Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 5

  • Cantique de l'Assassin de Guillaume Prévost

    Imprimer

    cantique de l'assassin, guillaume prévost, nil, sacré-coeur, montmartre, François-Claudius Simon, l'abbé Saunière, renne les châteaux

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Cantique de l'Assassin ?

       "Ce sont une fois encore les éditions Robert Laffont qui m'ont offert l'opportunité de lire ce livre qui part sur les traces de l'Abbé Saunière, l'un des mystères de France qui me passionne."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un prêtre est retrouvé sauvagement assassiné au Sacré-Coeur et le meurtrier n'a pas ménagé sa mise en scène macabre, impliquant même le policier François-Claudius Simon. A lui de retrouver dans les mystères de son enfance ce qui peut bien le lier à un crime aussi atroce..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Il y a les livres que l'on adore et ceux que l'on déteste. Pour ceux-là, il est facile de trouver un grand nombre de qualificatifs, de qualités ou de défauts. Et puis, il y a les autres. Des livres auxquels nous n'avons pas grand chose à reprocher finalement mais pas d'éloges à adresser non plus. Des livres qui ne nous ont pas emporté avec eux. Et il est alors très difficile de vous en parler. Je peux vous dire quand même que ceci n'est pas le premier tome de la série et que ça m'a peut-être un peu gênée et qu'à aucun moment je ne me suis sentie transportée en 1920. L'Abbé Saunière arrive bien tard dans l'histoire et les révélations sont quelques peu décevantes. Voilà peut-être tout ce qui m'a empêchée de créer un lien avec ce roman malgré ses personnages sympathiques et ses questions intéressantes."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Là encore, que dire. L'enquête est bouclée, tout est bien ficelé et l'honneur est sauf. Je ne regrette pas ma lecture mais je sais que je l'aurai vite oubliée."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires
  • Défense et Trahison d'Anne Perry

    Imprimer

    défense et trahison, saga monk, anne perry, Londres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Défense et Trahisons?

       "En attendant que les derniers tomes de la série des Pitt sortent enfin en poche, je continue de faire connaissance avec William Monk et son univers dans ce troisième tome."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une amie d'Hester Latterly lui demande de l'aide. Son frère, l'estimé général Thaddeus Carlyon, vient de mourir dans des circonstances troubles. Les soupçons se tournent déjà vers sa belle-soeur, mais elle ne peut y croire. Quand celle-ci finira pourtant par avouer le crime, il faudra à Hester toute l'assistance de Monk et de Rathbone pour tenter de lui venir en aide..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Au-delà du plaisir toujours évident que j'ai à retrouver la plume d'Anne Perry, j'ai apprécié également que l'on suive ici principalement Hester. Cela nous offre un point de vue nouveau et étant donné le caractère bien trempé de l'infirmière, on ne s'ennuie pas. Les thèmes abordés sont également courageux. En revanche, j'avais deviné depuis bien longtemps ce qu'il en était avant que la première pensée n'en effleure enfin le pauvre Monk. Alors je veux bien croire que l'époque n'est pas la même et que ce soit donc moins évident pour lui que pour moi mais toujours était-il qu'en attendant qu'il ouvre les yeux j'ai trouvé le temps bien long. Je dois dire que j'ai lu de bien meilleurs opus de la part d'Anne Perry."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Le livre s'achève sur un procès, ce qui nous montre là encore un aspect assez peu connu et exploité habituellement. De plus, la tension monte crescendo et toute cette partie est extrêmement bien menée. Lorsque le dénouement arrive enfin, j'en ai pleuré et ça ne m'arrive pas souvent. Une fin qui rattrape donc pour moi les faiblesses évoquées plus tôt."

     

       Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Anne Perry ICI

    et toutes celles de la saga Monk LA

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Millenium 4 - Ce qui ne me Tue pas de David Lagercrantz

    Imprimer

    millenium, ce qui ne me tue pas, millenium 4, david lagercrantz, lisbeth salander, mikael blomkvist

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ce qui ne me Tue pas ?

       "J'avais dit que je ne le lirais pas. Je ne vais pas en remettre une couche sur la polémique entre les héritiers de Stieg Larsson mais je la trouve assez dégueulasse. Mais voilà, je suis faible, très faible. J'ai adoré la trilogie Millenium et je n'ai pas pu résister à l'appel du livre dédicacé aux Quais du Polar de Lyon (et ça ne risque pourtant pas d'être le sourire de l'auteur qui m'aura corrompu...)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il se murmure que Mikael Blomkvist est fini, d'ailleurs, même lui commence à le penser. Millenium est dans une mauvaise passe et il se demande s'il n'est pas temps de passer à autre chose. Mais lorsqu'il retrouve le corps d'un chercheur suédois spécialiste de l'intelligence artificielle alors même que celui-ci voulait lui confier des informations capitales, il comprend qu'il n'est pas encore de jeter l'éponge..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Alors je vous le dis tout de suite, je ne vais pas faire une étude comparative entre les deux auteurs, ma lecture de la trilogie étant bien trop lointaine pour que ce soit objectif. J'ai eu grand plaisir à retrouver les personnages, j'ai trouvé le sujet intéressant et extrêmement fouillé ici aussi et j'ai eu du mal à décoller de ma lecture. Je suis tout de suite rentrée dans l'histoire et j'avais sans cesse envie de retourner à mon livre dès que je devais le poser. Que du positif donc même si ce ne fut pas un aussi gros coup de coeur que pour les précédents - mais ça aurait sûrement également été le cas avec Stieg Larsson. Ce que j'ai un peu moins aimé en revanche, ce sont les longs discours sur divers sujets, politiques par exemple, surtout vers la fin, lorsque l'action s'accélère et que l'on n'a pas envie d'avoir l'impression de lire un cours magistral. J'ai également trouvé quelques sujets et/ou personnages un peu bateau, surtout autour de l'autisme je dois dire même si évidement August est l'un des protagonistes qui nous touche particulièrement, ce qui prouve que malgré le procédé éculé, cela marche encore. Enfin, tout au long du livre Mikael et Lisbeth évoluent en parallèle sans jamais se croiser et c'est quand même extrêmement frustrant."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Avant de lire le livre, je me demandais : est-ce que la commande de ce roman a été motivée par une véritable envie d'offrir aux lecteurs la fin qu'ils n'ont pas eu ou est-ce encore une fois le moyen de faire plus de fric sur le dos d'un pauvre type mort ? La fin du roman ne résout pas tout et indique clairement la suite à venir, j'ai donc ma réponse... Pourtant, de la première à la dernière ligne, je dois le confesser, je n'ai pas regretté une seconde mon achat et je crois que je me laisserai encore une fois tenter par le prochain tome. Oui, je suis faible."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires