Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 2

  • Agatha Raisin Enquête 15 - Bal Fatal de M.C. Beaton

    Imprimer
    • agatha raisin,enquête,m. c. beaton,cotswolds,village anglais,détective privé,agatha raisin enquêteMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bal Fatal ?

       "Comme toujours, j'avais hâte de retrouver Agatha Raisin dans ses nouvelles aventures, de me replonger dans l'ambiance de ces petits villages des Cotswolds plein de charme et de meurtriers..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cette fois ça y est, c'est décidé, Agatha va ouvrir son agence de détective privé mais elle ne s'attendait pas à devoir passer ses journées à retrouver des chats perdus. Alors lorsqu'une riche divorcée va lui demander de l'aider à protéger sa fille menacée de mort, elle va sauter sur l'occasion..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment aimer cette enquête, qui se révèle multiple et pleine de rebondissements. Agatha a bien évolué depuis les premières pages de cette saga et c'est un régal. J'aime quand l'auteur nous montre que malgré ses défauts et sous sa brusquerie, c'est une femme au coeur tendre. Charles est également de retour, pour mon plus grand plaisir, et sa relation avec l'enquêtrice, plus saine, me plaît de plus en plus. Je trouve dommage, en revanche, que son majordome ne soit pas plus exploité, il est hilarant ! Ajoutez à cela une nouvelle voisine un peu toquée, la femme du pasteur toujours aussi bienveillante, les visites d'un Roy plus farfelu que jamais et vous avez tous les ingrédients pour passer un excellent moment."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "On finit toujours un peu de la même façon, avec des tentatives d'assassinats à n'en plus finir, mais ici ce n'est pas vraiment l'essentiel. Je l'ai dit, humainement, Agatha a beaucoup évolué et j'ai adoré sa prise de conscience finale et le repas qu'elle organise pour ses amis. Je referme ce quinzième tome en l'aimant encore plus qu'avant !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Bal Fatal" ?

  • L'Attentat de Lancaster Gate d'Anne Perry

    Imprimer

    saga pitt, Anne Perry, l'attentat de lancaster gate, policier, anglais, charlotte et Thomas Pitt, spécial branch

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'attentat de Lancaster Gate ?

       "Entre les Pitt et moi, c'est une histoire d'amour qui dure, même si je dois bien avouer qu'elle s'étiole un peu avec le temps. S'il est vrai que les derniers tomes sont moins bons que les premiers, je ne peux pour autant tout simplement pas les abandonner en cours de route."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À Lancaster Gate, un attentat visant des policiers a fait deux morts et des blessés graves. Les anarchistes sont les suspects idéaux mais il se pourrait bien que l'enquête de Pitt et de Tellman mette à jour une réalité bien plus dérangeante..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avoue que cette série ne me passionne plus comme au premier jour et ça faisait un moment que je ne m'y étais pas replongée. Du coup, j'étais franchement contente de retrouver cet univers et tous ses personnages, toujours aussi attachants. J'ai également beaucoup aimé le sujet de l'enquête, riche en rebondissements et en confrontations en tous genres. En revanche, la façon dont sont menées les investigations me laisse franchement perplexe : par exemple, cette dénonciation maladroite dès les premières pages qui sort franchement de nul part, ou le traitement excessivement léger des soupçons qui pèsent sur un jeune homme bien né, pour ne citer que les principaux éléments. Malheureusement, cela donne vraiment l'impression que Pitt accorde certaines faveurs aux privilégiés alors que c'est aux antipodes de ce qu'il est réellement. Il s'agit en fait ici de compassion mais cela n'a rien à faire au début du roman, alors qu'il ne connait pas encore tous les tenants et les aboutissants de l'histoire et ça enlève de l'impact à la fin du roman je trouve, pourtant très bien menée. C'est à mon sens la seule erreur, mais pas des moindres, de ce tome, que j'ai trouvé par ailleurs bien meilleur que certains des derniers que j'avais lu."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai vraiment beaucoup aimé la fin parce qu'elle est différente, amusante et pleine d'humanité. Je suis ravie d'avoir fait un bon de chemin supplémentaire aux côtés de Thomas, Charlotte, Emily, Vespasia et les autres..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la série Charlotte et Thomas Pitt ICI

    et toutes celles des livres d'Anne Perry LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "l'Attentat de Lancaster Gate" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Un Moindre Mal de Joe Flanagan

    Imprimer

    un moindre mal, Joe Flanagan, gallmeister, littérature américaine, cape cod, roman policier

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Moindre Mal ?

       "Avoir enfin exterminé ma PAL, c'est aussi retrouver le plaisir simple de flâner dans une librairie et de choisir un livre au hasard, dont je n'ai jamais entendu parler, juste parce qu'il m'appelle. Et les Gallmeister, avec leurs sublimes couvertures, s'y prêtent quand même particulièrement bien."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "En 1957, les meurtres d'enfants commencent à se multiplier dans la péninsule de Cape Cod et le procureur décide de faire appel à la police d'état. Mais les méthodes des flics de Boston sont plus que douteuses et le lieutenant Warren refuse de lâcher l'enquête, au risque de tout perdre...

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Avec le temps, j'apprécie de plus en plus la littérature américaine et les romans policiers qui se déploient avec lenteur et minutie. C'est ici le cas, la toile complexe des évènements se tisse petit à petit, un pas après l'autre, rendant le tableau toujours plus noir. L'écriture de Joe Flanagan est pleine de finesse, tout comme ses personnages, bien campés, bien nuancés et donc certains sont extrêmement touchants de part leur sincérité comme le père Boyle ou le lieutenant Warren. L'homme droit et honnête qui lutte contre tous, contre les passe-droits, contre la corruption et contre la malhonnêteté, ce n'est peut-être pas d'une grande originalité mais ça fonctionne toujours et c'est ici particulièrement bien fait. Mon seul regret, c'est que l'époque n'est pas vraiment très marquée. Honnêtement, l'enquête pourrait être transposée aujourd'hui quasiment à l'identique et c'est un petit peu dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Dans les dernières pages, le rythme s'accélère tout à coup et c'est un peu déroutant toute cette tension soudaine, ces dangers imminents et ces coups de feu dans tous les sens puis le calme revient petit à petit, en défaisant chaque noeud de l'intrigue avec soin. J'ai adoré chacun des éléments de cette conclusion, même si certains sont peut-être un petit peu trop "miraculeux" mais tant pis, je reste en revanche un tout petit peu frustrée sur quelques réponses restées en suspens et j'espère de tout coeur qu'il y aura une suite..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres Gallmeister ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Un Moindre Mal" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire