Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hamish macbeth

  • Hamish Macbeth dans Ménage de Printemps de M.C. Beaton

    Imprimer
    • Hamish Macbeth, ménage de printemps, m.C Beaton, cosy mystery, cosy crime, écosse, les highlandsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ménage de Printemps ?

       "Est-il encore utile que je dise pourquoi je continue cette série, ces séries même, de M.C Beaton, pourquoi je suis complètement accro et à quel point je les aime ? Je ne crois pas."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Avec les nouvelles règles de tri et de ramassage des ordures, Fergus Macleod, l'éboueur local, n'en finit pas de tyranniser les habitants, jusqu'à ce que ce soit lui que l'on retrouve au fond d'une poubelle..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Tous les tomes d'une série ne peuvent pas être aussi bon les uns que les autres, ou en tous cas c'est très rare, et celui-ci ne sera définitivement pas parmi mes préférés. Les habitants m'ont vraiment agacée. C'est un peu toujours la même histoire, ils cachent des choses à Hamish et lui font sans cesse des reproches pendant que lui se démène pour résoudre l'enquête et prend tous les risques pour eux ! Du côté des points positifs en revanche, j'ai beaucoup aimé le nouveau policier, un personnage bien sympathique qui m'a mis l'eau à la bouche avec tous ses bons petits plats et que j'espère revoir dans la suite des aventures de notre enquêteur écossais préféré."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette histoire de marteau et d'hélicoptère, je dois avouer que je suis restée un peu bête quand même. Pas très cosy pour le coup. Et évidemment, c'est encore Hamish qui prend ! Allez, j'ai quand même hâte de retrouver ce personnage que j'aime tant au plus vite."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et toutes celles d'Agatha Raisin par LÀ

     

     

    Alors, vous craquez pour "Ménage de Printemps" ?

  • Hamish Macbeth 15 dans Eaux Troubles de M.C. Beaton

    Imprimer
    • eaux troubles, cosy crime, cosy mystery, écosse, m. c. beaton, hamish macbethMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Eaux Troubles ?

       "Hamish Macbeth, c'est vraiment ma lecture doudou et réconfortante alors il n'est pas question que je rate une nouvelle sortie. Et il reste rarement très longtemps dans ma PAL !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un ancien drogué meurt d'une overdose et tout le monde s'en contrefiche, persuadé qu'il a juste replongé, et que ce n'est pas vraiment le genre de personne qu'on regrettera. Sauf Hamish bien sûr."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est peut-être l'un des meilleurs Hamish Macbeth que j'ai lu jusque là, essentiellement parce que M.C. Beaton a su une nouvelle fois se renouveler, mais pas seulement. D'abord, le meurtre n'est pas banal, tout le monde pense que c'est un accident, sauf notre jeune policier et il est sollicité par les parents du défunt pour enquêter. C'est aussi la première fois que l'on parle vraiment de drogue et Hamish va devoir voyager et jouer les infiltrés, autant de nouvelles situations palpitantes. Ensuite, pas de Priscilla, et ça nous fait un peu des vacances ! Une nouvelle amourette se profile bien sûr, plus équilibrée, du moins à première vue. Mais j'ai aussi adoré ce tome parce que sur certains points, les plus importants, Hamish est toujours Hamish, une lecture cosy, amusante, un héros touchant qui a tout compris à la vie et une communauté très présente, qui va s'organiser pour lui venir en aide."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je n'avais pas deviné qui était l'assassin, encore un point positif pour ce quinzième tome. Allez, vite, vite, le suivant."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et toutes celles d'Agatha Raisin par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Eaux Troubles" ?

  • Hamish Macbeth 14 dans Sous le Feu de Projecteurs de M.C. Beaton

    Imprimer
    • hamish macbeth, littérature écossaise, m. c. beaton, sous le feu des projecteurs, roman policierMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sous le Feu des Projecteurs ?

       "Les prochains épisodes paraissent à la fin du mois, je voulais donc me tenir à jour de cette série que j'apprécie tant et que je trouve toujours très réconfortante."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Toute une équipe de télévision débarque dans le secteur d'Hamish et vient semer le grain de sable qui ne manque jamais de faire dérailler les locaux ! Et les inimitiés sont tellement nombreuses que ce serait un miracle s'il n'y avait pas un meurtre..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que ce ne sera pas le plus mémorable des Hamish Macbeth mais ça ne m'a pas empêchée de prendre toujours le même plaisir à la lecture. Peut-être que cela vient du fait que la plupart des personnages sont détestables, il n'y a pas grand monde à sauver ici, ou du fait qu'il n'arrive pas vraiment grand chose au jeune policier lui-même, si ce n'est de se faire continuellement poser des lapins ce qui, je le confesse, m'a tout de même bien amusée. Quoi qu'il en soit, si vous aimez déjà la série, vous deviez passer un agréable moment. J'ai lu quelque part que c'était comme rendre visite à de vieux amis et c'est exactement ce que je ressens."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Les points négatifs sont toujours un peu les mêmes aussi et j'ai hâte que Priscilla soit définitivement une page tournée mais est-ce que ce sera vraiment le cas un jour ? J'en doute de plus en plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Sous le Feu des Projecteurs" ?