Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Images - Page 5

  • Secrétaire Kim, tomes 1 à 6 de Kim Myeongmi et Jeong Gyeong Yun

    Imprimer
    • kim mi-so, secrétaire Kim, qu'est-ce qui cloche avec la secrétaire Kim, lee yeongjun, manhwa, drama, what's wrong with secretaire Kim, Kim myeongmi, Jeong gyeong yun, corée, Corée du Sud, hanguk, passion corée Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Secrétaire Kim ?

       "C'est un des manhwas que l'on croise le plus souvent dans les librairies mais dans un premier temps, les couvertures m'avaient moins attirée que True Beauty, puis j'ai fini par craquer bien sûr."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Kim Mi-So est la secrétaire de Lee Yeong-jun depuis neuf ans déjà lorsqu'elle lui annonce qu'elle démissionne. À l'approche de la trentaine, elle veut pouvoir enfin accorder un peu de temps à sa vie personnelle. Sauf que son patron va très vite se rendre compte qu'il ne peut pas se passer d'elle..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai adoré ! Vraiment ! D'ailleurs, je suis allée acheter les tomes 2 à 6 dès que j'ai eu terminé le premierkim mi-so,secrétaire kim,qu'est-ce qui cloche avec la secrétaire kim,lee yeongjun,manhwa,drama,what's wrong with secretaire kim,kim myeongmi,jeong gyeong yun,corée,corée du sud,hanguk,passion corée et j'ai ensuite enchaîné avec le drama, c'est dire. C'est une intrigue très classique mais bien menée, et je me suis beaucoup amusée avec Kim Mi-So, complètement hermétique aux colères de son patron que tout le monde craint pourtant. On ne languit pas non plus pendant des tomes et des tomes, d'ailleurs il n'y en a que six au total, ce qui est parfait, et leur histoire d'amour est très vite une évidence tout en évoluant en douceur. J'ai peut-être un peu moins accroché à l'histoire de l'enlèvement, essentiellement à cause du frère, que je trouve juste insupportable, mais j'ai aimé que l'on explore des sujets et des émotions différents selon les chapitres, qu'on ne reste pas en surface, avec des scènes parfois très dures même."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce n'est peut-être pas utile de le redire mais c'est un coup de coeur. Le dernier tome est un petit peu comme un bonus à lui tout seul, l'histoire aurait pu se terminer plus tôt mais on ne va pas se plaindre d'en avoir plus.

       Un dernier petit mot pour souligner le travail de la maison d'édition, KBooks/Delcourt. Pour le moment, c'est de loin celle que je préfère, autant pour les choix des histoires que pour le rendu de l'objet. Et un carnet est même offert avec le dernier tome. Bravo."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de manhwas coréens ICI

    et toutes celles des livres autour de la Corée, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Secrétaire Kim" ?

  • Un Hiver chez Bleuet de Heegyum Kim

    Imprimer
    • un hiver chez bleuet, heegyum Kim, Michi, album jeunesse, lecture d'hiver, littérature coréenne, Corée du Sud, passion Corée, blue the bearMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Hiver chez Bleuet ?

       "Ce livre est la preuve qu'en s'interessant à la littérature coréenne, on découvre tout un univers multiple. Et moi qui ne lit quasiment jamais d'albums, j'ai tout de suite été attirée par ce petit ours bleu et solitaire..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "C'est l'hiver et Bleuet s'apprête avec bonheur à le passer dans son intérieur douillet mais voilà, il n'a plus de tartes aux myrtilles ! Il va alors être obligé de prendre sur lui pour affronter une situation difficile : sortir..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "La douceur de cet album est magique. Le trait du dessin m'avait déjà charmée et donnée envie de le lire et chaque page fut un réel bonheur. Le parti pris de n'utiliser que le bleu nous plonge au coeur de l'hiver avec délice. Comme Bleuet, on voudrait ne jamais quitter son univers et d'ailleurs, c'est mon seul regret, qu'on se sépare si vite... Quant au sujet, il ne touchera peut-être pas tout le monde, mais se rendre dans un lieu inconnu, se mettre dans une position qu'on ne contrôle pas, devoir parler à des inconnus sont autant de situations qui, si elles peuvent paraître anodines à certains, sont paralysantes pour d'autres. Connaissant bien le problème moi-même, j'ai forcément était très touchée par Bleuet."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'en aurais voulu plus, plus, plus mais j'ai adoré et je vais le relire souvent. Il convient à tous les âges et j'ai également déjà très envie de l'offrir autour de moi."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Corée du Sud ICI

    et toutes celles sur la littérature coréenne, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Un Hiver chez Bleuet" ?

  • One Christmas Wish de Katherine Rundell et Emily Sutton

    Imprimer
    • One Christmas Wish, rêve de noël, Emily sutton, katherine rundell, album de noël, livre de noël, lecture de Noël
      Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec One Christmas Wish ?

       "Je lis peu d'albums mais j'admire vraiment le travail d'illustratrice et le style d'Emily Sutton, cela fait donc longtemps que je voulais plonger dans l'un des siens. C'est également l'occasion de découvrir la plume de Katherine Rundell."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les parents de Theo travaillent tard et le petit garçon est bien triste qu'ils ne puissent pas passer la soirée avec lui à apprêter le sapin. Alors quand il voit passer une étoile filante, il fait le voeu de ne pas être seul pour Noël et tout à coup, ses décorations s'animent..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est avant tout pour les illustrations que j'avais craqué pour cet album et je n'ai vraiment pas été déçue de mon choix. Certains doubles-pages sont à couper le souffle. C'est tout ce que j'aime et je sais que j'aurais aimé me perdre dans leur contemplation enfant. Mais j'ai aussi aimé le texte bien sûr. Ce n'est peut-être pas l'histoire de Noël la plus originale qui soit (est-ce que ça existe encore d'ailleurs) mais c'est à la fois doux et drôle. J'ai également apprécié, pour une fois, la longueur du texte qui prend le temps de nous présenter chaque personnage et son aventure et nous permet d'apprécier pleinement notre lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Un album que je relirai sûrement chaque année et qui, pour ne rien gâcher, existe en français sous le titre ve de Noël. Il ne vous reste donc plus qu'à craquer à votre tour."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de Noël ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Rêve de Noël" ?