Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Coups de Coeur

  • Bonne Année !

    Imprimer

       Même si je suis un peu un ogre en ce qui concerne le nouvel an et les voeux, je ne peux pas commencer ce billet sans vous souhaiter à tous une Bonne Année, pleine de surprises, d'émerveillement et de voyages livresques...

        C'est aussi le moment idéal pour faire un petit bilan bien sûr !

       En 2017 donc, j'ai lu 80 livres. Avec les années, je me connais mieux, je cerne mieux les livres qui vont me plaire au premier coup d'oeil et les déceptions se font moins nombreuses. Bizarrement, les gros coups de coeurs aussi j'ai l'impression. Comme je ne me cache jamais de ce que je n'aime pas dans mes chroniques, inutile de revenir dessus en ce début d'année. Je vais donc me contenter de vous conseiller de nouveau les livres qui m'ont le plus marqués.

       C'est parti ?

    L'Évangile Selon Pilate d'Eric-Emmanuel Schmitt, captivant, passionnant.

    Tu Seras ma Beauté de Gwenaële Robert , beau et délicat.

    Les Animaux Fantastiques de J.K. Rowling, magique, comme toujours.

    Arrête avec tes mensonges de Philippe Besson, poignant et bouleversant.

    arrête avec tes mensonges, les animaux fantastiques, l'évangile selon pilate, tu seras ma beauté

       Voilà, je regrette qu'il n'y en ait pas plus et pas un seul thriller avec ça. J'espère que 2018 sera plus riche en coup de coeurs mais en attendant, jetez-vous sans modération sur l'un de ces quatre romans.

  • La Carrière du Mal de Robert Galbraith

    Imprimer

    la carrière du mal, robert galbraith, cormoran strike, j.k. rowling

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Carrière du Mal ?

       "J'aime J.K. Rowling et son détective Cormoran Strike, et je les retrouve toujours tous deux avec grand plaisir.

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un matin, Robin ouvre un paquet qui lui est destiné mais au lieu de contenir, comme elle le pensait, les appareils photos jetables qu'elle a commandé pour son mariage, elle y découvre une jambe de femme. Cormoran pense tout de suite à 4 personnes de son passé qui pourrait leur jouer ce vilain tour mais une fois encore, la police ne va pas vraiment l'écouter..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai déjà beaucoup aimé les deux opus précédents pour la plume de l'auteur, bien sûr, et ses personnages plein de reliefs, comme toujours. C'est pour les mêmes raisons que j'ai dévoré celui-ci mais pas seulement. Tout d'abord, la relation entre Cormoran et son associée et de plus en plus tendue et suffirait presque à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page mais il y a surtout cette tension induite par celui qui traque Robin, qui la suit, l'espionne dans l'ombre et qui ne rêve que de la poignarder et ça, c'est nouveau. Si jusqu'ici les enquêtes policières restaient assez légères, cette fois l'auteur fait un pas de géant vers le roman noir, et c'estla carrière du mal,robert galbraith,cormoran strike,j.k. rowling réussi. Enfin, les suspects appartenant tous au passé du détective, on découvre de nouveaux pans de son histoire, de nouvelles blessures, de nouveaux tourments et on ne l'en aime que davantage. Je pense que c'est sans conteste mon roman favori de la série."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "En apothéose! Et même si, cette fois encore, il s'agit plus de l'histoire des personnages principaux que de l'enquête, franchement, vivement le prochain!!"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Retrouvez toutes mes chroniques sur J.K. Rowling ICI

  • Ne le Dis à Personne d'Harlan Coben

    Imprimer

    ne le dis à personne,harlan coben,guillaume canet

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ne le Dis à Personne?

       "Encore un livre que j'ai reçu lors du concours Pocket et qui traînait donc dans ma PAL depuis un bon moment. Après deux lectures (un peu trop) légères, rien de tel qu'un bon thriller non?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le docteur Beck a perdu sa femme, assassinée. Cela fait huit ans mais c'est comme si c'était hier pour lui. En ce jour anniversaire à la fois de leur rencontre et de sa disparition, il va recevoir une vidéo qui va tout remettre en cause. Et si Elizabeth n'était pas morte..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Bien que j'apprécie généralement les livres de cet auteur, je n'étais pas forcément pressée de me lancer dans celui-ci. Tout d'abord parce que j'ai vu le film de Guillaume Canet et que je me rappelle assez bien de l'histoire, ce qui gâche quand même pas mal le suspense malheureusement. Et ensuite, parce que j'ai trouvé que le dernier Harlan Coben que j'ai lu, Six Ans Déjà, présentait une intrigue très similaire, ce qui m'avait déçue. Et je ne m'étais pas trompée, ces éléments ont bien appauvri le plaisir de ma lecture et pour le coup, je regrette véritablement d'avoir vu le film parce que sans ça, je suis à peu près sûre que je serais prête à déclarer que ce livre est l'un des meilleurs thrillers que j'ai jamais lu. J'adore l'histoire, on ne s'ennuie pas une minute,ne le dis à personne,harlan coben,guillaume canet on y croise des personnages hauts en couleurs et on se laisse surprendre même en connaissant quelque peu les rouages. C'est bien ficelé, c'est un quasi sans faute, c'est à lire absolument."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'avais quand même oublié certains éléments et d'autres sont légèrement différents du film, j'en savoure donc d'autant plus cette conclusion. Ce que j'apprécie également, et surtout compte tenu du fait qu'il s'agit d'un thriller, c'est que non seulement nous avons les réponses à toutes nos questions mais surtout, elles se tiennent. Un seul regret: le peu d'éléments que nous avons sur l'avenir des uns et des autres."

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez les autres chroniques de livres d'Harlan Coben ICI