Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de Coeur - Page 4

  • La Femme Parfaite est une Connasse d'Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard

    Imprimer

    la femme parfaite est une connasse, anne-sophie girard, marie-aldine girard, guide de survie pour les femmes normales   Aujourd'hui, et tout à fait exceptionnellement, je ne ferai pas mon billet sous la forme d'une interview comme je le fais habituellement parce qu'aujourd'hui, je voudrais dire Merci, avec un M majuscule, oui. Merci à Anne-Sophie et Marie-Aldine Girard pour ce livre, pour les femmes et pour les fous rires mais aussi...

    ... Merci de nous rappeler que nous n'avons pas à être parfaites,

    ... Merci pour la rubrique "comment réagir devant un bébé laid", rubrique de première utilité s'il en est, parce que ça fait du bien d'entendre une femme avouer que "non, tous les bébés ne sont pas beaux."

    ... Merci de révéler nos secrets honteux pour qu'ils ne le soient plus. Oui, je fais 1m59 et j'ai noté 1m60 sur ma carte d'identité.

    ... Merci pour la répartie sur le lait de vache, je la note précieusement, je vais en avoir besoin.

    ... Merci pour "la théorie de la Scarlett Johansson", je ne la verrai plus jamais de la même façon. Et moi non plus par la même occasion.

    ... Merci évidement pour le foutu pour foutu, s'il ne devait en rester qu'un se serait celui-là.

    ... Merci aussi de nous rappeler que même vous, vous êtes la connasse de quelqu'un:

    • Non, toutes les filles du Sud ne sont pas des chagasses avec rajouts, faux seins et french manucure (mais je suis sûre que vous le savez déjà)
    • Je ne peux pas vous laisser encourager les filles à prendre la pose du bisou sur les photos sans réagir alors que ça vaut au moins deux points sur l'échelle des chagasses!!!

    ... Mais surtout, Merci de me rappeler que moi aussi, je suis la connasse de quelqu'un:la femme parfaite est une connasse,anne-sophie girard,marie-aldine girard,guide de survie pour les femmes normales,anne-sophie et marie-aldine girard

    • Il m'est souvent arrivé de dire: "ce n'est vraiment pas compliqué, il suffit de suivre la recette."
    • Régulièrement aussi, je fais le geste de la connasse avec la fumée de cigarette...
    • Et enfin, j'avoue, la connasse qui emmerde tout le monde pour éradiquer "par contre" et "au jour d'aujourd'hui" de notre vocabulaire, c'est moi.

     

       Bref, aux soeurs Girard, un grand merci. Merci également à Gaby, une belle personne qui m'a offert ce livre. Aux autres: LISEZ-LE. Quant à moi, je cours me plonger dans le 2.

  • Nos Faces Cachées d'Amy Harmon

    Imprimer

    nos faces cachées,amy harmon,r,robbert laffont,collection r

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Nos Faces Cachées?

       "Je sais que certaines en ont déjà parlé lors de son édition en V.O. mais personnellement je ne l'ai découvert que récemment avec sa sortie chez R. J'étais intriguée par tant d'éloges et lorsque Robert Laffont me l'a proposé, impossible de dire non."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...  

       "C'est une histoire de vie. D'Ambrose Young, la star du lycée qui va partir combattre pour son pays, de Fern Taylor, la fille banale amoureuse de lui depuis toujours mais aussi de leurs amis respectifs et de toute leur petite ville. C'est l'histoire de fêlures, de blessures et de rencontres. De vie, et de mort."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je pensais que j'allais adorer ce livre ou le détester. Je m'étais trompée. Ce fut une jolie rencontre, comme celles du livre justement. Je pourrais même dire que c'est un coup de coeur, même s'il ne fut pas énorme, puisque le livre m'a quand même tenu éveillé jusqu'à cinq heures du matin. Il est très prenant, on croise toutes ces personnes touchantes et on veut absolument savoir ce qui leur arrive. Ce qui m'a surpris c'est que le résumé m'avait laissé penser qu'il s'agissait d'une grande histoire d'amour mais pour moi, ce n'est qu'une infime partie du livre, c'est à la fois très réducteur de le décrire ainsi et risque de décevoir ceux qui ne recherchent que cela. Je vous l'ai dit dans le résumé, pour moi c'est une histoire de vie et c'est bien plus profond que ce que ça laisse paraître. Mon petit bémol, tout de même, ce sont ces bons sentiments ànos faces cachées,amy harmon,r,robbert laffont,collection r l'américaine, qui pour moi s'apparentent à de l'hypocrisie, qui parsèment le livre et qui me gênent un peu."

    • Et comment cela s'est-il fini?

    "C'est une belle fin, avec tout ce qu'il faut d'émotion. La dernière phrase m'a même arraché une dernière larme... Là encore, cependant, je pense que ce nouveau genre de "young adult" qui navigue donc entre deux univers, adulte et adolescent, à parfois du mal à savoir où se positionner justement. Mais ce n'est vraiment qu'une toute petite critique en comparaison des émotions que ce livre engendre..."

     

    Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la Collection R ICI

  • Bird Box de Josh Malerman

    Imprimer

    bird box,masse critique,babelio,josh malerman

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bird Box?

       "J'ai commencé par le croiser en librairie et je dois dire que sa couverture m'intriguait déjà, puis je l'ai vu sur un bon nombre de blogs et j'ai commencé à me dire qu'il fallait vraiment que je le lise. Enfin, une amie m'en a parlé et elle avait adoré, ma curiosité était à son comble. Et c'est à ce moment-là que j'ai eu l'immense chance de le recevoir lors de la dernière masse critique Babelio."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Aux quatre coins de la planète, des gens deviennent fous et massacrent leur entourage avant de se donner la mort de façon atroce. Le seul point commun entre ses incidents de plus en plus nombreux est que ces personnes semblent avoir vu quelque chose avant de perdre la tête. Alors que la panique se répand, une seule solution s'impose, ne plus jamais ouvrir les yeux..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai adoré ce livre. On aime les livres pour de nombreuses raisons différentes. Certains vous apportent un bien-être évident même si vous savez que vous oublierez l'histoire aussi vite que vous l'avez lu, d'autres au contraire vous marquent à vie, d'autres encore ont des personnages incroyables. Ici, tout est dans l'ambiance. L'auteur a brodé son histoire de façon parfaite. En alternant entre le passé et le présent, il nous maintient dans une angoisse perpétuelle. On sait dès le début que certaines choses vont arriver et on reste constamment sur le qui vive en se demandant "quand", "comment", "qui"? C'est sombre, prenant, et le tout avec assez peu d'éléments en fait. C'est un livre que l'on a vraiment du mal à reposer."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "ATTENTION SPOILER: je sais que la fin a déclenché quelques débats parce que nous n'avons pas debird box,masse critique,babelio,josh malerman réponse claire à toutes nos questions. Personnellement, cela ne m'a pas gênée du tout. Les bribes que l'on récolte par-ci, par-là m'ont paru suffisantes et je pense qu'en dire plus aurait forcément mené à de nombreuses déceptions. De toutes façons, ce n'était pas l'essentiel je pense, parce qu'une fois encore tout se joue dans l'ambiance pour moi. Et ici, la fin apporte une bouffée d'air frais et de l'espoir. Comme l'héroïne, on sent le poids sur notre poitrine disparaître et on peut refermer le livre plus sereinement."

     

       Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...