Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Imaginer

  • Dokkaebi - Vicious Spirit de Kat Cho

    Imprimer
    • dokkaebi vicious spirit, dokkaebi, Kat cho, mythologie coréenne, folklore coréen, littérature coréenne, Corée du Sud, hanguk, passion coréeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dokkaebi, Vicious Spirit ?

       "J'avais vraiment bien aimé le premier tome donc il était évident que j'allais lire la suite et ce livre était juste parfait pour remplir le thème du Dokkaebi dans mon petit carnet sur la Corée."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Depuis la perte de sa perle, et de sa mère, Miyoung n'est plus tout à fait la même, Jihoon pleure sa grand-mère et doit quitter son logement et Somin essaie comme toujours d'arranger tout ça, tout en gardant son sang froid face à Junu, qu'elle déteste. Ou peut-être pas..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est à la fois la suite de Gumiho et un tome compagnon, puisqu'ici c'est Somin et Junu que nous apprenons à mieux connaître. Nous plongeons donc dans l'univers du dokkaebi, même si celui-ci est un peu particulier, et j'en suis ravie, sans parler de la présence de gwisin et du Jeoseung Saja. Alors bien sûr, comme le premier, ce n'est pas parfait. J'ai quand même trouvé Miyoung difficile à aimer dans cette histoire et ce pauvre Jihoon a décidément bien peu de chance, c'est toujours lui qui subit ! J'ai été agacée aussi par les attaques incessantes contre Junu, certaines sont justifiées mais beaucoup ne le sont pas, et ce sont vraiment les moments où je me suis souvenue que les héros n'étaient que des adolescents ! Mais je suis tellement contente de pouvoir lire un roman inspiré du folklore coréen et il y en a encore si peu d'accessibles que même s'il a pu m'arriver de lever les yeux au ciel, je suis prête à passer outre quelques petits défauts, d'autant que les points positifs l'emportent largement. J'espère d'ailleurs très fort que Kat Cho nous prépare déjà d'autres romans de ce genre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Les fins, je crois que c'est un peu le point faible de l'autrice. Je trouve qu'elle veut toujours en faire légèrement trop et que ça leur donne un côté brouillon. Mais nous avons droit à des rebondissements, des sacrifices et beaucoup d'émotions alors on ne va pas se plaindre non plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Corée du Sud ICI

    et toutes celles sur la littérature coréenne, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Dokkaebi, Vicious Spirit" ?

  • Dark Matter de Blake Crouch

    Imprimer
    • dark matter, Blake crouch, gallmeister, totem, science-fictionMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dark Matter ?

       "Je suis toujours attentive aux publications Gallmeister et le résumé de celui-ci m'a tout de suite intriguée, par l'auteur de la trilogie Wayward Pines dont tout le monde parle qui plus est."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'il rentre retrouver sa femme et son fils, Jason Dessen se fait agresser. Quand il se réveille, le monde dans lequel il évolue est à la fois extrêmement similaire au sien et complètement différend et il va devoir éclaircir ce mystère s'il veut retrouver sa famille..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai toujours un peu peur de me lancer dans de la science-fiction parce que ça n'a pas souvent été concluant par le passé alors que, sur le papier, ça m'attire beaucoup. Mais ce roman, c'est exactement ce que j'aime dans ce genre-là. C'est bien pensé, bien ficelé et bien expliqué. C'est fluide, ça se lit tout seul et vous n'aurez pas besoin de beaucoup vous creuser la cervelle pour comprendre de quoi il retourne. Quant à l'intrigue, elle est diablement efficace, presque exclusivement centrée sur un seul personnage dont la psychologie n'a pas été bâclée et s'articule autour d'un sujet qui nous interroge tous forcément, celui de nos choix et de la façon dont ils ont influencés notre vie. L'ambiance sombre et inquiétante et le suspense font le reste. Les pages se tournent toutes seules."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Cette première rencontre avec les écrits de Blake Crouch est plus que concluante. Il ne me reste donc plus qu'à craquer pour Wayward Pines, une trilogie qui devrait être parfaite pour cet été."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres Gallmeister ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Dark Matter" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • Le Royaume Immobile de Pierre Pevel

    Imprimer
    • le paris des merveilles, pierre level, le royaume immobile, Clara Tessier, louis denizart hippolyte griffontMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Royaume Immobile ?

       "L'éditeur a eu la bonne idée de rééditer les trois tomes de cette série à quelques semaines d'intervalle seulement et j'ai donc eu la bonne idée de les lire de même. Il n'y a rien que j'aime plus qu'une série achevée."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Louis Denizart Hippolyte Griffont voit bien que son ami Troisville, un jeune mage qu'il a lui-même formé, lui cache quelque chose. Mais quand celui-ci lui annonce qu'il a provoqué un autre mage en duel, les choses se compliquent..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Est-ce que je vais répéter une troisième fois que les couvertures de Clara Tessier sont sublimes ? Tout à fait. Elles sont sublimes. Pour ce qui est du roman, j'ai retrouvé ce que j'ai aimé dans les précédents et aussi ce que j'avais un peu moins aimé mais celui-ci est sans hésitation le meilleur des trois selon moi. Une ligne directrice claire, pas de retours en arrière nébuleux, et moins de descriptions sans fin. J'ai peut-être encore lu quelques pages en accéléré mais je ne me suis vraiment pas ennuyée. Je pense que si le premier tome avait été aussi prenant, j'aurais sûrement eu le coup de coeur attendu. Et puis, j'aime toujours particulièrement l'humour de l'auteur, et le fait qu'il n'hésite pas à sacrifier ses pions. Malgré tout, une fois encore, de nombreux points vraiment interessants auraient pu être développés, comme le personnage de Sélène par exemple, mais n'existent ici que comme des éléments qui font avancer l'intrigue, au détriment de détails sans importance, et c'est bien dommage. Ça restera pour moi le point faible de cette trilogie."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme le reste du roman, la fin est bien précipitée pour clôturer une trilogie je trouve. C'est tout juste si nous avons droit à un rapide résumé, c'est un peu frustrant. Attention Spoiler - Quant au fait que la Reine des fées reste au pouvoir, après tout ce que l'on a appris sur elle au fil des tomes, je ne suis pas sûre d'apprécier..."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Le Royaume Immobile" ?