Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté

  • Le Bon Côté de la Vie de Debbie Macomber

    Imprimer
    • Debbie Macomber, le bon côté de la vie, charleston, retour à cedar coveMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bon Côté de la Vie ?

       "Cinq ans que j'attends ce tome 5, cinq ans ! Alors autant vous dire que j'ai été plus que ravie de le recevoir de la part des éditions Charleston et qu'il n'a même pas eu le temps de s'habituer à faire partie de ma PAL avant que je ne me jette dessus."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jo Marie est bouleversée par le départ imminent de Mark. Elle est triste, en colère, désemparée mais elle fait malgré tout de son mieux pour accueillir Coco et Katie, deux amies qui reviennent à Cedar Cove dix ans après l'avoir quitté, pour la fête des anciens du lycée. Et chacune veut en profiter pour régler ses comptes avec le passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je dois malheureusement m'en remettre à l'évidence : j'ai moins aimé ce roman que les précédents. D'abord, l'ambiance n'y est pas aussi réconfortante et douillette, ce qui était pourtant le point fort de la saga jusque-là. Jo Marie le dit elle-même, c'est comme si la maison d'hôtes avait perdu ses pouvoir magiques. La situation triste que subit l'héroïne nous affecte forcément mais ce n'est pas la seule raison. De l'histoire des deux amies, une seule m'a plue. L'autre se résout dès les premières pages et je l'ai trouvé à la fois irréaliste et un peu ridicule alors que le sujet était sérieux. J'ai également était étonnée par l'écriture, moins fluide que d'habitude et ponctuée d'expressions familières qui ne ressemblent pas à l'auteur, sans que je puisse savoir si cela vient d'elle ou de la traduction. Enfin, on voit peu Cedar Cove et sa palette d'habitants et cela m'a manqué aussi. Toutes ces petites choses font que, pour une fois, ce n'est pas un coup de coeur. Ça reste un bon livre, une jolie histoire avec plein de points positifs mais il n'empêche que pour moi, c'est une déception."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin me confirme que l'auteur s'aventure sur un terrain et sur des sujets que je n'aurais pas pensé trouver dans ce genre de lecture. Au lieu de l'apaisement et du bien-être que je ressens habituellement en lisant Debbie Macomber, ici c'est plutôt de l'angoisse et de la tristesse. J'ai malgré tout évidemment très envie de lire la suite, pour connaître le dénouement et dans l'espoir de retrouver tout ce que j'avais adoré dans les trois premiers tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la série "Retour à Cedar Cove"

    Et toutes celles des livres de Debbie Macomber par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Le Bon Côté de la Vie" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Agatha Raisin Enquête 23 - Serpent et Séduction de M. C. Beaton

    Imprimer
    • agahta raisin, Agatha Raisin enquête, saga agatha raisin, m. c. beaton, serpent et séduction, Albin michelMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Serpent et Séduction ?

       "J'ai reçu celui-ci avec le précédent, de la part des éditions Albin Michel. Vingt-trois tomes que je suis fidèlement Agatha dans ses aventures et je n'ai pas l'intention de l'abandonner maintenant."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'elle s'était entichée de lui et était bien décidée à le séduire, Agatha retrouve son jardiner assassiné. Et dès le début de l'enquête, elle va de désillusion en désillusion en découvrant qu'il couchait avec la moitié des vieilles filles de Carsely..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       " L'auteur fonctionne par cycle. Les premiers Agatha étaient géniaux et puis ils sont devenus un peu répétitifs avant que, tout à coup, M. C. Beaton ne se renouvelle. Ici, le même schéma se répète et il me semble que depuis un ou deux tomes, on tourne un peu en rond et je me rends compte que je n'ai rien à dire sur ce roman que je n'ai pas déjà dit un nombre incalculable de fois. C'est une lecture sympathique et amusante, j'adore les personnages, l'enquête est rocambolesque et Agatha Raisin, égale à elle-même, frôle à nouveau la mort. Il est certain que s'attendre à être surprise après vingt-trois tomes est peut-être un peu utopiste de ma part mais malgré tout je garde espoir pour la suite. Que voulez-vous, on ne se refait pas."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme dans le précédent, la fin n'augure rien de bon. Est-ce que ces bémols me font regretter ma lecture ? Certainement pas ! Et est-ce que ça va m'empêcher de me jeter sur la suite ? Idem. Rendez-vous donc pour le tome 24."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI

    et toutes celles des livres de M.C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Serpent et Séduction" ?

  • Hamish Macbeth 6 dans Qui Sème le Vent de M.C. Beaton

    Imprimer
    • qui sème le vent, hamish macbeth, m. c. beaton, highlandsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui Sème le Vent ?

       "Après avoir terminé le cinquième tome, j'ai lutté quelques jours pour ne pas me jeter sur celui-ci, avant d'abandonner. Après tout, pourquoi se priver du plaisir de retrouver une nouvelle fois Hamish et son chien Towser dans leurs aventures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'Hamish s'apprête à rentrer dans sa famille pour Noël, sa mère lui annonce qu'il ne peut finalement pas venir. Avec un début un rhume et grincheux, Hamish décide alors d'accepter l'invitation d'une amie de Priscilla qui croit que quelqu'un essaie de la tuer et la suit dans son centre de remise en forme sur une petit île hostile..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Cette fois-ci, j'ai beaucoup aimé le changement de cadre pour les deux héros mais j'ai vraiment regretté que l'on ne suive pas Priscilla dans la famille d'Hamish. Ce dernier, de son côté, se retrouve entouré d'un panel de personnalités interessantes et même si le crime tarde à venir, on ne voit pas vraiment le temps passer. Comme toujours, c'est quand même plus pour le jeune policier que pour son enquête que j'ai apprécié cette lecture. Ici d'ailleurs, la conclusion de ses investigations est rapide et un peu tirée par les cheveux mais le côté rocambolesque et romanesque contrebalance ce petit bémol. M.C. Beaton est une fine observatrice de la nature humaine, qu'elle expose avec humour et c'est bien l'essentiel pour moi."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme dans la série des Agatha Raisin, il y a pas mal de petites choses qui auraient pu être améliorées dans cette histoire mais étonnamment, ces défauts ne me gênent pas vraiment et une fois encore j'attends la suite avec impatience."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui Sème le Vent" ?