Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de Coeur - Page 3

  • Winnie L'Ourson d'A. A. Milne

    Imprimer
    • winnie l'ourson, classique pour enfant, classique anglais, a. a. Milne, bourriquet, porcinet, tigrouMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Winnie L'Ourson ?

       "Cette année, j'ai décidé de découvrir plusieurs grands classiques que je n'avais jamais eu l'occasion de lire jusqu'à aujourd'hui, parmi lesquels des oeuvres de littérature jeunesse. Et Winnie l'Ourson, en plus de m'être recommandé par mon amie Emjy, est tellement beau dans cette édition Gallimard..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le narrateur raconte à son fils, Christophe Robin, les aventures de ses peluches : Winnie l'Ourson, Cochonnet, Hi-Han et les autres..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "D'abord, laissez-moi vous redire à quel point cette édition est magnifique, avec une jaquette toute douce, des mini Winnie qui se cachent juste en-dessous et de sublimes illustrations à l'intérieur, et le tout, en français. C'est assez rare pour le signaler et je sais déjà que c'est un livre que je vais aimer offrir.

       Pour ce qui est de ces petites histoires, moi qui n'aime ni particulièrement les livres pour enfants, ni particulièrement les nouvelles, j'ai tout simplement eu un coup de coeur. C'est charmant, bourré d'humour, très malicieux et il me semble que pour les plus petits, ça a également quelque chose de réconfortant. La seule chose qui m'a un peu perturbée, c'est de ne pas toujours retrouver les mêmes noms que les personnages Disney sûrement trop bien ancrés dans ma mémoire, mais c'est bien peu de choses."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai adoré, j'ai envie de le relire, de le lire à mes neveux, de lire la suite et d'en savoir plus. Je suis également curieuse de découvrir les autres histoires de l'auteur, qui a notamment écrit une pièce autour d'Orgueil et Préjugés. Étonnant, non ?"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Winnie L'Ourson" ?

  • Arsène Lupin, Gentleman Cambrioleur de Maurice Leblanc

    Imprimer
    • arsène lupin, gentleman cambrioleur, maurice Leblanc, littérature française, le livre de pocheMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Arsène Lupin, Gentleman Cambrioleur ?

       "J'avais déjà lu quelques aventures du célèbre cambrioleur à l'adolescence mais il est évident que l'arrivée de la série Netflix a ravivé mon intérêt. Et c'est exactement ce dont j'avais besoin en ce moment, une lecture courte et rapide."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit ici des toutes premières apparitions d'Arsène Lupin dont nous faisons la connaissance alors qu'il est enfin appréhendé, après des années d'enquête, par Ganimard, son ennemi de toujours... Il va s'en dire que nous allons donc être les témoins privilégiés de son évasion."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Découvrir Arsène Lupin, c'est comme retrouver un vieil ami perdu de vue depuis longtemps parce que nous avons tous une image plus ou moins précise du célèbre gentleman cambrioleur, que ce soit à cause des livres, films, dessins animés ou tout simplement parce qu'il fait partie de notre culture. Ce fut donc un plaisir de renouer avec ce personnage haut en couleurs mais j'avais oublié à quel point il est fin et espiègle, à quel point le texte est plein d'humour et intelligent. Moi qui n'aime pas tellement les nouvelles, je me suis ici régalée, tout simplement parce que chacune est comme un nouveau chapitre dans le roman palpitant qu'est la vie d'Arsène Lupin. Parfois j'ai déchiffré l'énigme, parfois non mais ça n'a que peu d'importance finalement et ça n'en est pas moins un coup de coeur."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La rencontre avec Herlock Sholmes est la cerise sur le gâteau et ne peut que me donner envie de me jeter sur l'opus suivant, centré sur l'affrontement de ces deux grands personnages. J'espère également que nous aurons la chance d'y croiser à nouveau Miss Nelly. Quoi qu'il en soit, j'ai hâte."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Arsène Lupin, Gentleman Cambrioleur" ?

  • Bon Retour à la Maison de Debbie Macomber

    Imprimer

    bon retour à la maison,debbie macomber,charleston,livre doudou,feelgood book

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bon Retour à la Maison ?

       "Je suis une inconditionnelle de Debbie Macomber grâce aux Éditions Charleston. Il y a peu d'auteurs à mon humble avis donc les livres vous feront autant de bien."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À 18 ans, Cassie s'est enfuie pour épouser son petit ami, laissant derrière elle une famille qu'elle aimait pourtant plus que tout. Treize plus tard, après avoir réussi à s'extraire d'un mariage violent et tenté de rebâtir sa vie pas à pas, elle reçoit une lettre de sa soeur aînée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je crois que j'ai rarement autant pleuré en lisant un livre. C'est drôle parce que la semaine dernière je vous parlais de La Saison des Roses qui raconte également le destin de trois soeurs dont une a quitté la maison très tôt. Ici, les raisons sont bien différentes et Cassie a traversé des épreuves au-delà de ce que je peux imaginer. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que j'ai choisi de publier ma chronique aujourd'hui. Ce livre est un message d'espoir, qui nous parle d'une femme incroyablement courageuse qui, jour après jour, tente de remettre sa vie sur des rails, pour elle et pour sa fille, avec une devise : "une bonne décision à la fois". Rien que pour ça, il faut lire ce livre. Mais les scènes avec ses soeurs sont celles qui m'ont le plus remuée et l'alternance des points de vue nous permet de connaître les sentiments et les regrets de chacune et de n'être que plus émue à chaque fois qu'elles font un peu les unes vers les autres."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'aurais voulu que ça ne s'arrête pas, j'aurais voulu plus de détails, plus de scènes de retrouvailles, plus d'amour... Bref, je crois qu'il s'agit de mon premier coup de coeur de l'année. Ah si ! Une seule petite chose me contrarie : Charleston a encore changé son format d'édition !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Debbie Macomber ICI