Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Légèreté - Page 3

  • Agatha Raisin Enquête - Pour le Meilleur et pour le Pire de M. C. Beaton

    Imprimer

    agatha raisin,agatha raisin enquête,pour le meilleur et pour le pire,m. c. beaton,cotswolds,policier anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pour le Meilleur et pour le Pire ?

       "Avec la fin du tome précédent, je n'ai pas pu résister, j'ai enchaîné directement avec celui-ci !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Agatha et James se préparent à convoler quand Jimmy, son mari pas-si-mort-que-ça-finalement débarque. Les problèmes que cela va lui créer avec son fiancé ne sont rien en comparaison de ceux qu'elle va avoir avec la police après que l'on ait retrouvé Jimmy au fond d'un fossé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ce qui nous intéresse le plus dans les enquêtes d'Agatha Raisin, c'est sans conteste Agatha elle-même et ici nous sommes servis. On en apprend plus sur elle, sa vie, sa jeunesse et elle n'en est que plus touchante. C'est à se demander comment James peut ne pas craquer tout de suite et tout lui pardonner mais sur lui, en revanche, certainement n'en sait-on pas assez (et j'espère que l'auteur nous réserve un lourd secret qui justifiera son attitude !). En tous cas, même si le coupable était assez évident, je me suis une de fois de plus délectée de ces petites vacances dans les Cotswolds."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Comme pour les précédents, peut-être même encore plus, je n'ai pas encore tourné la dernière page que j'ai une envie folle de me jeter sur le suivant. Impossible d'abandonner Agatha à son sort, elle a besoin de nous !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes les enquêtes d'Agatha Raisin ICI 

  • The Adventures of Alice Laselles d'Alexandrina Victoria

    Imprimer

    la reine victoria,queen victoria,the adventures of alice laselles,alexandrina victoria,cristina pieropan

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Adventures of Alice Laselles ?

       "Je suis depuis longtemps maintenant une admiratrice de la Reine Victoria et j'ai d'ailleurs déjà lu plusieurs ouvrages la concernant. J'avais donc intégré celui-ci à ma wishlist à sa sortie (en plus l'héroïne s'appelle Alice) et ma nièce a eu la gentillesse de me l'offrir à l'occasion de notre voyage à Londres."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La jeune Alice Laselles est envoyée dans une école de jeune fille après que sa belle-mère ait convaincue son père qu'une éducation aussi loin d'eux que possible était indispensable ..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'histoire a été écrite par la reine Victoria elle-même, avant son onzième anniversaire et je m'y suis plongée avec délice. Si elle reste celle d'une enfant, elle n'en est pas moins bien écrite et divertissante, reflet d'une jeune fille vive, imaginative et pleine d'esprit. Elle est, de plus, magnifiquement mise en valeur par les belles illustrations de Cristina Pieropan et agrémentée des 'paper dolls' de la jeune princesse elle-même. On retrouve d'ailleurs, à la fin de l'ouvrage, les planches complètes de ces poupées de papier, ce que j'ai trouvé très intéressant bien que la reproduction soit un peu trop petite pour déceler les détails et les inscriptions."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je n'ai qu'un seul regret, c'est que l'on nous indique que l'histoire a été tronquée et je trouve ça bien dommage. Cela mis à part, c'est un livre à avoir dans sa collection, que l'on aime l'époque victorienne ou sa reine."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Reine Victoria ICI 

  • Les Jours Meilleurs de Cecilia Ahern

    Imprimer

    les jours meilleurs,cecilia ahern,p.s. i love you,amour

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Jours Meilleurs ?

       "P.S. I Love You est un des films que je passe mon temps à prêter et recommander autour de moi. Même si j'avais un peu moins aimé le livre, cela faisait longtemps que l'envie de me replonger dans l'univers de Cecilia Ahern me tenaillait et c'est maintenant chose faite, grâce à Milady."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Kitty est journalistiquement finie. Elle a commis une erreur gravissime et tout le pays est au courant. Sa famille n'est d'aucun soutien, son petit ami a déserté  sans un mot et son appartement est régulièrement vandalisé. Pour couronner le tout, sa meilleure amie est en train de mourir. Pour lui rendre hommage et reprendre sa vie en main, Kitty va devoir écrire à sa place son dernier article mais le seul indice qu'elle ait en sa possession est une liste de noms..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Même si on est dans une lecture plutôt légère, les thèmes abordés ne se cantonnent pas à l'amour et à l'amitié. La mort, le deuil, sujets visiblement chers à l'auteur sont ici au premier plan, ainsi que la responsabilité de ses actes, la culpabilité, l'honnêteté. Les nombreuses rencontres de la journaliste, et cette liste de 100 noms, permettent une multitude d'histoires de vies, de sentiments, de personnalités. On ne s'ennuie jamais et on ne peut qu'être touché. Bien sûr, comme souvent, les ficelles sont assez évidentes et la fin n'est pas bien difficile à deviner mais ce sont des mots et des histoires qui font du bien et qui nous donnent envie de croire qu'en réunissant des personnes de tous les horizons, ce qu'on obtient, c'est une alchimie magnifique. Bon, pour moi, il y a quand même une légère surdose de gens qui découvrent tout à coup que l'amour était au coin de la rue mais l'auteur a indéniablement le talent d'imaginer de jolies histoires comme celle de Mary-Rose Godfrey aka celle qu'on demande en mariage..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin dans son ensemble est ce que l'on attend d'elle : joyeuse, salvatrice, pleine d'amour et de bons sentiments, ce qui est bien mais plutôt sans surprise. Mais le tout dernier chapitre, ces derniers mots posés là par l'auteur, c'est la petite touche en plus qui nous fait refermer le livre avec la larme à l'oeil et l'envie de se replonger bientôt dans une histoire de Cecilia Ahern."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain... 

    Catégories : Lire en Légèreté 7 commentaires