Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Images

  • Licorne Power de Caitlin Doyle et Laura Korzon

    Imprimer

    licorne power, Caitlin Doyle, Laura korzon, licorne, harlequin, paillettes, bonheur

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Licorne Power ?

       "Vous pouvez résister vous à un livre plein de paillettes qui parle de licornes ? Ne dites pas oui, je ne vous croirais pas."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La licorne c'est le mythe, le symbole à la mode depuis quelques années alors pourquoi ne pas lui dédier un livre entier, avec humour et arc-en-ciel bien sûr."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce livre est juste super joli. C'est un petit format à la couverture rigide avec titre en relief et paillettes en prime, je suis donc plus que ravie de l'accueillir dans ma bibliothèque. Les illustrations sont super sympas, amusantes et colorées comme il se doit même si j'avoue que pour la section "recettes" je n'aurais pas été contre quelques photos. En ce qui concerne le contenu, enfin, vous en apprendrez plus sur la légende des licornes à travers les âges et les civilisations, avec humour et poésie. L'auteur nous livre également quelques recettes colorées, des idées de réalisations toutes simples pour embellir notre quotidien et même quelques formules magiques. J'avoue, je n'ai pas encore testé ces dernières mais quelques bonnes ondes positives ne sont jamais de trop."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce livre est à la fois complètement inutile et parfaitement indispensable ! C'est également, il me semble, une très bonne idée cadeau pour répandre un peu de joie autour de soi."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Licorne Power" ?

  • Poucette de Hans Christian Andersen - Illustré par Marco Mazzoni

    Imprimer

    poucette, la petite poucette, conte pour enfants, Hans Christian Andersen, Marco Mazzoni, Albin Michel

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Poucette ?

       "C'est sur Instagram que j'ai découvert, grâce à une amie, l'existence de cette nouvelle collection de classiques chez Albin Michel. Il en existe trois pour le moment : Poucette, Pinocchio et le Magicien d'Oz. Bien qu'ils soient tous magnifiques, c'est celui-ci, dont je ne connaissais pas l'histoire, qui m'a attirée en premier."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Poucette est née dans une fleur. Pas plus grande qu'un pouce, ses aventures vont se révéler aussi extraordinaires que périlleuses..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       « Ce livre est une véritable merveille, rien à redire de ce coté-là. Les illustrations sont extrêmement poétiques et j’avoue, avec honte, que je ne me serais pas doutée qu’il s’agissait de l’oeuvre d’un homme. Elles dénotent, en tous cas, une grande sensibilité qui se marie parfaitement avec le conte. J’ai bien aimé également cette petite histoire que j’avais certainement déjà entendu dans mon enfance mais dont je ne gardais aucun souvenir. Enfin, j’ai apprécié que la collection, le conte et l’illustrateur soient présentés à la fin de l’ouvrage. »

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je vais essayer de vous expliquer le mélange d'émotions que j'ai ressenti... D'abord, j'ai été déçue, il manque pour moi une conclusion à cette histoire. Ensuite, en lisant les explications présentes, j’ai compris que la fin avait été changée et même si je sais qu’au cours des siècles ce fut le cas à diverses reprises, ça me laisse malgré tout perplexe. En revanche, je suis d’accord avec la direction prise par les auteurs mais ils auraient du selon moi aller jusqu’au bout de leur décision et offrir une vraie fin aux lecteurs, je suis donc frustrée. Si vous vous y retrouvez dans tout ça…" 

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Poucette" ?

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire
  • L'Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama

    Imprimer

    l'atelier des sorciers, kamome Shirahama, manga, pika édition, tome 1, coco la sorcière

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec l'Atelier des Sorciers ?

       "L'un de mes neveux voulait se lancer dans l'aventure des mangas et le libraire m'avait conseillé celui-ci. Un peu effrayé par l'idée de devoir lire à l'envers, mon neveu lui a finalement préféré un livre traditionnel et je n'ai pas insisté. Puis ce manga a commencé à apparaître dans tous les bookstagram et j'avoue, je n'ai plus pu résister."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Coco vit avec sa mère dans un petit village et l'aide dans sa boutique de tissus. Pour s'évader de cette vie ordinaire, elle rêve de devenir magicienne mais elle sait que c'est un don que l'on possède dès la naissance et que ce n'est pas son cas. Au moins que finalement tout soit possible..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est un peu une histoire de magie à la Harry Potter, avec un univers bien construit et bien à elle, des traditions, des objets spécifiques et des sorts à créer. Et forcément, cette petite fille normale qui découvre qu'elle peut devenir magicienne, c'est toujours un peu la formule magique qui fait rêver. J'ai également aimé les dessins bien sûr, il n'y a qu'à voir la couverture d'ailleurs, qui est juste sublime. Pour autant, j'ai ressenti ce que je ressens la plupart du temps dans les mangas, les bandes-dessinées ou encore les nouvelles : un peu de précipitation dans l'intrigue, un manque d'approfondissement et un tome qui se referme sans qu'il ne se soit passé grand chose finalement. Je suis définitivement une fille de roman."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce n'est pas l'énorme coup de coeur auquel je m'attendais et j'hésite encore entre tenter l'aventure du deuxième tome ou m'arrêter là. Le piège, avec les mangas, c'est que souvent les tomes se multiplient à n'en plus finir et que je me lasse avant le dénouement..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de manga ICI.