Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté

  • Agatha Raisin Enquête 9 - Sale Temps pour les Sorcières de M.C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin,saga agatha raisin,agatha raisin enquête,sale temps pour les sorcières,m. c. beaton,albin michel,village anglais,policier

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sale Temps pour les Sorcières ?

       "Nous voilà déjà arrivés au neuvième tome des aventures de notre chère Agatha. Malgré quelques déceptions, des hauts et des bas, j'ai du mal à abandonner l'héroïne malchanceuse et les belles couvertures me font irrémédiablement craquer !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Capillairement mutilée par sa précédente enquête, Agatha est partie se réfugier dans l'hôtel d'un petit village perdu en bord de mer. Alors qu'elle est décidée à se tenir tranquille, la voyante qu'elle vient de consulter meurt assassinée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'avais quelques réserves après ma lecture des tomes précédents et de plus, cette histoire en particulier faisait partie de la première saison de la série télévisée et je connaissais donc déjà l'essentiel de l'intrigue. Et bien, je suis ravie d'avoir persévéré jusque là parce que non seulement le récit est très différent de celui dont je me rappelais mais en plus je trouve que l'auteur se renouvèle enfin ! En bref, je me suis régalée. Agatha y est moins ridicule qu'à son habitude et commence, du moins dans une certaine mesure, sinon ce ne serait plus Agatha, à comprendre qu'il vaut mieux ne pas toujours se mêler des affaires des autres. Elle rencontre un nouvel homme, se fait de nouveaux amis et l'énergie qu'elle insuffle au petit groupe qu'elle intègre est à la fois bon pour son moral et pour le notre."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bien sûr, chassez le naturel et il revient au galop et je n'ai pas pu m'empêcher d'être de nouveau agacée dès que Charles et James entre de nouveau dans la danse avec toujours les mêmes histoire, les mêmes gaffes et les mêmes rancoeurs, mais ça reste anecdotique dans ce tome-ci et ce serait bien que ça le soit également dans les  suivants..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin

  • À Fleur de Peau de Saverio Tomasella

    Imprimer

    à fleur de peau, saverio tomasella, sensible, hypersensible, Leduc éditions

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec À Fleur de Peau ?

       "Je suis successivement tombée sur plusieurs articles évoquant l'hypersensibilité, comme des signaux posés sur ma route pour que je finisse enfin par m'interroger sur moi-même. Et pour m'aider sur ce chemin, une amie m'a offert ce livre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Flora est hypersensible et souvent cela la paralyse, la déprime ou lui fait honte même, jusqu'à sa rencontre avec Marc qui va l'aider à comprendre que loin d'être un défaut, il s'agit d'un cadeau..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je conseille ce livre à absolument tout le monde, ou presque. D'abord, aux hypersensibles bien sûr. Ce livre est déculpabilisant et positif, une vraie révélation pour moi. Je me suis reconnue si souvent en Flora, dans ce qu'elle pense et ressent mais également dans ce que son entourage lui reproche. J'ai beaucoup pleuré, j'ai surligné, annoté, recopié de nombreux passages, je l'ai conseillé à certaines de mes amies, je pense même que je vais l'offrir autour de moi et je suis sûre que je vais le relire. Je le conseille également à ceux qui ne comprennent pas cette forme de sensibilité mais qui gardent l'esprit ouvert (pour les autres, je pense qu'il n'y a rien que l'on puisse faire). Vous avez forcément autour de vous quelqu'un d'hypersensible (20% de la population concernée quand même) et ce livre vous offrira sûrement des pistes pour mieux vivre avec eux. En plus, l'histoire est bien sympathique avec ce qu'il faut d'amour et d'amitié pour en faire un agréable "feel good book"."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bon, même pour moi, j'ai trouvé qu'on finissait par accumuler pas mal de clichés et de bons sentiments mais l'essentiel n'est pas vraiment là. L'auteur ajoute d'ailleurs un cahier pratique dans les dernières pages pour mieux apprivoiser son hypersensibilité. Je trouve qu'en choisissant la forme du roman, tout en soulignant les points importants pour mieux avancer avec ce qu'on est, le contrat est parfaitement rempli."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Miss Charity de Marie-Aude Murail

    Imprimer

    miss charity, marie-aude murail, lecture jeunesse, Beatrix potter

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Miss Charity ?

       "Cela fait des années qu'en tant que fan de Jane Austen, on me conseille de lire Miss Charity. L'occasion parfaite s'est présentée au salon du livres puisque l'auteur était présente. Malheureusement, après m'avoir laissée acheter le roman, on m'a refusé l'accès à la queue pour la rencontrer sous prétexte qu'il y avait déjà trop de monde..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Charity Tiddler est un mélange de l'auteur elle-même et de la vie de Beatrix Potter : une petite fille intelligente mais esseulée dans l'Angleterre victorienne, qui recueille, soigne et étudie tous les animaux qu'elle trouve et qui finira par raconter leurs histoires..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "On ne peut que se prendre d'affection pour cette petite fille à part, qui essaie de comprendre le monde dans lequel elle vit et ce que l'on attend d'elle sans jamais vraiment pouvoir s'adapter, qui s'écrit des lettres pour ses futurs anniversaires et qui s'entend mieux avec les animaux qu'avec les humains. On grandit et on évolue avec elle, on s'impatiente parfois, on espère et s'énerve mais on s'amuse surtout beaucoup. Je conseille ce livre non seulement à tout ceux et celles qui aiment cette époque mais également à ceux qui ont parfois du mal à trouver leur place au milieu des règles de notre société. Et pour ne rien gâcher, le roman est magnifiquement illustré par Philippe Dumas."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "L'auteur le dit elle-même, les livres qui finissent mal devraient être interdits alors rien à craindre de ce coté-là ici. C'est même certainement un peu trop beau pour être vrai mais qu'importe ! Mon seul regret est que nous n'ayons pas quelques lignes d'explications qui nous permettraient de démêler cette biographie romancée de la véritable vie de Beatrix Potter."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Catégories : Lire en Légèreté 8 commentaires