu mais ils se reconnaissent, par leurs blessures, par leurs secrets. J'ai aimé tous ces moments où l'on frôle la vérité, où l'on tourne autour mais j'aurais encore plus apprécié qu'ils se confient l'un à l'autre, j'espère que ce sera le cas du prochain. Et puis, j'applaudis l'équilibre avec des éléments plus bruts, la colère de Battaglia, sa confrontation avec la mafia. C'est une femme de caractère comme je les aime."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Grosse frustration sur la résolution de l'enquête qui semble se démêler toute seule, en quelques phrases, comme s'il ne s'agissait que d'un élément vraiment très accessoire de l'histoire ! Mais ça ne m'empêche pas d'avoir très hâte de retrouver la commissaire."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Ilaria Tuti ICI

    et toutes celles de la Bête Noire, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "À la Lumière de la Nuit" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire