Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland

  • Mariage Sous les Flocons de Sarah Morgan

    Imprimer
    • livre de noël, noël, noël sous les flocons, Sarah Morgan, livre doudou, feelgood bookMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mariage sous les Flocons ?

       "J'ai découvert Sarah Morgan l'année dernière, avec une romance de Noël, et même si ça n'avait pas été le coup de coeur absolu, j'avais bien envie de tenter à nouveau l'aventure. Et puis, qui peut résister à une telle couverture en cette période ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Rosie appelle sa famille pour leur annoncer qu'elle va se marier et les inviter à la rejoindre à Aspen pour Noël. Si elle est surexcitée, c'est moins le cas de ses proches qui vont devoir abandonner tous leurs projets pour les vacances et les traditions auxquelles ils tiennent. Mais le plus déstabilisant, c'est que Rosie ne connaît son fiancé que depuis trois mois..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Cette fois, le coup de coeur était au rendez-vous. C'est exactement ce qu'il me fallait en ce moment, une lecture douce, qui met du baume au coeur. J'ai même versé quelques larmes... J'aime le fait que l'on suive à nouveaux plusieurs personnages, en adoptant leurs points de vue à tour de rôle. Il serait facile de trouver Rosie égoïste ou Katie très froide si on ne se retrouvait pas également dans leurs têtes. C'est d'ailleurs Katie qui m'a le plus touchée et j'avais toujours hâte d'en revenir à elle mais sa soeur et sa mère n'étaient pas inintéressantes non plus. Quant au décor, il est tout simplement féérique. Moi aussi je veux passer Noël à Aspen, dans une cabane en bois de luxe, à regarder la neige tomber !

       Côté bémols, je dirais qu'en commençant le roman, j'ai eu l'impression de retrouver exactement les mêmes profils que dans le précédent et pourtant je n'ai lu que deux livres de Sarah Morgan, j'espère donc que ce n'est pas quelque chose de récurrent. Il y a aussi plein de toutes petites incohérences dans le récit. Ce n'est pas bien grave mais quand je pense à l'équipe éditoriale dont doit bénéficier un tel auteur, j'ai quand même du mal à comprendre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est bien sûre juste douillette comme il faut mais j'aurais vraiment aimé en savoir plus sur l'avenir de certains personnages. D'ailleurs, une suite serait même une très bonne idée à mon avis !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Sarah Morgan ICI

    et celles des livres de Noël, par là

     

    Alors, vous craquez pour "Mariage sous les Flocons" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Nouvelles de Poudlard : Héroïsme, Tribulation et Passe-Temps Dangereux de J.K. Rowling

    Imprimer
    • nouvelles de poudlard,pottermore presents,j.k. rowling,héroïsme tribulation et passe-temps dangereux,saga harry potterMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Héroïsme, Tribulation et Passe-Temps Dangereux ?

       "Et voilà le troisième et dernier volume des nouvelles proposées par Pottermore. Jamais deux sans trois, je ne pouvais donc pas le laisser de côté tout de même ! Et le jour où je résisterai à quoi que ce soit de la plume de J.K. Rowling n'est pas encore arrivé..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Je le redis une dernière fois : il ne s'agit pas véritablement de nouvelles à proprement parler, comme le laisse entendre la description officielle, mais de petits textes rassemblés sur Pottermore et écrit ou commentés par J.K. Rowling, nous présentant l'envers du décor."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est celui des trois que j'ai trouvé le plus interessant. On en apprend plus sur le passé du Professeur McGonagall et sur le Professeur Remus Lupin. Comme toujours, c'est nous seulement passionnant de replonger dans l'univers d'Harry Potter avec ces deux personnages que l'on adore mais c'est également fascinant de découvrir à quel point J.K. Rowling a développé ce même univers. Le soin qu'elle y a apporté est pour moi la raison pour laquelle il fonctionne aussi bien et j'ai toujours eu envie de pouvoir parcourir l'ensemble de ses notes. Bien sûr, j'aurais préféré un joli livre qui rassemblerait le tout que trois petites ébauches numériques mais on se contente de ce que l'on a."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai adoré avoir accès aux biographies de différents personnages mais ça a bien sûr un goût prononcé de trop peu, comme il fallait s'y attendre..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de l'univers Harry Potter ICI

    et toutes celles de J.K. Rowling, par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Héroïsme, Tribulations et Passe-Temps Dangereux" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • La Mort d'une Sirène de Rydahl & Kazinski

    Imprimer
    • la mort d'une sirène,la bête noire,robert laffont,rydahl & kazinski,thomas rydahl,a.j. kazinski,la petite sirène,thriller historiqueMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Mort d'une Sirène ?

       "Je suis déjà friande de thrillers et toujours attentive aux sorties de la Bête Noire mais quand, en plus, deux auteurs se proposent de réécrire le conte de la Petite Sirène, comment résister ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Copenhague, 1934. Hans Christian Andersen est accusé du meurtre d'une prostituée. Grâce à ses relations, il réussit à être temporairement libéré mais il ne lui reste trois jours pour trouver le coupable et sauver sa propre vie..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Il faut être un génie pour réussir un roman avec un héros antipathique et ce n'est malheureusement pas le cas ici. Il est bien difficile de s'intéresser au destin de Hans Christian Andersen que l'on aimerait bien secouer un bon coup. Il est lâche, passe son temps à se plaindre et à dire ce qu'il ne faut pas... Heureusement, Molly, la soeur de la prostituée retrouvée morte, est bien plus interessante. Mais ce n'est pas le seul point négatif. Dès les premières pages, j'ai trouvé la plume volontairement crue et glauque et si j'ai attendu un moment que cela serve l'histoire, il m'a finalement fallu abandonner tout espoir. Enfin, que dire du rapport à la petite sirène... Il me semble particulièrement anecdotique et tiré par les cheveux. J'en attendais sûrement trop."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai été soulagée de tourner la dernière page. Les auteurs ont poussé le drame jusqu'au bout, sacrifiant le destin de leurs seuls personnages attachants et le moins que l'on puisse dire de cette histoire, et par-dessus tout de cette fin, c'est qu'Hans Christian Andersen n'en ressort pas grandi."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la collection de la Bête Noire ICI

     

    Alors, vous craquez pour "La Mort d'une Sirène" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire