Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté

  • Un Mariage sous la Neige de Debbie Macomber

    Imprimer
    • un mariage sous la neige,noël,christmas,conte de noël,livre doudou,feelgood book,debbie macomberMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Mariage sous la Neige ?

       "J'adooooooore Noël et j'adoooooooore Debbie Macomber. D'autres questions ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Josie vient de passer six mois charmants dans une toute petite ville isolée d'Alaska mais alors que la saison se termine, il est grand temps pour elle de rentrer chez elle à Seattle où l'attendent sa mère, ses amis et le job de ses rêves. Seulement voilà, quelques heures avant le départ, Palmer lui demande de rester et de l'épouser..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ces petites nouvelles de Noël sont généralement des commandes que les auteurs écrivent entre deux romans et la qualité n'est pas toujours au rendez-vous. Et aussi pénible que ce soit pour moi de l'admettre étant donné mon amour pour Debbie Macomber, celui-ci ne marquera vraiment pas ma mémoire, ou du moins, pas pour ses qualités. Bien sûr, les clichés sont nombreux et on s'y attend un peu dans ce genre d'histoire mais nous voilà devant le trop habituel scénario d'une jeune femme qui se voit obligée de choisir entre l'amour et sa carrière, pire, qui se voit obligée d'admettre que finalement, sa carrière n'était pas si importante que ça... Alors je ne suis pas une grande militante mais tout de même. En plus, ici, j'ai trouvé le héros buté et égoïste et il veut épouser une femme à laquelle il semblerait qu'il ne fasse pas confiance. Bref, mon petit coeur est resté de glace, à mon grand regret. Après, ça se lit facilement et rapidement et je suis sûre que beaucoup y trouveront leur compte. Je suis peut-être trop exigeante d'ailleurs mais celui de l'année dernière par exemple, La Surprise de Noël, était bien meilleur."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Pour finir, tout le monde s'aime, tout le monde se marie et tout le monde a un job absolument extraordinaire (si, si, au fin fond de l'Alaska). À un moment donné, je me serais presque crue dans un épisode des frères Scott.

       Un dernier mot pour dire que la photo de la couverture que vous voyez ici est grise et que je regrette beaucoup que sa véritable couleur soit en fait d'un affreux bleu."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI

    et si vous voulez plus d'histoires de Noël, c'est par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Un Mariage sous la Neige" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Les Contes de Beedle le Barde de J.K. Rowling Illustrés par Lisbeth Zwerger

    Imprimer
    • les contes de beedle le barde,j.k. rowling,harry potter,dumbledore,lisbeth zwerger,les contes de beedle le barde illustrésMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Contes de Beedle le Barde ?

       "En inconditionnelle d'Harry Potter, j'avais déjà lu ce livre dès sa sortie et j'en gardais d'ailleurs un très bon souvenir. Ce nouveau format illustré était donc une très bonne occasion de m'y replonger."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cet ouvrage est un recueil des contes que tout jeune sorcier s'est vu raconter dans son enfance, agrémenté des commentaires de l'illustre professeur Dumbledore..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai lu ce livre directement à la suite des Secrets de Poudlard et si ce dernier ne m'avait pas complètement convaincue, dès les premiers mots de celui-ci, la plume de J.K. Rowling opère son ensorcèlement habituel. Elle est décidément très au-dessus de la plupart des moldus, incontestablement... Pour ce qui est des contes en eux-mêmes, ils sont amusants, ou horrifiants d'ailleurs mais honnêtement, ce n'est pas là que réside l'intérêt principal de cet ouvrage mais bien dans les commentaires de Dumbledore qui les accompagnent. On retrouve ici tous les éléments de cette saga que l'on aime tant, la magie, l'intelligence de cet univers, l'humour et ce personnage dont on ne se lasse pas. C'est une vraie réussite et un vrai plus, d'autant que le dernier conte nous en apprend davantage sur des éléments essentiels de l'histoire.

       Maintenant que nous avons déterminé que ce livre est absolument indispensable dans votre bibliothèque, parlons un peu du format. La première chose à laquelle je pense en le voyant c'est que la couverture est absolument sublime. Après, il a été pensé comme un livre de contes pour enfants, avec des illustrations très douces, alors que ce n'est pas vraiment le public visé, il me semble. Du coup, j'avoue que personnellement je préfère de loin mon petit exemplaire qui était déjà très joli et bien plus pratique à lire mais je suis certaine que celui-ci saura malgré tout séduire de nombreux lecteurs et j'en profite également pour rappeler que tous les bénéfices de sa vente seront reversés à l'association Lumos. Une bonne excuse pour craquer, non ?"

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette femme est magique, que voulez-vous, on ne le dira jamais assez..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de J.K. Rowling ICI

    et toutes celles autour de l'univers d'Harry Potter par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Les Contes de Beedle le Barde" ?

  • Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois de Rhys Bowen

    Imprimer
    • son espionne royale, son espionne royale et le mystère bavarois, le bête noire, Robert Laffont, tome 2, Rhys bowen, cosy mysteryMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois ?

       "J'étais plutôt enthousiaste à la lecture du premier tome et j'ai enchaîné directement avec celui-ci, histoire de faire plus ample connaissance avec Georgie."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La reine demande à Lady Georgiana de Rannoch d'héberger une princesse de Bavière qu'elle espère bien jeter dans les bras de son fils afin de le détourner de cette américaine inconvenante... Et c'est bien connu, on ne dit pas non à la reine. Mais comment Georgie va-t-elle se débrouiller pour loger, nourrir et divertir la jeune fille alors qu'elle n'a pas un sous en poche ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Cette fois, ce fut une rencontre ratée. Comme souvent dans un tome deux, l'auteur nous rappelle les faits, nous présente de nouveau les personnages, brosse un tableau rapide de ce que nous aurions pu oublier. Ici, elle ne s'arrête malheureusement pas là et, pour se faire, réutilise mot pour mot, à l'identique, les formules déjà employées dans le tome précédent. C'est surtout le cas des traits d'humour et d'esprit d'ailleurs, comme si elle était tellement fière de ces derniers qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de nous en faire profiter une nouvelle fois. C'est comme déjeuner chez votre grand-père un dimanche et l'écouter vous raconter les mêmes blagues et les mêmes anecdotes que le dimanche précédent. Bien sûr, je suis en partie responsable puisque j'ai enchaîné les deux tomes mais tout de même, sans vouloir être trop exigeante, j'attends un tout petit peu plus d'un auteur en général. Et ce n'est pas la seule chose qui m'a gênée. J'ai trouvé la plupart des personnages secondaires insupportables, l'énigme bien trop facile à résoudre et je me suis demandée tout au long du roman comment l'héroïne, dont on ne cesse de nous vanter l'intelligence, pouvait ne pas voir ce qui était sous son nez."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai bien aimé la fin et j'avoue, le héros, Darcy (si, si), sauve un peu la mise. L'amourette naissante entre les personnages donne forcément envie de lire la suite et je replongerai donc sûrement encore une fois dans les aventures de Georgie mais le troisième tome a plutôt intérêt à être à la hauteur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga "Espionne Royale" ICI

    et toutes celles de la Bête Noire LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois" ?