Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Frissoner

  • We Have Always Lived in the Castle de Shirley Jackson

    Imprimer
    • lecture d'halloween, roman noir, shirley jackson, we have always lived in the castle, nous avons toujours vécu au châteauMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec We Have Always Lived in the Castle ?

       "J'ai entendu parler de Shirley Jackson a plusieurs reprises en cherchant des lectures d'Halloween. Ses livres sont disponibles en français d'ailleurs mais je ne tombais jamais dessus en librairie. Finalement, j'ai craqué pour cette édition anglaise à la couverture assez parlante."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La famille Blackwood a toujours vécu là mais jamais elle ne s'est abaissée à fréquenter les gens du village. Aujourd'hui, plus de six ans après le drame, les seuls membres restants de la famille, sont plus isolés que jamais, reclus dans leur maison, cachés aux yeux de tous..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dès les premières pages, cet ouvrage est extrêmement addictif. Impossible de le lâcher. Il y a d'abord toute cette haine ressentie autour des héroïnes qui nous semble si injuste, et tout ces secrets que l'on devine à demi mais que l'on attend de nous voir révélés. À chaque fois que l'on pense que le récit ralentit, un nouvel évènement survient. Il n'y a aucun temps mort dans ce roman par ailleurs assez court. On se prend au jeu, on sait que quelque chose cloche et pourtant on reste aux côtés de deux soeurs Blackwood. C'est d'ailleurs essentiellement la narratrice, la plus jeune des deux, qui installe ce climat dérangeant. Sans cesse, je dois essayer de me rappeler qu'elle a dix-huit ans alors qu'elle parle et qu'elle agit comme une enfant de douze ans, comme si elle était restée bloquée à l'âge du drame..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La révélation principale n'est absolument pas une surprise mais je ne suis pas sûre que l'auteur souhaitait qu'elle en soit une, tous les éléments étaient quand même assez clairement sous nos yeux. Après, je ne peux pas m'empêcher d'être un peu déçue par cette fin parce que je ne peux pas m'empêcher d'être une optimiste et d'espérer toujours mieux, toujours un peu plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "We Have Always Lived in the Castle" ?

  • Inspection de Josh Malerman

    Imprimer
    • inspection,bird box,josh malerman,halloween,horreur,roman qui fait peurMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Inspection ?

       "La lecture de Bird Box a été une claque. C'est le premier roman qui m'a véritablement donné la chair de poule ! Depuis, j'attends désespérément qu'une autre des oeuvres de Josh Malerman sorte enfin en France, j'ai donc sauté de joie en voyant celui-ci et il me semblait parfait pour clôturer ce mois d'Halloween."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "J se réveille comme chaque matin à l'appelle de l'Inspection. Mais si, cette fois, il échouait, s'il était envoyé au coin, derrière cette porte au sous-sol dont A et Z n'étaient jamais revenus. Si P.È.R.E se rendait compte qu'il mentait... Ou pire, si J se rendait finalement compte que P.È.R.E leur mentait à tous, depuis toujours..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est certes glaçant, mais pas du tout de la même manière que Bird Box. Ici, le monstre est bien réel, on ne peut plus humain et c'est tellement réaliste que je serais prête à croire que c'est une histoire vraie. C'est ça qui est effrayant.

       L'idée est très originale et très bien menée mais elle est un peu lente à se mettre en place. J'aurais aimé une construction du récit différente, avec les points de vue des protagonistes imbriqués peut-être, plutôt qu'à la suite, ce qui m'a presque donné l'impression de lire deux fois la même chose. Après, il est certain que mes attentes étaient grandes, ayant tellement aimé le précédent, mais le point fort de Josh Malerman, c'est qu'il a fait quelque chose de complètement différent, ce qui m'a finalement permis de m'en détacher et d'apprécier ma lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Sur la fin, tout s'accélère et devient bien plus prenant. C'est très appréciable, même si ce déchaînement de violence sort un peu de nul part tout de même et que j'aurais aimé en savoir plus sur la suite. Mais aussi tordu que cela puisse paraître, j'avoue que je suis fascinée par l'esprit tortueux de l'auteur et que j'ai hâte de découvrir ce qu'il nous réserve d'autre."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez ma chronique de Bird Box ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Inspection" ?

    Catégories : Lire et Frissoner 4 commentaires
  • Frankenstein de Mary Shelley

    Imprimer
    • frankenstein, Mary Shelley, frankenstein ou la promethée moderne, livre audio, audible, roman gothique, lecture d'halloweenMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Frankenstein ?

       "Frankenstein est, depuis de nombreuses années, bien ancré dans notre folklore. Il a été adapté à toutes les sauces mais connaissons nous véritablement son histoire ? Quoi qu'il en soit, ce classique figurait sur ma liste des incontournables à découvrir depuis longtemps et il m'a semblé qu'Halloween était l'occasion parfaite."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Victor Frankenstein se passionne pour la science et, au cours de ses études, lui vient la certitude qu'il pourrait réanimer l'inanimé. Il tente donc l'expérience, sans penser aux terribles conséquences qui pourraient en découler..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Une nouvelle fois, nous sommes dans le roman gothique, avec ses codes bien précis. Il y a donc un premier protagoniste, qui nous relate sa rencontre avec Frankenstein (le créateur du monstre) puis finalement nous transmet son récit. Ce dernier se découpe en plusieurs parties, presque plusieurs histoires. La première nous présente le personnage, sa famille, ses études et comment il en est arrivé à créer cette "chose". C'est, de loin, la moins interessante et j'ai été étonnée de découvrir, dès le départ, et presque sans raison, l'attitude du scientifique envers sa création. La suite devient plus prenante, avec la tension sous jacente de savoir qu'un monstre rôde dans les rues, puis ses premiers crimes. C'est très Mary Shelley, approfondi dans le drame et les sentiments, et sans vouloir sous-entendre que les hommes auraient quelques lacunes dans ce domaine, il me semble que l'on ressent tout de même bien qu'il s'agit de la plume d'une femme. Mais c'est finalement lorsque le monstre raconte lui-même sa naissance et ses deux premières années de vie que le récit atteint son apogée. Oui, parce que malgré ses actes, le personnage le plus intrigant et le plus touchant, c'est bien lui, cette bête qui n'a même pas de nom. Son créateur, quant à lui, est égoïste et lâche et si j'ai eu de la peine pour son entourage, lui a eu bien du mal à m'émouvoir.

       Encore un petit mot pour dire que j'ai lu ce livre en lecture commune avec Cécile et Emilie, et que je l'ai en partie écouté via la version d'Audible, ce qui collait parfaitement à ce genre de roman. Si les livres audio n'étaient pas si chers, j'en aurais bien fait une habitude."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai aimé la fin pour ce qui est de l'histoire, il aurait pu difficilement en être autrement, mais moins dans sa forme. Même la dernière tirade du monstre m'a parue bien longue mais je suis quand même très heureuse d'avoir découvert ce grand classique."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouver toutes mes chroniques de Mary Shelley ICI

    et si vous aimez les romans gothiques, retrouvez mes autres chroniques sur ce genre LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Frankenstein" ?