Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Enquêter - Page 2

  • Dans les Bras de l'Ennemi d'Anne Perry

    Imprimer
    • dans les bras de l'ennemi, Anne Perry, saga Elena Standish, Elena Standish, montée du fascisme, seconde guerre mondialeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans les Bras de l'Ennemi ?

       "Anne Perry est pour moi une valeur sûre. Elle se lance ici dans une nouvelle série autour de la montée du fascisme dans les années 30 et j'ai trouvé le premier tome plus que convaincant. J'étais donc impatiente d'en savoir plus et j'ai eu la chance de recevoir ce livre de la part des éditions 10 18."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pour sa première mission vraiment sérieuse au service du MI6, Elena va devoir se jeter à nouveau dans les bras de celui qui l'a trahie des années plus tôt et lui à fait perdre bien plus que son emploi. Mais sera-t-elle capable cette fois de démêler le vrai du faux..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai aimé la dynamique de ce roman, autour des différents personnages, dans différents lieux : Berlin, Londres et Trieste. L'époque est tout simplement fascinante. Aujourd'hui, nous savons que la Seconde Guerre Mondiale a malheureusement eu lieu mais à ce moment-là, chacun espère encore que la Première était bien la Der des Der. Certains seront prêts à tout d'ailleurs pour que ça le soit, quitte à pactiser avec l'ennemi alors que d'autres commencent à comprendre qu'il y a encore pire qu'une nouvelle guerre, contre toute attente. Fascinant, je vous dis. Les seuls petits points négatifs de cette saga sont que je n'aime pas la soeur d'Elena, qui me donne l'impression de toujours vouloir tirer la couverture à elle au moment où sa cadette trouve enfin son chemin et je déteste la façon dont les membres de cette famille parle d'Elena en son absence."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai trouvé cette fin très efficace a bien des niveaux. Tout d'abord, Elena se révèle et certains aspects du travail d'espion ne sont pas ici gommés pour préserver le personnage. Ensuite, je craignais qu'au moins une des intrigues soit étirée sur plusieurs tomes et ce n'est ici pas le cas, ce qui est plus qu'appréciable. Vivement le prochain."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Anne Perry ICI

    et toutes celles de la saga Elena Standish, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Dans les Bras de l'Ennemi" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Bal Tragique à Windsor de S. J. Bennett

    Imprimer
    • bal tragique à Windsor, SJ Bennett, cosy mystery, littérature anglaise, famille royale anglaise, sa majesté mène l'enquêteMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bal Tragique à Windsor ?

       "J'étais à la fois attirée par ce cosy mystery et un peu inquiète. En général, je n'aime pas tellement quand on utilise des personnes réelles dans un roman. Malgré tout, j'ai fini par craquer. Je suis irrécupérable."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La Reine donne une réception à Windsor pour faire plaisir à son fils et tout semble se dérouler à merveille. Mais le lendemain matin, le pianiste de la soirée est retrouvé mort. Alors que le MI5 fait fausse route, Elizabeth va utiliser ses talents d'observatrice pour réorienter discrètement l'enquête..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Après avoir lu plusieurs chroniques mitigées, j'ai été plutôt agréablement surprise par ma lecture. Et je pense même que ce qui n'a pas plu à certains est très exactement ce qui m'a charmée. La reine n'est pas un petit personnage ridicule qui se met à enquêter à droite et à gauche au mépris de tout protocole, à mon grand soulagement ! Ici, tout est plutôt plausible justement et amené assez subtilement, tout se déroule avec calme et discrétion. Bien sûr, la contrepartie, c'est que pour le rythme effréné et les rebondissements, on repassera. Ça ne m'a pas tellement gênée pour ma part mais je comprends que certains ce soit ennuyés. Disons que ce n'est pas un roman que l'on qualifiera de captivant mais ça ne l'empêche pas d'être interessant par bien des aspects dont le plus important est certainement cet aperçu de la vie de la Reine, son faste bien sûr, mais surtout ses responsabilités et sa solitude. C'est assez touchant en fait."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai ici un dilemme. J'aime vraiment que justice soit faite, aussi bien pour les meurtriers que pour les imbéciles mais je comprends en même temps parfaitement les choix de l'auteur. Quoi qu'il en soit, je pense que je lirai le prochain tome. J'aimerais aussi beaucoup avoir des tomes dans le passé et j'ai eu l'impression que SJ Bennett plantait des éléments dans ce sens."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de Cosy Mysteries ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Bal Tragique à Windsor" ?

  • Au Printemps des Monstres de Philippe Jaenada

    Imprimer
    • au printemps des monstres, Philippe jaenada, fait divers, enquête, affaire taron, Luc taron, Lucien légerMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Au Printemps des Monstres ?

       "J'adore les enquêtes de Jaenada. Non, je crois que ce mot n'est pas encore assez fort. Sulak est l'un des livres qui m'a le plus marquée en onze ans de blog, la Petite Femelle n'est pas loin derrière. Alors ce n'est pas peu dire que c'est avec joie que j'ai appris la parution de celle-ci et je remercie les éditions Mialet Barrault pour l'envoi."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "1964. Le petit Luc Taron, onze ans, disparaît. Avant même que l'on ait le temps de s'en inquiéter, le corps est retrouvé au pied d'un arbre, dans la forêt. Puis les journaux, la police et les parents commencent à recevoir des lettres du meurtrier..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "D'abord et avant toute chose, c'est passionnant. Dense, sur 750 pages, mais passionnant. La plume de Jaenada, ses digressions, son humour permettent le parfait équilibre avec tout ce que l'histoire peut avoir de glauque. Et elle est glauque. Son travail d'enquête aussi impressionne. Et puis, il nous balade, nous présente les faits d'une façon, puis d'une autre et ce nouveau point de vue change tout. Mais justement, le problème, c'est que ça ne semble être qu'une question de point de vue. Si je dois le comparer à ses précédents ouvrages, ce que je ne peux m'empêcher de faire, je constate que la finalité ici m'échappe. Enfin, ce n'est pas vraiment le bon terme, j'ai bien compris où il voulait en venir mais je ne suis pas sûre qu'il y a arrive, à mon grand regret. À part avoir prouvé que dans cette affaire tout le monde ment, oui, absolument tout le monde, même cette "femme, un point de lumière" que nous vante la quatrième de couverture, et qu'absolument tout le monde est dégueulasse, même ceux qui ne devraient pas l'être, il n'aura pas vraiment réussi à me convaincre de l'innocence de l'accusé ou me le faire apprécier."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Attention, Jaenada ne promet rien, il répète à de nombreuses reprises qu'on ne saura jamais mais je ne peux m'empêcher d'être un petit peu déçue (mais comprenez-moi bien, un petit peu déçue par cet auteur, ça reste quand même un grand livre). Quant à son indulgence pour les femmes, elle me fait sourire, mais je regrette tout de même qu'il ne soit pas allée parler à celle, la seule, qui est toujours en vie, et peut-être sait..."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Philippe Jaenada ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Au Printemps des Monstres ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire