Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de Coeur

  • Little Lord Fauntleroy de Frances Hodgson Burnett

    Imprimer
    • the little lord fauntleroy,le petit lord fauntleroy,frances hodgson burnett,livre pour enfant,classique anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Little Lord Fauntleroy ?

       "Je garde un souvenir ému du film que j'ai vu enfant et après avoir lu les autres romans jeunesse de l'auteur, il me fallait découvrir celui-ci.  J'ai choisi cette édition Puffin Classics, que je trouve jolie et abordable."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cedric coule une enfance heureuse et simple à New-York, auprès de sa mère, sans rien connaître de ses ancêtres anglais jusqu'au jour où il apprend qu'il est désormais Lord Fauntleroy, l'héritier du titre et d'une grande fortune, et que son grand-père acariâtre exige sa présence auprès de lui."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Les livres pour enfants de Frances Hodgson Burnett sont tout simplement un enchantement. Je ne saurais dire lequel des trois j'ai préféré mais celui-ci est à nouveau un coup de coeur. Ce petit garçon qui pourrait facilement être agaçant, devenir rapidement snob et pédant et tout au contraire désarmant de simplicité, de gentillesse et de générosité. On ne peut que fondre et admirer ce que toutes ces qualités produisent sur son entourage peuplé de personnages tous plus interessants les uns que les autres. C'est un conte de fée victorien.

       Le seul petit bémol que je peux trouver est le même que dans les autres romans de l'auteur : elle retranscrit dans le dialogue l'accent de certains personnages et ce n'est pas toujours facile à déchiffrer."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'est un peu une madeleine de Proust ce roman pour moi. J'avais été très marquée par le film et j'ai l'impression d'avoir redécouvert cette histoire avec mes yeux d'enfant. Je vous le conseille sans hésiter, de même que Little Princess (Princesse Sarah) et The Secret Garden (Le Jardin Secret)."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Frances Hodgson Burnett ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Little Lord Fauntleroy" ?

  • Miss Charity - 1. L'Enfance de l'Art de Loïc Clément et Anne Montel

    Imprimer
    • miss charity, l'enfance de l'art, album, tome 1, marie-aude murail, loïc clément, Anne MonteMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Miss Charity, l'Enfance de l'Art ?

       "Cela fait des mois que j'hésite à craquer pour cet album. J'en lis très peu en général mais celui-ci m'attirait. Et puis un jour j'avais vraiment envie de me faire plaisir avec quelque chose de beau et je suis repartie avec Miss Charity sous le bras."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Charity est une petite fille qui vit à Londres à l'époque victorienne, laissée aux, plus ou moins, bons soins de sa nurse et qui s'intéresse plus aux animaux qu'aux thés dansants..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment pris le temps de le lire, de découvrir chaque dessin, de m'attarder sur chaque détail et ce fut un réel délice. L'album est assez long, ce qui laisse vraiment la possibilité à la fois de rentrer dans l'histoire et d'en profiter. Je n'ai pas une seule critique à faire, même minime. J'ai tout aimé, le style des illustrations et de l'écriture, la fidélité à l'histoire originale, la magie qui s'en dégage. On y retrouve cette petite extraordinaire dans son étrangeté, qui me touche profondément. C'est un énorme coup de coeur, j'ai encore plus aimé que le roman, que j'ai maintenant envie de relire cela dit, et c'est un conte pour tous les âges, à partager sans hésitation."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "À regret. J'ai tellement hâte maintenant que sorte la suite..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes ma chronique du roman de Marie-Aude Murail ICI

     

    Alors, vous craquez pour  l'album de "Miss Charity" ?

  • The Diary of a Bookseller de Shaun Bythell

    Imprimer
    • shaun bythell, the diary of a bookseller, libraire, écossais, Wigtown, le libraire de Wigtown Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Diary of a Bookseller ?

       "Comme souvent, j'ai subi plusieurs influences de mes comptes instagram préférés et ce livre était dans ma wishlist depuis un bon petit moment. Bizarrement, c'est sa sortie poche française qui m'a finalement décidé, ainsi que mon obsession actuelle pour les livres qui parlent de livres (ou de librairies)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit véritablement du journal de Shaun Bythell, qui est le propriétaire d'une librairie de livres de secondes mains en Écosse, dans la petite ville de Wigtown, et qui nous raconte la réalité qui se cache derrière tous les fantasmes que l'on peut projeter sur ce métier."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je me suis régalée ! J'ai commencé par le lire par petits bouts, en parallèle d'une autre lecture, pensantshaun bythell,the diary of a bookseller,libraire,écossais,wigtown,le libraire de wigtown,books about books que cela se prêtait mieux au format mais j'ai fini par le dévorer. Il nous faut un peu de temps pour faire la connaissance de Shaun, pour l'apprécier à sa juste valeur, j'ai envie de dire, et pour comprendre son humour et son cynisme. Le style d'écriture aussi est particulier, il relate souvent des faits sans même les commenter, donne très peu son ressenti, comme s'il nous laissait juger par nous-même de l'absurde de la situation et que cela se passait de commentaires. C'est un peu déstabilisant au début mais au final, je me répète, j'ai adoré, de bout en bout. J'ai adoré toutes les personnalités hautes en couleur que l'on rencontre, j'ai adoré en découvrir plus sur son métier, notamment lorsqu'il se rend chez des particuliers pour évaluer et acheter des bibliothèques entières, j'ai adoré m'énerver avec lui contre les clients insupportables et par-dessus tout, j'ai adoré sa façon d'agir avec eux. J'ai adoré."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Shaun Bythell a écrit une suite à ce journal, il a également sorti un petit ouvrage qui regroupe les meilleures (ou les pires, cela dépend du point de vue) comportements et répliques de ses clients (qui a également été traduit en français). Je ne sais pas vous, mais moi ils sont déjà tout en haut de ma wishlist !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur les livres qui parlent de livres par ICI

     

    Alors, vous craquez pour "The Diary of a Bookseller" ?