Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté - Page 2

  • Deux Garçons Bien sous tous Rapports de William Corlett

    Imprimer

    pavillons poche, deux garçons bien sous tous rapports, william corlett, village anglais, homosexualité

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Deux Garçons Bien sous tous Rapports ?

       "Ce livre était dans ma wishlist depuis tellement longtemps qu'honnêtement je ne saurais plus vous dire ni pourquoi ni comment il avait atterri là. Mais quand j'ai vu que Pavillons Poche le réédité, j'ai sauté sur l'occasion."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Bless et Rich ont décidé de sauter le pas et de s'installer ensemble, choisissant pour cela une belle demeure à la campagne, dans le petit village de Bellingford. Mais Rich doit très vite repartir travailler et Bless se retrouve seul à affronter ses nouveaux voisins, pas tous ravis de leur arrivée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Sa note sur différents sites internet n'est pas forcément très élevée et comme j'ai été plutôt déçue dernièrement par plusieurs lectures anglaises, je dois dire que je m'attendais presque à ce que ce soit de nouveau le cas. En réalité, je me suis régalée. Je me suis beaucoup amusée dans ce petit village anglais, tout chamboulé par l'arrivée de nouveaux venus qui ne sont autres que deux messieurs seuls, une façon polie de dire qu'ils sont en couple. Le personnage de Bless, jeune et un peu perdu, est aussi extrêmement attachant. Malheureusement, vers le milieu de l'histoire, on tombe vraiment dans l'exagération avec des rebondissements ridicules et rocambolesques qui, à mon sens, n'étaient pas du tout utiles. Mais il suffit de faire abstraction de quelques éléments pour passer un bon moments avec tout ce petit monde."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai aimé la fin même si là encore ça part un peu dans tous les sens. Si ça n'en est pas moins drôle, ça enlève un peu de force au propos et c'est quand même dommage parce que parler d'homosexualité avec humour reste essentiel aujourd'hui."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Bon Retour à la Maison de Debbie Macomber

    Imprimer

    bon retour à la maison,debbie macomber,charleston,livre doudou,feelgood book

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bon Retour à la Maison ?

       "Je suis une inconditionnelle de Debbie Macomber grâce aux Éditions Charleston. Il y a peu d'auteurs à mon humble avis donc les livres vous feront autant de bien."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À 18 ans, Cassie s'est enfuie pour épouser son petit ami, laissant derrière elle une famille qu'elle aimait pourtant plus que tout. Treize plus tard, après avoir réussi à s'extraire d'un mariage violent et tenté de rebâtir sa vie pas à pas, elle reçoit une lettre de sa soeur aînée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je crois que j'ai rarement autant pleuré en lisant un livre. C'est drôle parce que la semaine dernière je vous parlais de La Saison des Roses qui raconte également le destin de trois soeurs dont une a quitté la maison très tôt. Ici, les raisons sont bien différentes et Cassie a traversé des épreuves au-delà de ce que je peux imaginer. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que j'ai choisi de publier ma chronique aujourd'hui. Ce livre est un message d'espoir, qui nous parle d'une femme incroyablement courageuse qui, jour après jour, tente de remettre sa vie sur des rails, pour elle et pour sa fille, avec une devise : "une bonne décision à la fois". Rien que pour ça, il faut lire ce livre. Mais les scènes avec ses soeurs sont celles qui m'ont le plus remuée et l'alternance des points de vue nous permet de connaître les sentiments et les regrets de chacune et de n'être que plus émue à chaque fois qu'elles font un peu les unes vers les autres."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'aurais voulu que ça ne s'arrête pas, j'aurais voulu plus de détails, plus de scènes de retrouvailles, plus d'amour... Bref, je crois qu'il s'agit de mon premier coup de coeur de l'année. Ah si ! Une seule petite chose me contrarie : Charleston a encore changé son format d'édition !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI

  • Agatha Raisin Enquête 8 - Coiffeur pour Dames de M. C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin enquête, enquête, policier, agatha raisin, cotswolds, angleterre, village anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Coiffeur Pour Dames ?

       "Une nouvelle fois, c'est le père-noël qu'il faut remercier. Et je crois que c'était un cadeau intéressé d'ailleurs et qu'il aimerait bien m'emprunter tous mes Agatha Raisin..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un nouveau coiffeur arrive en ville et il fait des miracles avec les cheveux d'Agatha, en plus de l'inviter à dîner. Mais quelque chose de louche se cache derrière tous ces sourires et notre détective en herbe préférée est bien décidée à trouver de quoi il s'agit !"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'aime vraiment beaucoup Agatha mais certaines répétions commencent à m'agacer, ainsi que la tournure que prend son histoire avec James. J'avais donc beaucoup d'attentes concernant ce tome-ci. Pour ce qui est de l'enquête, c'est plutôt une bonne surprise, ça change un peu et Agatha commence à enquêter avant même qu'un meurtre ne se produise. D'ailleurs, j'aurais même préféré que le meurtre n'arrive pas du tout parce que, soyons honnêtes, autant de morts dans un si petit périmètre, ce n'est absolument pas crédible et il y a bien d'autres crimes sur lesquels on peut enquêter il me semble. Pour ce qui est de James, en revanche, il faudra attendre les tomes suivants pour espérer un dénouement puisqu'il est absent de ces aventures mais sa réapparition dans les dernières pages n'annonce rien de bon pour la suite j'en ai peur."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je crois que je me suis de toutes façons trop attachée à Agatha pour l'abandonner en cours de route et heureusement, l'humour sauve le tout mais une fois encore j'espère que la suite lui remettra un peu de baume au coeur, et nous avec."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes les enquêtes d'Agatha Raisin ICI