Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cosy mystery

  • Hamish Macbeth 5 dans Qui Franchit la Ligne Jaune de M.C. Beaton

    Imprimer
    • Hamish Macbeth, qui franchit la ligne jaune, m. c. beaton, highlands, cosy mystery,Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui Franchit la Ligne Jaune ?

       "J'ai eu la chance de recevoir les deux derniers tomes des aventures d'Hamish Macbeth de la part des éditions Albin Michel et je peux vous dire que je les attendais de pied ferme. Si je connais moins bien Hamish qu'Agatha Raisin, qui est maintenant une vieille amie, j'ai déjà beaucoup de tendresse pour lui."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Hamish a fait une nouvelle conquête. La jeune Alison, hébergée par sa tante riche mais odieuse, n'a de cesse de venir se plaindre au policier de la façon dont sa parente la traite. Alors quand cette dernière décide de partir quelques temps se refaire une santé, tout le monde est soulagé, mais dès son retour, avec dans son sillage d'anciens amants intéressés, elle meurt dans l'incendie de sa voiture..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai beaucoup aimé le début, très touchant et j'ai apprécié cette nouvelle intrigue. Jusqu'ici je trouve que les volumes ne se ressemblent pas trop et que l'auteur arrive à faire preuve d'originalité. Nous faisons la connaissance d'un nouvel enquêteur, par-dessus le marché, qui nous réservera quelques surprises et nous fera voir l'inspecteur Blair d'un autre oeil, à nous comme à Hamish. En revanche, j'ai quand même trouvé que l'intrigue tardait vraiment à démarrer dans un roman qui est pourtant très court. Heureusement, la simple présence d'Hamish, son indolence comme son grand coeur, sa perspicacité et son franc-parler, suffisent à me faire apprécier ma lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est génialissime. Pas forcément en ce qui concerne l'enquête mais plutôt du côté de la vie privée d'Hamish. M. C. Beaton a vraiment l'art et la manière de terminer ses romans et d'accrocher le lecteur pour la suite et là, je dois dire que je ne m'attendais vraiment pas à ce rebondissement des plus interessants."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui Franchit la Ligne Jaune" ?

  • Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois de Rhys Bowen

    Imprimer
    • son espionne royale, son espionne royale et le mystère bavarois, le bête noire, Robert Laffont, tome 2, Rhys bowen, cosy mysteryMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois ?

       "J'étais plutôt enthousiaste à la lecture du premier tome et j'ai enchaîné directement avec celui-ci, histoire de faire plus ample connaissance avec Georgie."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La reine demande à Lady Georgiana de Rannoch d'héberger une princesse de Bavière qu'elle espère bien jeter dans les bras de son fils afin de le détourner de cette américaine inconvenante... Et c'est bien connu, on ne dit pas non à la reine. Mais comment Georgie va-t-elle se débrouiller pour loger, nourrir et divertir la jeune fille alors qu'elle n'a pas un sous en poche ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Cette fois, ce fut une rencontre ratée. Comme souvent dans un tome deux, l'auteur nous rappelle les faits, nous présente de nouveau les personnages, brosse un tableau rapide de ce que nous aurions pu oublier. Ici, elle ne s'arrête malheureusement pas là et, pour se faire, réutilise mot pour mot, à l'identique, les formules déjà employées dans le tome précédent. C'est surtout le cas des traits d'humour et d'esprit d'ailleurs, comme si elle était tellement fière de ces derniers qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de nous en faire profiter une nouvelle fois. C'est comme déjeuner chez votre grand-père un dimanche et l'écouter vous raconter les mêmes blagues et les mêmes anecdotes que le dimanche précédent. Bien sûr, je suis en partie responsable puisque j'ai enchaîné les deux tomes mais tout de même, sans vouloir être trop exigeante, j'attends un tout petit peu plus d'un auteur en général. Et ce n'est pas la seule chose qui m'a gênée. J'ai trouvé la plupart des personnages secondaires insupportables, l'énigme bien trop facile à résoudre et je me suis demandée tout au long du roman comment l'héroïne, dont on ne cesse de nous vanter l'intelligence, pouvait ne pas voir ce qui était sous son nez."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai bien aimé la fin et j'avoue, le héros, Darcy (si, si), sauve un peu la mise. L'amourette naissante entre les personnages donne forcément envie de lire la suite et je replongerai donc sûrement encore une fois dans les aventures de Georgie mais le troisième tome a plutôt intérêt à être à la hauteur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga "Espionne Royale" ICI

    et toutes celles de la Bête Noire LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Son Espionne Royale et le Mystère Bavarois" ?

  • Agatha Raisin Enquête 17 - Cache-Cache à l'Hôtel de M. C. Beaton

    Imprimer
    • Agatha Raisin, agatha raisin enquête, m. c. beaton, cache-cache à l'hôtel, saga Agatha Raisin, tome 17, cosy mystery, littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Cache-Cache à l'Hôtel ?

       "Pour une fois, les éditions Albin Michel ont sorti seul ce tome des aventures d'Agatha Raisin, j'ai donc essayé de faire durer le plaisir le plus longtemps possible mais force est de constater que je n'ai pas résisté très longtemps. Je suis faible, très faible."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "James est de retour à Carsely et s'étonne que son ex-femme ne lui saute pas au cou. Pour essayer d'arranger les choses entre eux, il l'invite à partager des vacances avec lui et malgré les avertissements de Mrs Bloxby, Agatha accepte..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Bon, ce tome-ci ne sera définitivement pas mon favori, c'est certain et il y a plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, le retour de James, je savais bien que je ne serais pas fan et, je confirme, je ne suis pas fan. Même si j'applaudis Agatha qui a quand même bien évoluée et résiste autant qu'elle peut au charme de son ex-mari, franchement on était aussi bien sans lui et il revient ici comme un cheveu sur la soupe sans aucune explication sur son absence prolongée et ce qu'il est advenu de sa vie au monastère ! Pour ce qui est de l'histoire en elle-même et de l'enquête, j'ai souvent eu l'impression que l'on passait du coq à l'âne et d'une scène à l'autre sans transition, comme si l'auteur se contentait de nous relater des faits les uns après les autres. Je ne me suis pas ennuyée pour autant, j'ai été ravie de retrouver les personnages, comme toujours, et j'aime toujours autant cette saga mais je pense que la saison deux de la série télévisée que je viens de visionner à également eu un effet pervers sur ma lecture. J'avoue tout, il y a certains personnages que je préfère à l'écran et du coup, il n'est pas toujours facile de se réajuster à leurs "véritables" caractères."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette fois, Agatha passe à deux doigts de la mort à pas moins de trois reprises tout au long du roman alors plus rien ne nous étonne vraiment. Enfin, pour être honnête, j'ai presque espéré que James soit le meurtrier, après tout, on ne sait rien de son passé, au moins on aurait définitivement été débarrassés, mais je ne désespère pas, il ferait aussi une très bonne victime."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de M.C. Beaton ICI

    et toutes celles de la saga Agatha Raisin LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "Cache-Cache à l'Hôtel" ?