Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté - Page 3

  • La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines de Marie Vareille

    Imprimer
    • la vie rêvée des chaussettes orphelines, Marie Vareille, feelgood book, livre doudou, charlestonMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines ?

       "De temps à autre, j'aime bien ce genre de lecture et, même si je n'en garde qu'un vague souvenir aujourd'hui, je sais que j'ai dévoré deux des précédents romans de Marie Vareille. J'étais donc ravie que Charleston m'envoie celui-ci. En plus, l'héroïne s'appelle comme moi."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alice débarque à Paris et doit absolument trouver un travail au plus vite, c'est pourquoi elle accepte un poste bien en-dessous de ses compétences dans une startup atypique. Mais peu lui importe, tant qu'elle arrive à garder son passé à distance et à maîtriser ses crises de panique..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "L'auteur a vraiment une jolie plume, à la fois très fluide et très accrocheuse. Ici, on comprend tout de suite que l'héroïne a beaucoup de choses à régler et on est forcément curieux de savoir de quoi il s'agit. Il ne faut donc que quelques pages, une fois encore, pour être complètement pris par cette histoire et si je l'ai dévoré moins vite que les précédentes, c'est certainement à cause de l'alternance entre le présent et le passé, qui n'est pas mon procédé favori dans un roman.

       Tous les sujets abordés m'ont beaucoup touchée, j'ai aimé les personnages, même si à chaque nouvelle présentation j'avais l'impression qu'on cochait une case dans le manuel des bien-pensants, mais leurs personnalités nous font rapidement oublier tout ça. Et ce qui ne gâche rien, s'il y a beaucoup de choses que l'on devine et qu'il n'y a de grandes surprises côté romance, l'auteur nous réserve un rebondissement inattendu des plus interessants.

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Et c'est là que tout s'écroule. Difficile d'en parler s'en spoiler mais je ne comprends ni ce choix de l'auteur, ni que cela ne choque personne. Sur le plan purement romanesque, c'est une déception pour moi parce que finalement l'héroïne ne vit pas sa vie comme elle le devrait et ne fait pas véritablement son deuil et, rien que ça, ça me gâche un peu ma lecture mais surtout, humainement, psychologiquement et éthiquement parlant, ce n'est juste pas possible et la palette des émotions qui me traverse à la lecture du choix que fait l'héroïne est 100% négative. Pas vraiment ce que l'on s'attend à ressentir en lisant ce genre de roman."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Marie Vareille ICI

     

    Alors, vous craquez pour "La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Agatha Raisin Enquête 21 - Trouble Fête de M. C. Beaton

    Imprimer
    • agatha raisin,agatha raisin enquête,saga agatha raisin,m. c. beaton,trouble fête,village anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Trouble Fête ?

       "Deux nouvelles aventures d'Agatha Raisin viennent de sortir aux éditions Albin Michel, il était donc urgent que je sois à jour dans mes lectures, non ?"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Agatha accepte d'accompagner son amie, Mrs Bloxby, dans une rencontre avec le village voisin. La réunion, concernant un habitant qui gâche la vie de tout le monde, s'éternise jusqu'à ce que ce dernier ne vienne s'effondrer contre la baie vitrée, lardé de coups de couteau."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que c'est vraiment l'un des tomes que j'ai préféré entre tous. Agatha nous y montre toute son efficacité et son intelligence, enquête jusqu'aux États-Unis, et ne se laisse pas distraire, ou presque, par le premier bellâtre venu. Elle se fait enfin opérer de la hanche aussi. Bref, croyez-le ou non, elle murit et c'est quand même un soulagement. Chose plus extraordinaire encore, Charles murit également, ce qui promet bien des rebondissements à venir. Quant aux intrigues secondaires, elles sont aussi interessantes, comme toujours, même si un personnage est sacrifié et que je n'en ai pas vraiment compris l'intérêt. Quoi qu'il en soit, j'espère vraiment que cette nouvelle Agatha continuera à nous étonner dans ses prochaines enquêtes."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai aimé la fin mais elle m'a donné beaucoup d'espoir pour peu de résultats et j'ai peur que les travers du passé ne reviennent hanter Agatha. Je croise vraiment les doigts pour que les quelques tomes restants suffisent à faire avancer les choses de façon satisfaisante."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des enquêtes d'Agatha Raisin ICI

    et toutes celles sur les livres de M.C. Beaton, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Trouble Fête" ?

  • Hamish Macbeth 4 dans Qui a une Taille de Guêpe de M.C. Beaton

    Imprimer
    • hamish macbeth, m. c. beaton, highlands, littérature écossaise, whodunit, qui a une taille de guêpeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui a une Taille de Guêpe ?

       "J'ai tellement regretté de ne pas l'avoir pendant le confinement qu'il a logiquement fait partie de mes premiers achats dès la réouverture des librairies. J'avais grand besoin d'aller balader dans les paysages d'Écosse."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un nouveau couple vient de s'installer au village avec pour ambition d'ouvrir une maison d'hôtes. Alors que tout le monde le trouve sympathique, Hamish a un mauvais pressentiment et n'est pas le moins du monde étonné lorsqu'il retrouve l'épouse empoisonnée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'admire vraiment la capacité de M.C. Beaton à dépeindre ses personnages avec tant d'humanité et ce, malgré leurs défauts qu'elle ne cherche pas à masquer. Hamish, finalement, c'est pour moi un jeune homme qui a tout compris à la vie, qui sait ce qui a vraiment de l'importance (ce que la plupart des gens mettent des années à découvrir, voire jamais pour certains...). Et mieux encore, il assume ses choix, ses valeurs fondamentales face au mépris des autres et au risque même de perdre la bonne opinion de celle dont il est amoureux. Qu'on l'accepte comme il est, ou tant pis. Comment ne pas avoir une tendresse particulière pour ce personnage ? On ne s'attendrait peut-être pas à autant de "philosophie", si je puis dire, dans ce genre de roman mais ça n'en est que plus intelligent. Voilà, après le cadre, l'enquête, tout ça, tout ça.... J'ai adoré l'histoire du docteur et de sa femme, les interventions discrètes d'Hamish, les autres habitants du village et toutes les petites histoires secondaires, l'évolution de la relation entre Hamish et Priscilla..."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Vite, vite, la suite..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui a une Taille de Guêpe" ?