Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 2

  • Territoires d'Olivier Norek

    Imprimer

    territoires, olivier norek, policier, quais du polar, 93, capitaine coste

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Territoires ?

       "J'ai bien aimé l'enquête précédente d'Olivier Norek et de son Capitaine Coste et l'éditeur a eu la très bonne idée d'y glisser un chapitre très accrocheur de celui-ci. J'ai donc profité des Quais du Polar et de la présence de l'auteur, très sympathique, pour acheté le prometteur Territoires."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les trois plus gros caïds et dealers de Malceny sont exécutés les uns après les autres. Une guerre de territoire est déclarée et il ne faudrait pas grand chose pour déclencher l'étincelle qui mettrait le feu à la ville entière."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Une nouvelle fois, j'adore le côté ultra-réaliste, simple et efficace de la plume d'Olivier Norek. On y croit à 100%, pas d'incohérence, pas de complications inutiles. C'est à la fois exaltant et déprimant. Oui, parce que s'immerger dans la vie des cités du 93, la violence, la misère et surtout les magouilles politiques qui, au mieux, maintiennent la situation, au pire, l'enveniment, on a pas forcément envie d'y croire finalement. Mais l'enquête haletante, la tension qui monte, les crimes qui s'enchaînent ne nous laissent pas trop le temps de nous appesantir. Ajoutez à ça des personnages que l'on adore déjà, avec leurs qualités mais surtout leurs défauts et vous obtenez un combo détonnant !"

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Du début à la fin, ce roman est un cran au-dessus du précédent. Je ne vois vraiment aucun point négatif à soulever, tout y est justement dosé et j'ai déjà hâte de retrouver toute l'équipe dans le prochain."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Olivier Norek ICI.

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Rendez-Vous avec le Mal de Julia Chapman

    Imprimer

    rendez-vous avec le mal,les détectives du yorkshiretives,samson et delilah,cosy mystère,robert laffont,la bête noire

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Rendez-Vous avec le Mal ?

       "Il s'agit du tome 2 des Détectives du Yorkshire et j'avais vraiment hâte de retrouver Samson et Delilah depuis ma première lecture. Ajoutez-y un cosy mystery et une jolie couverture et il ne me reste aucune chance !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La vieille Mme Shepherd perd un peu la tête alors quand elle vient se plaindre à Samson et lui affirmer que quelqu'un en veut à sa vie, il a beaucoup de mal à la croire. Quand elle meurt dès le lendemain en revanche, ça commence à devenir plus plausible... "

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "La quatrième de couverture promet un casting haut en couleur et, pour une fois, je dois dire que je suis d'accord. Les habitants de Fellside Court, une maison de retraite améliorée, sont tous plus attachants les uns que les autres, surtout quand ils commencent à jouer aux détectives. Du coup, je ne peux pas dire que j'ai été ravie que l'auteur s'en prenne à eux et je commence à comprendre que c'est chez elle une constante de s'attaquer aux personnages les plus attachants malheureusement. Malgré tout j'ai adoré me retrouver de nouveau dans cette petite ville où tout le monde se connait et suivre de nouveau le duo très attachant et très amusant que forment Samson et Delilah. J'ai aimé également la diversité des enquêtes, certaines plus sérieuses que d'autres et la richesse des différentes intrigues. Un petit délice."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'est vraiment une série très chouette et je suis pressée de lire la suite mais à la fin du premier tome, on restait avec trois sujets très importants en suspens et dans ce celui-ci, on n'a pas du tout avancé, sur aucun des trois. Pour moi, l'auteur nous fait trop languir et certains éléments devraient déjà être résolus. J'espère vraiment qu'elle ne gardera pas ces trois sujets en même temps comme fil rouge de la série ou je crois que je pourrais vite me lasser."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la Bête Noire ICI

    et celles des Détectives du Yorkshire LÀ.

  • Blonde Létale de Kate White

    Imprimer

    blonde létale, kate white

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Blonde Létale?

       "J'ai lu les trois premiers tomes de cette série et après avoir attendu désespérément que le quatrième soit finalement traduit, j'ai dû me résoudre à passer directement au cinquième."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Quand Chris, son ex-petit ami/acteur/bombe atomique (ne rayez aucune mention, elles sont toutes utiles) rappelle Bailey pour lui demander de l'aide, elle ne pensait pas que cela la conduirait à découvrir un cadavre dans une baignoire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme je le disais plus haut, j'ai été obligée de passer du tome 3 au tome 5. Heureusement, l'auteur présente un rappel des faits, dans les premiers chapitres, qui m'a été bien utile. Malheureusement, ce n'est quand même pas la même chose que d'avoir lu le livre. Bailey a changé de boulot, est tombée amoureuse, cela fait beaucoup de choses que j'ai raté et quand on ne les a pas vécues et qu'on ne s'est pas attachée aux nouveaux personnages, difficile de voir les choses comme elle. La plume légère et agréable est toujours là, l'humour bien présent et cette fois-ci on plonge avec délices dans les coulisses des séries télé. Mais si ça se lit bien, les ficelles employées sont toujours les mêmes et je dois dire que je commence un peu à me lasser de cette série."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis déçue par la fin sur bien des points et pour commencer la résolution de l'énigme qui se passe toujours de la même façon et le meurtrier qui a toujours le même profil. Il y a même quelques éléments dont j'attends toujours la réponse. Et en ce qui concerne la vie amoureuse de Bailey, on a l'impression de s'arrêter en plein milieu de l'histoire. Le pompon : Kate White a depuis écrit un sixième tome qui, à mon avis, ne sera jamais traduit. Franchement, Marabout, je ne vous dis pas merci."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection Girls in the City ICI

    et les autres chroniques concernant Kate White PAR LA.