Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Imaginer

  • Dans la Forêt de Jean Hegland

    Imprimer

    gallmeister, dans la forêt, Jean Hegland, post apocalyptique, fin du monde

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans la Forêt ?

       "Je trouve les livres de poches de Gallmeister absolument sublimes et ce n'était donc qu'une question de temps avant que je ne craque pour l'un de leurs romans. Quand j'ai commencé à voir celui-ci fleurir partout sur Instagram, j'ai été envoûté par l'illustration de la couverture qui vous invite à plonger tête la première dans cette lecture."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Peu à peu, les coupures de courant sont de plus en plus longues, l'essence se raréfie et Nell et Eva se retrouvent isolées dans leur maison de la forêt avec leur père. Quand celui-ci meurt à son tour et que l'espoir d'un retour à la normale s'amenuise, les deux jeunes filles vont devoir apprendre à survivre seules..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je ne sais pas si je peux dire que j'ai adoré mais ce qui est certain c'est que c'est un roman fort et extrêmement marquant. Il l'est d'autant plus que l'auteur reste floue sur les raisons qui amènent petit à petit à cette fin du monde civilisé et qu'il est très facile de s'y projeter étant donné l'état de notre société actuelle. Nous suivons les deux soeurs dans leur évolution et j'ai trouvé cela particulièrement bien mené. Elles ne deviennent pas des warriors du jour au lendemain. D'abord elles doivent gérer le deuil et l'abattement, ensuite elles tentent d'organiser leur survie avec ce qu'elles ont et enfin elle se décident à être actrices de leur destin. C'est très prenant même si j'ai trouvé le démarrage un peu long et on s'attache un peu plus chaque jour à Nell. En revanche, j'ai eu vraiment du mal à accrocher au personnage d'Eva et j'ai été dérangé par une des scènes qui pour moi n'a pour but que de faire dans le sensationnel."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin tient toutes ses promesses et c'est pourtant assez difficile dans ce genre de récit. Plusieurs jours après l'avoir refermé, je me rends compte que j'en ai pas mal parlé autour de moi et je suis sûre que je n'oublierai pas ce livre de si tôt."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Dans la Forêt" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • Le Trône de Fer, l'Intégrale 3 de George R. R. Martin

    Imprimer

    le trône de fer,intégrale 3,jon snow,george r. r. martin,games of thrones,a storm of swords

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Trône de Fer ?

       "Il y a un moyen d'échapper au Trône de Fer ? En revanche, je me demande encore ce qui m'a pris de me lancer dans la lecture de ces pavés plutôt que de me contenter de la série mais je n'ai jamais regretté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les Lannister sont toujours au pouvoir et au sommet de leurs manigances, les Stark toujours éparpillés aux quatre coins du royaume et Jon Snow chevauche avec les sauvageons... Qui va trahir qui, qui va régner, qui va mourir..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai toujours un peu de mal à ouvrir chacun de ces tomes parce que je n'aime pas vraiment les pavés, et que j'ai un peu de scrupules à me plonger dans un tel livre quand tant d'autres m'attendent dans ma PAL. C'est pour ça que j'ai, une fois encore, attendue d'avoir épuisé toutes mes autres lectures pour enfin retrouver les Stark et les Lannister. Et une fois encore, le charme a opéré. George R. R. Martin est un pur génie. Écrire une telle épopée, avec autant de personnages, de lieux et de batailles s'en s'embrouiller et sans perdre le lecteur, relève de la magie, à n'en pas douter. La tension est présente tout au long de cet énorme troisième tome et on n'a de cesse de tourner les pages pour en savoir plus sur le destin des personnages que l'on aime ou que l'on déteste. Il a également le talent, je dois dire, de nous faire aimer des gens détestables en jouant sur la nuance et une connaissance approfondie de la nature humaine. Enfin, les retournements de situations sont toujours nombreux, énormes et même si j'ai du mal à lui pardonner certaines morts, le fait qu'il n'hésite pas à sacrifier même ses héros est sûrement l'une des plus grandes forces de ce récit."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Certains éléments sont attendus, d'autres sont une fois de plus de vraies surprises ! Je ne regarde plus la série mais ça ne m'empêche pas de farfouiller sur internet et je suis plus qu'étonnée de découvrir un retournement énorme que la série a pourtant préféré écarter ! Ça ne fait que confirmer mon envie de continuer la lecture des romans et après 1150 pages de meurtres, de complots et de trahisons, je n'ai qu'une hâte, une fois encore, me jeter sur le tome suivant.

       Un petit mot quand même sur les éditions françaises, ça fait longtemps que je n'ai pas râlé... Si je peux comprendre, à la limite, que l'éditeur ait préféré sortir les livres en plusieurs tomes (en tous cas, financièrement, je comprends très bien où est son intérêt), en revanche, je ne comprends pas pourquoi les versions intégrales ne bénéficient pas de leur titre originel et franchement ça m'agace."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga du Trône de Fer ICI

     

    Alors, vous craquez pour "le Trône de Fer, Intégrale 3" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • La Chambre des Curiosités de Preston & Child

    Imprimer

    la chambre des curiosités,new-york,enquête,pendergast,muséum d'histoires naturelles,fbi

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Chambre des Curiosités ?

       "Lors d'une conversation sur les thrillers, un ami m'avait chaudement recommandé ces auteurs, et ce livre en particulier. Malheureusement, je ne me suis rendue compte qu'après l'avoir acheté qu'il s'agissait d'un tome trois, ce qui explique qu'il ait traîné des années dans ma PAL."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Des ossements humains vieux de plus de cent ans sont découverts sur un chantier de construction mettant à jour l'oeuvre d'un des pires tueurs en série de l'Histoire. Mais l'affaire est vite classée pour ne pas retarder les travaux du promoteur, grand ami du maire... C'était sans compter sur l'intervention de Pendergast, agent du FBI, qui n'entend pas laisser ces meurtres impunis..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je n'avais pas vraiment aimé le premier Preston & Child mais j'avais déjà celui-ci et je me suis donc décidée à le lire et ce fut beaucoup moins laborieux qu'avec le précédent. Bon, je trouve toujours que ces romans sont trop longs et que l'on nous abreuve de détails inutiles mais en sautant quelques passages, j'ai trouvé malgré tout l'enquête intéressante. Les éléments surnaturels sont ici peu nombreux et on aurait même pu, sans trop de difficultés, trouver une explication plausible et réaliste à l'énigme même si ce n'est malheureusement pas ce qu'il se passe au final. Le point fort de ces auteurs reste, à mon sens, leurs personnages. J'ai adoré retrouvé Pendergast, son étrangeté et ses mystères, et faire connaissance avec le lieutenant O'Shaughnessy et la palette d'autres protagonistes qu'ils soient attachants ou agaçants."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je suis mitigée sur certains éléments de cette conclusion mais j'ai beaucoup apprécié l'humour de certains autres. Cependant, je ne me fais toujours pas aux éléments surnaturels dans un thriller, et c'est la raison pour laquelle je ne lirai pas d'autres opus de Preston & Child même si je regretterai beaucoup Pendergast."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez ma chronique de la première enquête de Pendergast ICI.

     

    Alors, vous craquez pour "La Chambre des Curiosités" ?