Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter

  • 813 / La Double Vie d'Arsène Lupin de Maurice Leblanc

    Imprimer
    • Arsène lupin, lupin, gentleman cambrioleur, maurice Leblanc, 813, la double vie d'Arsène lupinMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec 813 / La Double Vie d'Arsène Lupin ?

       "Je m'étais un peu jetée sur ces publications après avoir beaucoup aimé le premier tome des aventures d'Arsène Lupin. Depuis, mon enthousiasme s'est refroidi et ce tome, comme les suivants, traînent toujours dans ma PAL."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lupin est de retour et il est sur un gros coup. Seulement voilà, il n'est pas le seul. Et plus problématique encore, il ne sait pas vraiment après quoi il court..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est Lupin qui le dit 'Je joue une partie d'échecs, et je pousse mes pièces sans me soucier de ce qu'elles pensent.' Et c'est précisément ce que je lui reproche. Pour moi, pas de gentleman dans cette histoire, loin s'en faut. Le mépris avec lequel le voleur traite la vie des gens, use, manipule, me dérange profondément et c'est pour cette raison que je continue cette série sans enthousiasme. Les intrigues sont elles-mêmes assez inégales mais il y a toujours de l'ingéniosité et des tours de passe passe même si on finit par bien les connaître et par ne plus vraiment s'étonner. On pourrait dire cependant que l'on s'amuse bien mais plus le temps passe plus je me demande si je ne préférerais pas voir croupir Lupin en prison. Pas très bon signe quand même."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je me suis bien faite avoir puisqu'il s'agit d'une histoire en deux tomes, il faudra donc que j'en lise encore un de plus pour connaître le fin mot de l'histoire et pour décider si je continuer cette série, ou si je tourne définitivement la page."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga Arsène Lupin ICI

     

    Alors, vous craquez pour "813 / La Double Vie d'Arsène Lupin" ?

  • Charley Davidson, Neuf Tombes et des Poussières de Darynda Jones

    Imprimer
    • neuf tombes et des poussières, Charley Davidson, darynda Jones, la faucheuse, saga Charley Davidson, reyes farrowMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Neuf Tombes et des Poussières ?

       "Ça fait un bon moment maintenant que j'ai ce tome dans ma PAL, ainsi que le suivant d'ailleurs, et je me suis dit qu'Halloween était l'occasion idéale pour avancer un peu dans cette série."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Charley a perdu la mémoire. Elle ne se souvient de rien, ni de son mari, ni de sa fille, ni même d'être la faucheuse. Alors qu'elle essaie désespérément de renouer avec son passé, ses proches l'entourent et la protègent en secret..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "À chaque fois que je replonge dans les histoires de Darynda Jones, je me pose la même question : pourquoi ai-je attendu aussi longtemps ? Même si j'ai eu un peu de mal au début parce que je ne me souvenais pas de tout, et que je n'aurais pas dit non à un petit récapitulatif, très vite je me suis amusée comme une gamine. Je voudrais rester polie mais il n'y a pas vraiment d'autre façon de le dire (et ça ne serait pas dans l'esprit de Charley), ce livre est plein de conneries ! Et ça fait du bien. J'adore Charley, et j'adore son humour. J'aime aussi les enquêtes et les histoires de vie des différents fantômes et j'étais heureuse de retrouver toute cette palette de personnages. Je dirais même que c'est peut-être le tome où j'ai le plus apprécié le couple formé par les héros ! Bref, un régal."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Bon, je trouve qu'on en fait quand même un peu trop côté ange, déité, tout ça, tout ça... Mais c'est presque un détail. Je pense que cette fois je ne vais vraiment pas me faire prier pour lire la suite au plus vite."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga Charley Davidson ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Neuf Tombes et des Poussières" ?

  • Par une Nuit Claire de Kim Yi-Sak

    Imprimer
    • par une nuit claire, Kim yi-sak, matin calme, littérature coréenne, corée, Hanguk, policier coréen, policier historique, Séoul, JoseonMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Par une Nuit Claire ?

       "Depuis que je me passionne pour la Corée, je m'intéresse à toutes les publications sur le sujet. J'ai ainsi découvert la petite maison d'édition Matin Calme qui a eu la très bonne idée de se spécialiser dans le polar coréen et ils ont eu la gentillesse de m'envoyer celui-ci."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "A-ran, fille naturelle du préfet de Séoul, exerce le métier de saga-femme et légiste. Plus méticuleuse que la plupart de ses collègues, elle va enquêter sur une série de meurtres suspects et s'attirer plus d'ennuis qu'elle n'en avait déjà..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Il est impossible de ne pas être dérouté par de nombreuses choses dans ce roman, même si on connaît déjà un peu la Corée, son histoire, sa langue... Tout y est nouveau ou presque mais c'est à la fois ce qui rend la lecture un peu ardue au départ mais extrêmement interessante aussi. Il faut s'accrocher un peu mais si vous voulez lire quelque chose qui change, vous pourriez y trouver votre bonheur. Le style en particulier déplaira sûrement à certains, sans qu'il soit vraiment possible de dire si cela vient de l'auteur ou de la traduction. Le coréen a une structure complètement différente du français et je n'arrive même pas à imaginer la difficulté que le retranscrire doit représenter. Ce n'est donc en aucun cas une critique mais un constat. Ce ne doit pas être facile de trouver le bon équilibre entre rester fidèle à l'original et s'adapter au lecteur occidental. Ce n'est déjà pas facile quand c'est traduit de l'anglais, alors ! Mais on finit par s'y habituer, l'enquête devient également de plus en plus prenante et la deuxième partie du livre nous happe finalement."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ça a pris du temps, certes, mais je me suis finalement attachée à A-ran et si l'auteur décide d'en faire une héroïne récurrente dans une série d'enquête, je serais contente de la retrouver. Quoi qu'il en soit, je reste ravie qu'une maison d'édition se consacre à la littérature de ce pays qui me fascine et je ne peux que souligner une nouvelle fois le travail effectué."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Par Une Nuit Claire" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire