Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 5

  • Pietà de Daniel Cole

    Imprimer
    • pietà, Daniel cole, la bête noire, roman noir, thriller, Robert laffontMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pietà ?

       "Même si elle était un petit peu inégale, je garde quand même un souvenir très marquant, de la saga Ragdoll, du même auteur, j'étais donc curieuse de découvrir son nouveau roman, qui mêle art et meurtres."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le Sergent Chambers est appelé sur une scène de crime et découvre un corps dans une position plutôt étrange, celle du penseur de Rodin. Lorsque quelques jours plus tard, une mère et son fils sont retrouvés morts, imitant la Pietà, Chambers n'a plus de doutes, ils ont affaire à un tueur en série passionné d'art..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est vraiment un roman très prenant, qui se lit bien, qui est même plutôt difficile à lâcher. Et plus on avance, plus on veut savoir bien sûr. Les personnages sont interessants, bien croqués avec toute une palette de fêlures. De ce côté-là, ce n'est pas forcément original mais peut-on vraiment poursuivre des tueurs en série et garder une santé mentale intacte ? Je ne suis pas sûre. L'originalité se situe ailleurs... D'abord, très vite, on connaît le tueur, ou du moins, la certitude des enquêteurs. L'intrigue se centre donc plutôt sur d'autres éléments :d'un côté, les raisons de ses crimes, sa personnalité, ses particularités et de l'autre, les questions essentielles, vont-il réussir à prouver que c'est lui, vont-ils pouvoir l'arrêter à temps ? Franchement, ça fonctionne plutôt bien même si plusieurs éléments auraient facilement supporté d'être approfondis."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai aimé la fin, la morale, l'ambivalence aussi qui était latente tout au long du roman, cette fine ligne entre le génie et la folie, entre la beauté et l'horreur. En revanche, côté enquête de police, sans en dire trop pour ne pas vous spoiler, ça reste un peu léger quand même."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Daniel Cole ICI

    et toutes celles de la Bête Noire, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Pietà" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Un Mariage Royal d'Allison Montclair

    Imprimer
    • un mariage royal, Allison Montclair, saga sparks & bainbridge, cosy mystery, littérature anglaise, le bureau du mariage idéalMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Mariage Royal ?

       "C'est essentiellement la couverture du premier tome qui m'avait convaincue de craquer et je n'ai pas eu à le regretter puisque ce fut une très jolie découverte. J'avais donc grand hâte de retrouver Iris Sparks et Gwendolyn Bainbridge."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un mariage se profile à l'horizon et il s'agit d'enquêter sur les antécédents du prétendant pour s'assurer qu'il ne cache aucun secret douteux. Jusque-là, c'est dans les cordes du BMI (bureau du mariage idéal). Sauf que voilà, le prétendant c'est Philip Mountbatten, et la future promise n'est autre que la princesse Elisabeth..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Quand on a autant aimé un premier tome, et sûrement en partie d'ailleurs parce que c'était une très bonne surprise, se plonger dans la suite est toujours un mélange de délice et d'appréhension. Dès les premières pages pourtant, peut-être même dès les premières lignes devrais-je dire, j'ai retrouvé ces deux héroïnes pétillantes aux personnalités atypiques, leur complicité et leurs échanges à la fois drôles et piquants. Tout y est.

       Mon autre crainte, c'était cette histoire de famille royale. De manière générale, je n'aime pas vraiment que l'on mêle des personnages historiques à une histoire fictive mais finalement ici, l'enquête se déplace très vite et la royauté est épargnée. God Save the Queen."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La résolution de l'enquête m'a tout de même fait sourire. C'est un peu le sommet du grand n'importe quoi mais bon, on leur pardonne, ça n'enlève rien au charme indéniable du roman. Jusqu'au dernier petit clin d'oeil final très justement dosé."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la saga Sparks & Bainbridge ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Un Mariage Royal" ?

  • Les Folles Enquêtes de Magritte et Georgette - À Knokke-le-Zoute de Nadine Monfils

    Imprimer
    • les folles enquêtes de magritte et georgette, magritte enquête, Nadine Monfils, à Knokke-le-Zoute, cosy mystery belgeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec À Knokke-le-Zoute ?

       "J'ai reçu, en même temps, les deux premiers tomes de cette série, de la part des éditions Robert Laffont. Même si je n'ai pas vraiment accroché avec le premier, c'était l'occasion de lui donner une nouvelle chance."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "René et Georgette sont en vacances au bord de la mer et le peintre compte bien préserver sa tranquillité mais lorsque sa chienne déterre leur voisin de table sur la plage, l'envie d'enquêter recommence à le démanger..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai nettement préféré ce roman au précédent. D'abord, le cadre est très chouette, on a envie nous aussi de partir en vacances, ça tombe plutôt bien. Ensuite, l'enquête est vraiment interessante, beaucoup moins tirée par les cheveux même si, une fois encore, je commençais à douter de l'intelligence de nos détectives en herbe et à désespérer qu'ils s'intéressent enfin au bon suspect. Enfin, de nombreux petits éléments qui m'ont agacée dans Nom d'une Pipe, comme le langage ou certains personnages, étaient ici atténués. Ou alors, je commence à m'y faire. En revanche, j'ai quand même toujours du mal à trouver les Magritte sympathiques, pour moi ils sont sans gêne et d'une morale plutôt douteuse..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Les deux romans pouvant se lire facilement indépendamment l'un de l'autre, je vous conseille sans hésiter plutôt celui-ci. Et si la mise en avant de la culture belge reste un bonus non négligeable, personnellement je vais m'arrêter là."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez mes chroniques des enquêtes de Magritte et Georgette ICI

    et toutes celles de Cosy Mysteries par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "À Knokke-le-Zoute" ?