Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté - Page 5

  • Agatha Raisin Enquête 20 - Voici Venir la Mariée de M. C. Beaton

    Imprimer
    • voici venir la mariée, Agatha Raisin, saga agatha raisin, agate raisin enquête, m. c. beaton, whodunit, littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Voici Venir la Mariée ?

       "J'ai eu du nez. Je me suis rendue en librairie quelques heures seulement avant que leur fermeture ne soit annoncée et j'en ai rapporté ce vingtième tome des aventures d'Agatha Raisin, entre autres. Mais ça me réconfortait tellement de savoir qu'il me restait toujours ce roman à découvrir, que j'ai attendu de n'avoir plus aucune autre lecture en perspective pour enfin l'ouvrir."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Agatha se sent triste, seule et vieille et pour couronner le tout, elle doit se rendre au mariage de son ex-mari. Mais alors qu'elle arrive en retard à la cérémonie, la police vient annoncer que la fiancée a été retrouvée assassinée et la mère de celle-ci se lève pour accuser Agatha devant tout l'assemblée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Rien à faire, je ne m'en lasse pas. Malgré les défauts certains. Agatha me touche énormément, même si elle est aussi très agaçante, ou peut-être même à cause de cela. Une héroïne imparfaite, qui doute, qui fait souvent n'importe quoi, c'est rafraîchissant et réconfortant, parce que nous aussi, après tout, ça nous arrive plus souvent qu'on ne le voudrait... J'aime beaucoup l'humanité qui se dégage de cette série, c'est vraiment son point de fort même si je trouve toujours l'auteur un peu dure avec Agatha. Ici, par exemple, c'est Toni que j'ai trouvé très ingrate envers elle. Quoi qu'il en soit, ce fut encore un moment de lecture très agréable et je redoute vraiment d'arriver au bout de cette saga.

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Franchement, j'ai pas compris cette fin. On saute de semaines en semaines, avec l'impression de suivre différentes mini chroniques de la vie d'Agatha sans rapport les unes avec les autres. Ce n'est vraiment pas la partie que j'ai préféré. En revanche, comme toujours, M. C. Beaton est très forte pour nous donner envie de nous jeter immédiatement sur la suite et j'espère vraiment que ce qu'elle nous fait miroiter se réalisera."

     

        Mlle Alice, merci pour cette première participation au mois anglais, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI

    et toutes celles sur les livres de M.C. Beaton, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Voici Venir la Mariée" ?

  • Le Jour où j'ai Appris à Vivre de Laurent Gounelle

    Imprimer
    • le jour où j'ai appris à vivre,laurent gounelle,développement personnelMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Jour où j'ai Appris à Vivre ?

       "Ma première rencontre avec la plume de Laurent Gounelle fut un hasard (mais le hasard existe-t-il vraiment ?), la seconde un choix un peu trop longuement réfléchi et j'avais décidé de ne plus attendre aussi longtemps pour découvrir ses autres romans alors quand j'ai vu celui-ci chez ma soeur, ni une, ni deux, je lui ai piqué !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jonathan vient de se séparer, ce qui impact non seulement sa vie personnelle bien sûr mais également sa vie professionnelle puisque son ex-femme est aussi son associée. Une situation inconfortable dans laquelle il se laisse pourtant vivre mais qui va être secouée lorsqu'une bohémienne va lui prédire qu'il ne lui reste que peu de temps à vivre..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Habituellement, je suis chamboulée par les sujets abordés, les pistes de réflexion qu'apporte l'auteur, les savoirs, les recherches mais en contrepartie, l'histoire me laisse plutôt indifférente. Ici, je l'ai trouvée bien plus accrocheuse que d'habitude, avec des personnages attachants et d'autres qui le sont moins, des chemins qui se croisent, de près ou de loin, et du suspense qui nous pousse à tourner les pages. J'aurais dû en être ravie mais malheureusement, c'est cette fois l'autre partie qui pêche. Je n'ai pas appris grand chose et pourtant le sujet abordé, celui de la connexion de tous les êtres vivants entre eux, celui des champs morphiques, me passionnent littéralement et pour cause, j'en parle depuis toujours sans avoir jamais su que cela avait un nom et que certains l'étudiaient très sérieusement, et la plupart des gens me regardent comme si j'étais folle. J'en attendais donc beaucoup, j'étais prête à absorber tout ce que l'auteur pourrait me proposer sur ce thème mais c'était plié en à peine quelques pages et retour à la petite vie de Jonathan."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme je suis un être tout à fait imparfait, j'aurais aimé une meilleure fin pour l'un des personnages et une bien pire pour un autre mais Laurent Gounelle est au-dessus de ça et c'est tant mieux."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Laurent Gounelle ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Jour où j'ai Appris à Vivre" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Hamish Macbeth 3 dans Qui s'y Frotte s'y Pique de M.C. Beaton

    Imprimer
    • hamish macbeth, m. c. beaton, écosse, roman policierMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui s'y Frotte, s'y Pique ?

       "Troisième tome des aventures du jeune policier écossais, j'avais hâte de m'y replonger au plus vite et d'en découvrir un peu plus à son sujet, en attendant les prochains Agatha Raisin."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Hamish se voit obligé de remplacer un collègue dans un petit village très inhospitalier et à peine est-il installé que l'un des habitants est retrouvé assassiné. Une chose est certaine, son séjour ne sera pas aussi paisible qu'il l'aurait espéré..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est le premier tome dans lequel on ressent vraiment l'époque du roman, qui a tout de même été écrit il y a une petite trentaine d'années, et j'ai bien aimé ce côté un peu désuet qui colle bien au personnage d'Hamish. Ce dernier est égal à lui-même, toujours aussi attendrissant mais j'ai vraiment regretté l'absence de Priscilla. Dans ce village, aucun autre personnage n'est attachant, là où la palette des caractères est habituellement le point fort de M.C. Beaton, et je crois que c'est la raison pour laquelle j'ai un peu moins aimé l'histoire cette fois-ci. Même si l'humour est bien présent, Hamish se sent seul et on le comprend. Le côté "douillet" manque à l'appel et j'étais impatiente que le policier rentre chez lui et y retrouve son confort habituel."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai malgré tout passé un très agréable moment de lecture mais je suis d'autant plus impatiente de lire la suite que l'on y retrouvera cette fois les mêmes éléments que dans les deux premiers tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de M.C. Beaton ICI

    et toutes celles des aventures de Hamish Macbeth par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour le troisième volet des aventures d'Hamish Macbeth ?