Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 9

  • Kaboul Express de Cédric Bannel

    Imprimer

    kaboul express,cédric bannel,robert laffont,la bête noire,qomaandaan kandar

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Kaboul Express ?

       "J'ai beaucoup aimé Baad, du même auteur, et j'avais vraiment hâte de découvrir la suite et de retrouver ses personnages et leur univers si particulier. J'ai, de plus, rencontré Cédric Bannel avec grand plaisir aux quais du polar début avril, et je me suis plongée dans Kaboul Express dès le retour en train."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Au détour d'une enquête, à Kaboul, le qomaandaan Kandar tombe sur des documents effrayants, suggérant qu'un attentat de grande envergure se prépare contre la France. Avec l'aide de Nicole Laguna, de la DGSI, ils vont tout tenter pour empêcher la catastrophe de se produire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai vraiment eu grand plaisir à retrouver le qomaandaan, un personnage comme on voudrait en rencontrer plus souvent. J'ai également aimé me plonger de nouveau dans les beautés et les turpitudes de l'Afghanistan. En revanche, j'ai préféré l'enquête policière du précédent au scénario d'attentat de celui-ci. D'abord, parce que j'aime les thrillers, tout simplement et ensuite, vous vous en doutez, parce que c'est un peu trop proche de la réalité, une caractéristique que je ne recherche pas dans les romans que je lis, surtout sur ce sujet si sensible. Pour autant, si ce qu'on imagine est effrayant, ce qu'on apprend n'en est pas moins passionnant et je me dis à plusieurs reprises durant ma lecture que je retournerais bien poser plein de questions à l'auteur !"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est un peu abrupte et je referme le livre avec l'envie d'en savoir plus et de retrouver au plus vite Nicole et Oussama. Même si l'histoire m'a moins emballée que le précédent, je reste donc très attachée à cet univers, aux personnages et à tout ce que nous transmet l'auteur avec efficacité. Un autre petit bémol pour finir, la couverture, que je trouve beaucoup moins attrayante que celle de Baad."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez mes chroniques des livres de Cédric Bannel ICI

    et celles de la Bête Noire LÀ

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Le Temps Volé de Chloé Duval

    Imprimer

    chloé duval, le temps volé, romance, milady

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Temps Volé ?

       "Sur la blogosphère, il arrive que l'on fasse de jolies rencontres et pour moi ce fut le cas de Chloé. C'est pour cela que je voulais à tout prix lire ce roman dont la couverture est, en plus, pleine de promesses."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Flavie, jeune professeur qui écrit à ses heures perdues, reçoit un jour, dans sa petite maison de Bretagne, une lettre d'amour bouleversante. Mais cette lettre ne lui est pas adressée et elle a quarante-trois ans de retard..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "On plonge tête la première dans cette histoire, on est immédiatement happé par ce rendez-vous manqué, par le destin de ces deux êtres qui n'ont pas réussi à se retrouver. C'est beau mais c'est aussi extrêmement triste et je ne peux m'empêcher de tourner les pages pour savoir ce qui va arriver. Après, je dois avouer que mon intérêt retombe un peu, Erwan et Amélie passent au second plan et les recherches s'éternisent sans raison et sans cohérence pour moi. Puis, enfin, nous faisons la rencontre de nouveaux personnages, d'un nouvel univers douillet dans lequel on se sent bien, comme on aime à se sentir en lisant une romance. Malgré tout, et ce genre littéraire n'étant pas mon favori, je dois bien avouer que certains détails sont pour moi un peu too much et que Romaric, le héros, est agaçant de perfection, mais je suis sûre que les inconditionnelles du genre se régaleront."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Il n'y a pas beaucoup de surprises mais les ingrédients ont pris même si je ne peux m'empêcher de regretter tout ce temps volé !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Chloé Duval ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Un Été à Quatre Mains de Gaëlle Josse

    Imprimer

    un été à quatre mains, gaëlle josse, schubert, ateliers henry dougier

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Été à Quatre Mains ?

       "Je suis tombée sur cette histoire en parcourant les sorties du mois de mars et j'ai été charmé par l'idée de cette petite nouvelle imaginant un été dans la vie de Schubert."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'il est invité comme maître de musique dans une famille de la haute aristocratie viennoise, Schubert va rencontrer Caroline et tombé amoureux d'elle. Mais cette passion était-elle partagée et s'est-il passé quoi que ce soit entre eux ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est mon travers, je n'y peux rien, je n'aime ni les livres trop longs, ni les livres trop courts et comme toujours avec les nouvelles, j'ai trouvé que celle-ci avait un goût de trop peu. Cependant, l'immersion dans la vie du compositeur est immédiate et le temps d'un été se prête bien à cette forme courte même si cela laisse peu de place au développement des sentiments. J'ai aimé découvrir différents aspects de la vie de Schubert que je ne connaissais pas, aimé également rêver avec l'auteur de ce qui avait pu être. C'est triste mais poétique."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'aime l'idée que quelques mois peuvent marquer toute une vie... À lire en écoutant Schubert bien sûr..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire