Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Images - Page 2

  • Insectes Autour de Nous de Léa Maupetit et Emmanuelle Kecir-Lepetit

    Imprimer
    • insectes autour de nous, emmanuelle kecir-lepetitir-Lepetit, lea maupetit, gallimard jeunesse, nature, albumMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Insectes Autour de Nous ?

       "Quelle joie d'apprendre qu'un nouvel album allait sortir dans cette collection que j'aime d'amour. Après les fleurs, les arbres, les oiseaux, voilà les insectes et il n'était pas question de m'en passer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans les airs, parmi l'herbe, au potager et près du bois se cachent de petites bêtes que nous connaissons bien mal et souvent plus utiles qu'on ne pourrait le croire. Abeilles, fourmis, sauterelles, cigales et tant d'autres..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je confesse volontiers qu'il n'y a pas un suspense fou, j'ai tout simplement adoré ma lecture, que j'ai savourée page par page. C'est un gros coup de coeur et il rejoint en cela celui sur les oiseaux, mon préféré jusqu'ici. De nouveau, c'est le parfait équilibre entre les sublimes illustrations de Léa Maupetit et les textes passionnants d'Emmanuelle Kecir-Lepetit. C'est ni trop, ni pas assez, et j'aime particulièrement les petits faits insolites qui nous font ouvrir grands les yeux et nous rendre compte à quel point on en connaît peu sur ce monde minuscule et sa magie cachée. À lire de préférence au jardin, un jour ensoleillé, et à partager sans modération avec les petits comme avec les grands. Ce sont des ouvrages que je dévore immanquablement en famille et qui ravissent tout le monde à chaque fois."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je ne peux m'empêcher d'imaginer encore une multitude de sujets que je voudrais découvrir d'aussi charmante manière et j'espère très fort qu'il y en aura d'autres..."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Léa Maupetit et Emmanuelle Kecir-Lepetit ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Insectes Autour de Nous" ?

  • Croquis de Corée de Benjamin Joinau et Élodie Dornand de Rouville

    Imprimer
    • croquis de corée, Élodie dornand de Rouville, Benjamin Joinau, guide illustré, culture coréenne, Corée du Sud, passion corée, passion hangukMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Croquis de Corée ?

       "C'est l'un des premiers livres sur la Corée du Sud que j'avais repéré dans ma quête éperdue d'informations et ma soif de connaissances mais je n'avais jamais eu la chance de le croiser en librairie. J'ai finalement eu la joie de le recevoir de la part de l'Atelier des Cahiers."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "L'auteur et l'illustratrice, deux français qui vivent en Corée du Sud depuis de nombreuses années, nous proposent ici un guide illustré de la culture coréenne..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce que j'ai adoré : son format compact mais néanmoins très complet, ses pages glacées et ses belles illustrations, nombreuses, pour un rendu toujours plus agréable, ses sujets explorés en profondeur mais très variés malgré tout, équilibrés, et parfois différents de tout ce que j'ai pu lire jusque-là (comme les pages sur le mobilier coréen ou sur la peinture), son index qui permet de s'y retrouver facilement et présenté dans les deux langues qui plus est. En somme, une vraie réussite, qui s'adresse à ceux qui s'intéressent à toutes les facettes de la culture coréenne. En revanche, si ce sont des informations sur la Kpop ou les dramas seulement que vous recherchez, ce n'est pas ici que vous les trouverez. Ce que j'ai moins aimé ? Vraiment pas grand chose. Je préfère sa couverture anglaise, rouge, au turquoise de la française mais c'est vraiment affaire de goût personnel et quand on en est réduit à ce genre de détails, c'est qu'il n'y a vraiment rien d'autre de négatif à dire, vous ne croyez pas ?"

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Ce livre me prouve une nouvelle fois qu'on n'a jamais assez d'ouvrages sur la Corée et qu'il restera toujours des thèmes à explorer. Il va également immédiatement rejoindre le podium de mes favoris avec Vivre la Corée et Passion Corée."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Corée du Sud ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Croquis de Corée" ?

  • Les Petites Épiceries de mon Enfance de Lee Mekyeoung

    Imprimer
    • lee mekyeoung, les petites épiceries de mon enfance, album, beau livre, hanguk, livre sur la coréeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Petites Épiceries de mon Enfance ?

       "C'est un livre dont la beauté des dessins m'a tout de suite attirée et que j'aurais certainement acheté peu importe le sujet mais comme, en plus, il m'emmène sur les routes de Corée du Sud, il était évident que sa place était dans ma bibliothèque."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pendant plus de vingt ans, Lee Mekyeoung a parcouru son pays à la recherche de ces petites épiceries, pour les dessiner et garder une trace de ces commerces qui ont aujourd'hui tendance à disparaître..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce livre est un petit bijou. Les dessins sont d'une grande délicatesse, tous plus beaux les uns que les autres, et vous pouvez passer des heures à les admirer, à observer le moindre détail, ou encore à essayer comme moi de déchiffrer le nom de chaque épicerie. Beaucoup de ces bâtiments ont disparu aujourd'hui au nom de la modernisation et ce témoignage de leur existence est très émouvant. Et ce à quoi je ne m'attendais pas forcément, c'est que le texte qui les accompagne est tout aussi beau et touchant, emprunt de poésie et de nostalgie. Il y est question de l'enfance, de nos souvenirs et de tous ces moments envolés à jamais."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai adoré. J'ai maintenant envie de parcourir moi-même toute la Corée à la recherche de ces petites épiceries. Mais ce témoignage du temps qui passe ne se limite pas à ce pays, il est universel, et les oeuvres de l'artiste s'adressent à tous et plairont, je pense, à beaucoup."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Corée du Sud ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Les Petites Épiceries de mon Enfance" ?