Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

robert galbraith

  • La Carrière du Mal de Robert Galbraith

    Imprimer

    la carrière du mal, robert galbraith, cormoran strike, j.k. rowling

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Carrière du Mal ?

       "J'aime J.K. Rowling et son détective Cormoran Strike, et je les retrouve toujours tous deux avec grand plaisir.

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un matin, Robin ouvre un paquet qui lui est destiné mais au lieu de contenir, comme elle le pensait, les appareils photos jetables qu'elle a commandé pour son mariage, elle y découvre une jambe de femme. Cormoran pense tout de suite à 4 personnes de son passé qui pourrait leur jouer ce vilain tour mais une fois encore, la police ne va pas vraiment l'écouter..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai déjà beaucoup aimé les deux opus précédents pour la plume de l'auteur, bien sûr, et ses personnages plein de reliefs, comme toujours. C'est pour les mêmes raisons que j'ai dévoré celui-ci mais pas seulement. Tout d'abord, la relation entre Cormoran et son associée et de plus en plus tendue et suffirait presque à nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page mais il y a surtout cette tension induite par celui qui traque Robin, qui la suit, l'espionne dans l'ombre et qui ne rêve que de la poignarder et ça, c'est nouveau. Si jusqu'ici les enquêtes policières restaient assez légères, cette fois l'auteur fait un pas de géant vers le roman noir, et c'estla carrière du mal,robert galbraith,cormoran strike,j.k. rowling réussi. Enfin, les suspects appartenant tous au passé du détective, on découvre de nouveaux pans de son histoire, de nouvelles blessures, de nouveaux tourments et on ne l'en aime que davantage. Je pense que c'est sans conteste mon roman favori de la série."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "En apothéose! Et même si, cette fois encore, il s'agit plus de l'histoire des personnages principaux que de l'enquête, franchement, vivement le prochain!!"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Retrouvez toutes mes chroniques sur J.K. Rowling ICI

  • Le Ver à Soie de Robert Galbraith (J.K. Rowling)

    Imprimer

    le ver à soie,robert galbraith,j.k. rowling,l'appel du coucou

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Ver à Soie?

       "S'il y a bien une recherche que je fais régulièrement, ce sont les éventuels livres à venir de J.K. Rowling. J'avais donc marqué la sortie de celui-ci sur mon calendrier, comme il se doit."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un écrivain a disparu et sa femme vient demander de l'aide à Cormoran Strike. Elle sait très bien où il se cache en fait, et charge le détective de le déloger et de le ramener à la maison. Touché par cette petite bonne femme excentrique, le détective décide de l'aider sans savoir que ses ennuis ne font que commencer."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je dois dire que je ne comprends pas bien le choix des qualificatifs mis en avant sur la couverture: "un polar qui va à toute allure", "roman policier haletant" alors que pour moi c'est tout le contraire et que c'est ce qui fait tout son charme. En effet, Cormoran Strike, que j'ai retrouvé avec grand plaisir, est un homme très méticuleux, qui respecte les règles (en tous cas les siennes) et qui analyse chaque détail minutieusement, un à un. De plus, le meurtre n'est découvert qu'après plus de 150 pages donc je trouve que pour le côté haletant, on repassera. Mais pour une fois, ce n'est pas une critique, d'ailleurs, on ne s'ennuie pas une seconde. Je l'ai déjà dit, pour moi J.K. Rowling excelle dans la description des caractères et l'analyse psychologique, ce qui nous pousse à nous intéresser aux gens et à leurs histoires, comme le détective lui-même finalement et on se coule dans ses pas. Je me suis également délectée de l'ambiance du roman, Londres, ses pubs et son brouillard, ainsi que de cette plongée dans le monde de l'édition. C'est vrai que c'est paradoxal pour un roman policier mais ce n'est pas l'enquête qui me parait le plus important."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Malgré ce que je viens de dire, ne croyez pas que l'investigation est inintéressante. J'ai aimé le dénouement du meurtre et ses explications. Le nom du coupable m'avait traversé l'esprit, ce qui me parait normal pour un huis clos, mais l'auteur m'avait habilement égarée vers d'autres pistes depuis. En refermant ce livre, ma dernière pensée reste quand même pour les personnages et j'ai vraiment hâte de me plonger dans de nouvelles aventures de Cormoran et de son assistante."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur J.K. Rowling ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 6 commentaires
  • L'Appel du Coucou de Robert Galbraith (J.K. Rowling)

    Imprimer

    l'appel du coucou,robert galbraith,j.k. rowling,une place à prendre,harry potter,policier,cormoran strike

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Appel du Coucou?

       "L'annonce d'un nouveau J.K. Rowling me rend aussi euphorique qu'un matin de Noël et peu importe d'ailleurs l'histoire, le genre ou le nom que l'auteur a choisi de se donner. Mais, adepte de romans policiers, c'est comme si en plus j'avais ouvert les volets pour me rendre compte qu'il avait neigé pendant la nuit!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La jeune et belle Lula, star montante du mannequinat, s'est jetée par la fenêtre de son appartement. La police conclut bien vite au suicide mais trois mois après, son frère ne veut toujours pas y croire et décide d'engager un détective plutôt atypique: Cormoran Strike."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je comprends pourquoi, dès le départ, certains ont eu du mal à croire que ce livre était le premier de son auteur, même si personnellement je n'aurais jamais démasquée la géniale créatrice de Harry Potter. Ce livre est facile à lire tout en employant un vocabulaire riche et varié. Chaque lieu et chaque personnage nous sont décrits de façon imagée mais en seulement une ou deux phrases. En bref, l'auteur plante le décor mieux que personne, sans pour autant nous noyer sous les descriptions à rallonge. Tous les personnages sont hauts en couleur et intéressants mais tout ça n'est vraiment pas une surprise lorsque l'on connaît un peu le travail de J.K. Rowling, capable d'écrire une biographie entière pour un personnage auquel elle ne consacrera finalement que deux lignes. Une fois encore, c'est donc le réalisme qui ressort de ce livre et cette faculté incroyable à aller au fond des choses sans fioriture inutile. Pour ce qui est de cette histoire en particulier, j'ai trouvé l'enquête très bien ficelée, intéressante et offrant plus d'une énigme à résoudre même si au final, sans avoir deviné la fin, je n'ai pas pour autant été particulièrement surprise."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Pour remettre un peu d'ordre dans mes idées, je dirais que j'ai aimé cette lecture et que j'ai vraiment hâte de retrouver son détective dans de prochaines aventures, mais qu'il manquait tout de même un je ne sais quoi, la petite touche de magie qui m'avait toujours retournée jusque là."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes les chroniques sur J.K. Rowling ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 16 commentaires