Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 5

  • L'Appât de Daniel Cole

    Imprimer

    la bête noire,robert laffont,l'appât,daniel cole,william fawkes,thriller

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Appât ?

       "J'ai hésité à lire la suite de Ragdoll, j'avais aimé le roman mais moins sa fin et en même temps, j'avais envie de retrouver les personnages et de savoir comment l'auteur arrivait à se sortir du micmac qu'il avait créé. Comme toujours, la curiosité a été la plus forte."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Des meurtres semblant avoir un lien avec l'affaire Ragdoll ont été commis à New-York et les agences gouvernementales américaines demandent l'aide d'Emily Baxter. Mais cette dernière, nouvellement promue inspecteur principal, n'a aucune envie que l'on regarde de trop près ce qu'il s'est passé quelques mois plus tôt..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Il y a beaucoup de petites choses qui m'ont agacées au cours de ma lecture et que je vais énumérer alors avant de vous induire en erreur et de vous donner une fausse impression, je voudrais préciser que c'est un super roman ! Une fois encore, nous avons une foule de rebondissements, des surprises, et des protagonistes extrêmement attachants et originaux. Ça se lit bien, vite, ça ne se dégonfle pas. J'ai peut-être même préféré celui-ci au précédent. Voilà, c'est dit, passons donc à tout ce qui m'a agacé. Pour les petits détails, d'abord, la quatrième de couverture qui nous prend clairement pour des cons en nous faisant croire quelque chose de complètement faux; ensuite, l'absence quasi totale de William Fawkes de cet opus alors que c'est pour lui qu'on lit cette suite et enfin, l'insistance de l'auteur sur les conséquences de ce qu'il s'est passé à la fin de Ragdoll sans jamais nous rappeler de quoi il s'agit, autant dire que vous avez intérêt à avoir une super mémoire. Voilà pour les petites choses mais plus dommage encore, alors que j'ai adoré ce que suggérait l'enquête à ses débuts, les liens avec l'affaire précédente, les meurtres en miroir, les messages laissés par le tueur, on dérape tout à coup dans le terrorisme à grande échelle et ça part dans tous les sens avec des dizaines et des dizaines de morts ! Même si c'était malgré tout bien fait, je déplore cette tendance chez l'auteur de thriller à vouloir toujours en faire trop..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Pour ce qui est la fin de l'enquête, c'est tellement confus, que je ne suis pas sûre d'avoir compris la moitié de ce qu'il s'est passé. Une nouvelle fois, c'est le point faible de Daniel Cole. C'est comme s'il était soudain si pressé de tout nous révéler que tout s'embrouille et qu'il est dur d'y voir clair. Et pour les grandes révélations  on repassera. Ce que l'on découvre de ces personnages par exemple, était assez évident dès le début. En revanche, les dernières lignes nous donne clairement envie de lire le troisième tome et je me laisserai sûrement volontiers embarquer de nouveau."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez ma chronique de Ragdoll ICI

    et toutes mes chroniques de la Bête Noire par LÀ.

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires
  • Un Plat qui se Mange Froid d'Anne Perry

    Imprimer

    anne perry, terreur, révolution française, mort, histoire de france

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Plat qui se Mange Froid ?

       "Curieuse de tout ce qu'écrit Anne Perry, cela fait longtemps que j'attends la réédition de cette nouvelle. Ne la voyant toujours pas arriver, j'ai fini par craquer lorsque j'ai croisé cette version d'occasion."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Août 1792 à Paris, alors que se déroule les pires actes de la Terreur, le bébé de Camille meurt soudainement. Mais son amie Sophie, qui avait la garde de l'enfant, ne lui cache-t-elle pas quelque chose ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est une histoire courte mais qui nous accroche assez facilement et même s'il n'y a pas de véritable enquête, la tension croissante accentuée par les évènements historiques nous entraîne et nous pousse à tourner les pages à toute allure. Je dois dire que j'ai pris plaisir à découvrir une fois encore Anne Perry dans une ville et une époque différentes même si j'aurais aimé qu'elle s'abstienne de mettre sans cesse tous les actes de violence sur le dos des Marseillais."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme toutes les nouvelles ou presque, la fin arrive trop vite et j'aurais aimé en savoir un peu plus sur le destin des personnages mais je ne regrette pas du tout ma lecture."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Anne Perry ICI.

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires
  • Grossir le Ciel de Franck Bouysse

    Imprimer

    salon du livre,livres paris,franck bouysse,polar,roman noir,roman rural

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Grossir le Ciel ?

       "Tous les ans, à l'occasion du salon du livre à Paris, j'en profite pour découvrir de nouveaux auteurs présents et j'ai été attiré par les critiques élogieuses et les nombreux prix du polar remportés par ce livre. Je trouve également la couverture très belle, d'une sobriété qui colle parfaitement au récit."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Gus est un paysan solitaire, qui ne demande rien à personne et dont toutes les journées ou presque se ressemblent. Mais le matin où l'on annonce la mort de l'abbé Pierre, il sent que tout ne sera plus jamais pareil et quand il entend des coups de fusil qui viennent de la ferme d'Abel, sous voisin et seul ami, il ne peut s'empêcher d'imaginer le pire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'avais un peu peur de ce milieu rural, de cette lenteur, de cette inaction latente mais finalement, on ressent tellement d'empathie pour Gus, le personnage principal, qui nous livre ses pensées les plus intimes et ses moindres sentiments, que les pages défilent facilement. L'auteur nous dépeint cela et cet environnement inhospitalier avec brio. Il faut dire également que le roman est très court et je pense que c'est un format qui lui convient parfaitement. Le suspense, quant à lui, n'est pas haletant mais ce n'est pas forcément le principal ici. On attend plutôt patiemment que les pièces du puzzle finissent par s'emboîter et que celles que l'on nous cache soit finalement révélées au grand jour..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai malheureusement été déçue par la fin, abrupte, injuste et peu surprenante du côté des révélations et je le regrette d'autant plus que j'avais bien apprécié jusque là cette nouvelle expérience de lecture."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire