Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 5

  • Grossir le Ciel de Franck Bouysse

    Imprimer

    salon du livre,livres paris,franck bouysse,polar,roman noir,roman rural

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Grossir le Ciel ?

       "Tous les ans, à l'occasion du salon du livre à Paris, j'en profite pour découvrir de nouveaux auteurs présents et j'ai été attiré par les critiques élogieuses et les nombreux prix du polar remportés par ce livre. Je trouve également la couverture très belle, d'une sobriété qui colle parfaitement au récit."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Gus est un paysan solitaire, qui ne demande rien à personne et dont toutes les journées ou presque se ressemblent. Mais le matin où l'on annonce la mort de l'abbé Pierre, il sent que tout ne sera plus jamais pareil et quand il entend des coups de fusil qui viennent de la ferme d'Abel, sous voisin et seul ami, il ne peut s'empêcher d'imaginer le pire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'avais un peu peur de ce milieu rural, de cette lenteur, de cette inaction latente mais finalement, on ressent tellement d'empathie pour Gus, le personnage principal, qui nous livre ses pensées les plus intimes et ses moindres sentiments, que les pages défilent facilement. L'auteur nous dépeint cela et cet environnement inhospitalier avec brio. Il faut dire également que le roman est très court et je pense que c'est un format qui lui convient parfaitement. Le suspense, quant à lui, n'est pas haletant mais ce n'est pas forcément le principal ici. On attend plutôt patiemment que les pièces du puzzle finissent par s'emboîter et que celles que l'on nous cache soit finalement révélées au grand jour..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai malheureusement été déçue par la fin, abrupte, injuste et peu surprenante du côté des révélations et je le regrette d'autant plus que j'avais bien apprécié jusque là cette nouvelle expérience de lecture."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Miss Charity de Marie-Aude Murail

    Imprimer

    miss charity, marie-aude murail, lecture jeunesse, Beatrix potter

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Miss Charity ?

       "Cela fait des années qu'en tant que fan de Jane Austen, on me conseille de lire Miss Charity. L'occasion parfaite s'est présentée au salon du livres puisque l'auteur était présente. Malheureusement, après m'avoir laissée acheter le roman, on m'a refusé l'accès à la queue pour la rencontrer sous prétexte qu'il y avait déjà trop de monde..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Charity Tiddler est un mélange de l'auteur elle-même et de la vie de Beatrix Potter : une petite fille intelligente mais esseulée dans l'Angleterre victorienne, qui recueille, soigne et étudie tous les animaux qu'elle trouve et qui finira par raconter leurs histoires..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "On ne peut que se prendre d'affection pour cette petite fille à part, qui essaie de comprendre le monde dans lequel elle vit et ce que l'on attend d'elle sans jamais vraiment pouvoir s'adapter, qui s'écrit des lettres pour ses futurs anniversaires et qui s'entend mieux avec les animaux qu'avec les humains. On grandit et on évolue avec elle, on s'impatiente parfois, on espère et s'énerve mais on s'amuse surtout beaucoup. Je conseille ce livre non seulement à tout ceux et celles qui aiment cette époque mais également à ceux qui ont parfois du mal à trouver leur place au milieu des règles de notre société. Et pour ne rien gâcher, le roman est magnifiquement illustré par Philippe Dumas."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "L'auteur le dit elle-même, les livres qui finissent mal devraient être interdits alors rien à craindre de ce coté-là ici. C'est même certainement un peu trop beau pour être vrai mais qu'importe ! Mon seul regret est que nous n'ayons pas quelques lignes d'explications qui nous permettraient de démêler cette biographie romancée de la véritable vie de Beatrix Potter."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Catégories : Lire en Légèreté 8 commentaires
  • La Nuit de Feu d'Eric-Emmanuel Schmitt

    Imprimer

    croire en dieu, philosophie, eric-emmanuel schmitt, la nuit de feu

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Nuit de Feu ?

       "L'auteur aborde ici le sujet de la croyance, qui m'intéresse particulièrement, surtout lorsqu'elle survient à l'âge adulte. Expliquée avec les mots de ce philosophe que j'admire, il faut bien l'avouer, j'étais curieuse du résultat."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Eric-Emmanuel Schmitt nous raconte comment, à vingt-huit ans, alors qu'il était en repérage pour un film dans le grand Sud algérien, il est parti non croyant et revenu croyant..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "À la toute fin du livre, l'auteur explique qu'il n'a l'intention de convaincre personne, qu'il n'est pas là pour ça et n'écrit pas son histoire dans ce but. Je comprends tout à fait cette position mais il est assez difficile d'appréhender l'immensité de ce qu'il a vécu et ressenti de cette manière, évoqué en seulement quelques lignes au détour d'une mésaventure. Finalement, ce passage est même presque anecdotique dans cette histoire. De ce point de vue là, je suis un peu déçue parce que personnellement, c'est pour cela que j'avais choisi ce livre mais d'un autre côté, et même si je l'ai trouvé un petit peu long à démarrer, il y a beaucoup d'autres belles choses dans ce récit dont la rencontre entre un français et un touareg qui ne parlent pas la même langue et qui vont pourtant devenir amis."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "C'est étrange, je ne suis jamais complètement convaincue par le côté "roman" des livres du philosophe mais ses mots me touchent et j'ai toujours envie d'en découvrir plus. Je vous laisse sur ces mots à méditer, concernant la religion et illustrant le fait que le plus important n'est pas de croire ou de ne pas croire mais de s'interroger : les certitudes ne créent que des cadavres."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Eric-Emmanuel Schmitt

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire