Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter

  • Agatha Raisin Enquête 19 - La Kermesse Fatale de M. C. Beaton

    Imprimer
    • Agatha Raisin, Agatha Raisin enquête, m. c. beaton, la kermesse fatale, Albin Michel, policier anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Kermesse Fatale ?

       "Je m'étais dit que me plonger dans ce dix-neuvième tome des aventures d'Agatha Raisin, c'était une bonne façon de commencer l'année mais voilà qu'au milieu de ma lecture, j'ai appris le décès de M. C. Beaton. C'est donc avec beaucoup de mélancolie que j'ai finalement achevé cette histoire."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pour les beaux yeux d'un habitant du village voisin, Agatha s'engage à faire de la publicité pour une kermesse locale mais alors que tout avait bien commencé, la fête dégénère quand une vieille paroissienne se jette du haut du clocher, persuadée de pouvoir voler..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Très très peu de James, beaucoup d'Agatha, un peu de Roy, de Charles et de Mrs Bloxby, voilà plutôt un bon combo en général. J'ai même bien aimé l'enquête même si elle finit par franchement partir dans tous les sens, à tel point qu'à la fin, on n'est plus tout à fait certain de savoir qui a fait quoi. Mais peu importe, puisque l'on s'amuse toujours autant. Après, ça commence quand même à faire beaucoup de meurtres pour de si petits villages, mais qu'importe. Agatha est plus attachante que jamais, plus raisonnable aussi mais pas d'inquiétude, pas trop non plus. Je ne m'en lasse vraiment et c'est donc avec d'autant plus de tristesse que je referme ce tome, sachant maintenant qu'ils me sont comptés..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cela fait quand même plusieurs tomes que je me demande pourquoi l'auteur en veut tellement à cette pauvre Agatha. Une nouvelle fois, et alors qu'elle a pourtant pas mal évolué, les humiliations ne lui sont pas épargnées. Et alors que M. C. Beaton vient de disparaître, je l'avoue, je ne peux m'empêcher de me demander si elle aura eu le temps d'accorder enfin à notre héroïne la happy end qu'elle aurait bien mérité."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de M. C. Beaton ICI

    et toute celles des enquêtes d'Agatha Raisin, par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "La Kermesse Fatale" ?

  • La Nymphe Endormie d'Ilaria Tuti

    Imprimer
    • la nymphe endormie, ilaria tuti, roman policier italien, la bête noire, Robert laffontMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Nymphe Endormie ?

       "J'avais été charmée par bien des points du premier tome et j'avais hâte de retrouver le cadre et les personnages d'Ilaria Tuti."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors même que son futur est de plus en plus incertain et que son passé ressurgit, c'est sur une enquête un petit peu particulière que doit se pencher le commissaire Battaglia, puisqu'il s'agit de découvrir l'histoire d'un tableau de grande valeur qui aurait été peint avec du sang..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avais oublié pas mal de choses de ma précédente lecture, et en premier lieu l'histoire, mais retrouver Teresa Battaglia, c'est comme retrouver une vieille amie. Le livre irradie de sa chaleur, de son empathie et de sa bienveillance. C'est vraiment un personnage hors du commun. En contrepartie, je trouve que les autres membres de son équipe pâtissent un peu de cette aura trop envahissante pour que l'on arrive à bien les connaître même si la nouvelle venue est également très attachante. Pour ce qui est de l'enquête, elle m'a parue bien plus interessante que la première. Même si j'ai été étonnée que certains éléments soient sous-exploités, j'ai malgré tout était surprise de la révélation finale. Mais le point culminant de ce roman, c'est sans conteste sa forme. C'est à la fois poétique et tout en simplicité. J'ai vraiment adoré la façon dont est écrit ce texte, les mots, les phrases de l'auteur, l'esprit qui s'y cache sans en faire trop, sans dénaturer le côté policier, sans voler la vedette aux personnages principaux. C'est en dentelle, c'est une vraie réussite pour moi."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Il y a un élément concernant le commissaire qui me fait espérer que l'auteur ne fera pas traîner cette série sur des tomes et des tomes, cela gâcherait l'effet, mais je serai évidement ravie de retrouver toute l'équipe pour un troisième opus et j'ai donc aimé cette fin qui nous promet de nouveaux rebondissements haletants."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Ilaria Tuti ICI

    et celles de la Bête Noire, par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "La Nymphe Endormie" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Agatha Raisin Enquête 18 - Un Noël Presque Parfait de M. C. Beaton

    Imprimer
    • agahta raisin, Agatha Raisin enquête, Albin Michel, m. c. beaton, un noël presque parfaitMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Noël Presque Parfait ?

       "J'étais très impatiente, comme toujours, de retrouver Agatha mais j'ai patiemment attendue l'arrivée de la période de Noël pour me plonger dans celui-ci avec délice..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Agatha reçoit un courrier d'une certaine Mrs Tamworthy, arguant qu'un membre de sa famille essaie de la tuer. D'abord persuadée qu'il s'agit d'une vieille folle, Agatha va finalement accepter l'enquête pour se distraire de son ennui chronique et du manque d'hommes dans les environs..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Au bout du dix-huitième tome, il devient difficile de ne pas se répéter... Comme toujours, les personnages sont savoureux et j'ai beaucoup apprécié la nouvelle venue et la facette inédite d'Agatha qu'elle met à jour. L'absence de James est également un plaisir indiscutable. En revanche, cette enquête, je suis obligée de le dire, c'est quand même du grand n'importe quoi, et ça part vraiment dans tous les sens. Mais bon, le côté policier n'a jamais été le plus interessant et l'humour contre-balance une fois de plus ce bémol. Pour ce qui est de l'ambiance de Noël, c'est assez léger et ce n'est pas du tout le sujet principal mais j'ai aimé l'obsession d'Agatha pour cette fête."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai trouvé de nouveau l'auteur bien dure avec son héroïne, c'est maintenant une habitude. Après avoir organisé une grande réception pour recevoir et remercier tous ses amis et voisins, Agatha se retrouve seule au monde pour le jour de Noël, c'est un peu vache quand même !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de M.C. Beaton ICI

    et toutes les aventures d'Agatha Raisin, par LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Un Noël Presque Parfait" ?