Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Images

  • Les Secrets et Enchantements de la Maison de Poupée de la Reine d'Angleterre de Vita Sackville-West

    Imprimer

    Les secrets et enchantements de la Maison de poupée de la reine d'Angleterre, vita sackville-west, auteur anglais, Kate baylay, conte pour enfant, grasset jeunesse

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Secrets et Enchantements de la Maison de Poupée de la Reine d'Angleterre ?

       "Je n'ai lu qu'un roman de Vita Sackville-West, Toute Passion Abolie, mais j'en ai gardé un souvenir marquant, de douceur et de mélancolie. Quand j'ai vu la beauté de cet ouvrage illustré, allié à la plume de Vita, je me suis dit qu'il ferait bien joli dans ma bibliothèque et je remercie grandement Grasset Jeunesse d'avoir eu la gentillesse de me l'envoyer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ce livre a une histoire un peu magique. En 1942, Mary, reine d'Angleterre, fait construire une maison de poupée grandiose avec l'eau, l'électricité et même un ascenseur. Quoi de plus normal alors que de demander aux artistes de l'époque de décorer les murs de leurs toiles miniatures et de remplir la bibliothèque de leurs petites histoires. C'est à cet occasion que Vita Sackville-West écrivit celle-ci et l'original est toujours aujourd'hui, à Windsor, dans la bibliothèque de la maison de poupée."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce livre est vraiment très joli, parfaitement fini et bien illustré. Il me rappelle celui écrit par la Reine Victoria enfant, les Aventures d'Alice Laselles, que j'avais ramené d'Angleterre (et si Grasset voulez bien le traduire d'ailleurs, ça ferait une jolie collection !). L'histoire simple mais jolie, de l'esprit qui habite la maison de poupée, possède deux niveaux de lectures qui permettront aux grands comme aux petits d'y trouver leur compte. Pour autant, elle m'a parue, au premier abord, un peu trop complexe pour ma nièce de 5 ans à qui je l'ai lue avant la sieste mais le soir même elle me réclamait de nouveau l'histoire de la maison de poupée. Je m'en remets donc à son jugement sans faille."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai aimé que l'histoire de la création de ce livre nous soit présentée à la fin. En revanche, pas un mot de l'illustratrice, Kate Baylay, dont les dessins sont pourtant sublimes et habillent si joliment ce petit conte. C'est bien dommage."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Vita Sackville-West ICI

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire
  • Princesse Sara - La Guerre des Automates d'Audrey Alwett

    Imprimer

    sara,princesse sara,tome 10,la guerre des automates,audrey albert,nora moretti,marina duclos

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Guerre des Automates ?

       "J'ai toujours hâte de lire les nouvelles aventures de Sara et j'ai trouvé celles-ci dépassant joyeusement de ma chaussette de Noël..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pour le bien de son entreprise, Sara se doit d'essayer d'entrer dans le prestigieux Club des Automates. Mais tout le monde ne voit pas cela d'un très bon oeil..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Que dire que je n'ai pas déjà dit sur les neuf tomes précédents : les dessins sont toujours un ravissement, ils sont tout simplement sublimes et l'univers steampunk de Sara leur permet de bien belles choses ! On retrouve encore tous les personnages de notre enfance et l'histoire n'en finit pas de nous surprendre. J'ai particulièrement aimé ici que Sara se retrouve dans une position qui rappelle un peu son histoire passée et remette à leur place tous ceux qui la regardaient de haut mais j'aurais bien aimé qu'il lui arrive un peu moins de malheurs quand même."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Déjà que je suis toujours frustrée que chaque tome soit si court, ici en plus il s'arrête au beau milieu de l'intrigue, c'est vraiment très frustrant ! Vivement le prochain du coup !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes les aventures de Princesse Sara ICI

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire
  • Petit Guide pour Grand Bullet de Julie de Zunzun

    Imprimer

    bullet journal, bujo, ryder carroll, julie de zunzun, petit guide pour Grand Bullet

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec le Petit Guide pour Grand Bullet ?

       "Étant adepte et addict du Bullet Journal depuis bientôt trois ans, je fais également partie de plusieurs groupes et d'une communauté de plus en plus large d'accros. Lorsque Julie, du blog Zunzun, dont j'aime particulièrement ce qu'elle fait sur son bujo, m'a demandé d'être partenaire du livre avec mon site le souci du détail, je n'ai pas réfléchi plus longtemps et j'ai accepté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Julie nous explique de A à Z toutes les règles, les astuces et les subtilités du bullet journal, ce concept d'organisation mis en place par l'américain Ryder Carroll."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je pense, et je sais même déjà, que beaucoup de bullet journalistes débutantes vont adorer ce livre. Il y a énormément d'explications, les dessins de Julie sont sublimes, les photos tout aussi belles et le livre est soigné. Il retranscrit parfaitement son univers et je conseille d'ailleurs à toutes celles qui veulent se lancer de ne pas hésiter à jeter un oeil à son blog et à son compte instagram. Il me paraît quand même important de préciser qu'il s'agit justement de son univers, celui d'une maman qui nous parle essentiellement de ses enfants et de sa maison, donc d'une version possible du bullet, dans lequel tout le monde ne se reconnaîtra pas. D'ailleurs, j'ai regretté que le livre ne commence pas par ce qui est pour moi le premier point absolument crucial : est-ce que le bullet journal est fait pour vous ou non ? Parce que ça a beau être très à la mode, la méthode ne correspond pas à tout le monde. Après, je ne suis pas du tout la cible de ce livre, pratiquant déjà depuis longtemps maintenant, mais j'avoue qu'il m'a donné l'impression qu'il s'agissait d'une méthode bien compliqué avec énormément de règles, là où le principe est d'une simplicité enfantine."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas vraiment réfléchi avant d'accepter de participer modestement à l'aventure, ni posé de questions, et j'aurais peut-être dû. Pas que le livre ne soit pas bien mais je me rends compte que cela me pose un vrai problème que l'on utilise le concept d'un autre et les créations de plusieurs bullet journalistes pour en faire son livre. J'en ai parlé avec Julie et je sais que juridiquement elle est dans les clous et que c'est elle qui a insisté auprès de son éditeur pour faire les choses correctement. Malgré tout, le malaise reste présent. Dans la communauté du bujo, on répète assez souvent que chaque design appartient à son créateur et qu'on ne les utilise pas sans le citer pour que le principe même du livre ne me dérange pas même si Julie parle bien de Ryder Carroll. Bref, je suis tout aussi coupable puisque j'ai accepté le partenariat sans m'inquiéter du contenu mais je ne pouvais pas parler du livre sans expliquer mon ressenti."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez mes chroniques sur le bullet journal ICI et toutes mes photos sur mon compte instagram dédié @lafilleaucarnet.