Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire et Imaginer - Page 5

  • Malronce de Maxime Chattam

    Imprimer

    malronce,maxime chattam,autre-monde,tome 2

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Malronce?

       "Maxime Chattam a écrit les meilleurs thrillers que j'ai jamais lu, je ne peux donc pas m'empêcher de découvrir chacun de ses livres, même si je n'ai que moyennement aimé le premier tome de la saga Autre-Monde."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Matt, Tobias et Ambre ont décidé d'aller au devant de leur destin et de découvrir ce qui arrive aux enfants enlevés, ce qu'il se passe au Sud et pourquoi Matt est recherché."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'en ai marre. Je ne cesse de clamer que Maxime Chattam est un de mes auteurs favoris et depuis que j'ai ouvert le blog, je n'ai écrit que des chroniques mitigées ou négatives sur ses derniers romans. Rendez-moi les thrillers des premiers temps!! Ici encore, je n'ai pas accroché, à mon grand désespoir. Bien que j'aime toujours autant la thèse de départ, que je clame depuis des années, à savoir que la planète se débarrassera de nous quand elle aura épuisée sa patience à notre égard, le manque d'action cruel a eu raison de ma patience. Tout traîne en longueur, on ne fait que voyager avec les héros et découvrir un peu plus ce nouveau monde. Et s'il y a de bons éléments dans ces découvertes, elles sont tellement nombreuses et différentes que le récit manque cruellement de liant. Déçue, déçue, déçue."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Sur ce point-là, ça ne varie pas, le point fort de l'auteur, ce sont ses fins. Ici encore, il sait ménager son suspense et nous donner envie de connaître la suite des évènements mais je ne suis pas sûre que ce sera suffisant pour me convaincre de lire les six prochains tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga Autre-Monde LÀ

    Et toutes celles sur Maxime Chattam ICI

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • La Femme d'Argile et l'Homme de Feu d'Helene Wecker

    Imprimer

    la femme d'argile et l'homme de feu,helene wecker,robert laffont

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Femme d'Argile et l'Homme de Feu?

       "Je ne connaissais pas ce livre mais vous reconnaîtrez que sa couverture et son résumé vous invitent au rêve et au voyage."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Chava est une golème, une créature d'argile créer pour obéir à son maître mais ce dernier est mort sur le bateau qui les conduisait en Amérique. Ahmad est un djinn asservi qui vient de se réveiller, en cette fin de 19ème siècle, dans l'atelier new-yorkais d'un dinandier syrien. Ces deux créatures extraordinaires vont se rencontrer et chercher ensemble un sens à leur nouvelle vie."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ce livre est un poème. C'est un joli cheminement à travers les âges, les cultures, les croyances. On découvre une autre époque dans un autre pays mais toujours les mêmes problèmes de tolérance et d'intégration. On s'attache beaucoup aux personnages et leur destin nous tient à coeur, malgré leurs défauts et leurs imperfections. On se retrouve même parfois de la golème ou dans le djinn qui à travers leur dimension fantastique ne sont que le reflet de nos propres interrogations. Malgré tous ces points positifs, j'ai trouvé ma lecture extrêmement longue et j'ai sauté certains passages sans regret et sans altérer ma compréhension de l'histoire. D'ailleurs, le résumé de la quatrième de couverture couvre environ 250 pages du livre, signe que l'action tarde beaucoup trop à arriver."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La seconde partie du livre et sa fin sont bien plus intéressants, il s'y passe enfin quelque chose et le dénouement trouve son équilibre entre les sacrifices et l'espoir... Une histoire pleine de délicatesse."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Imaginer 6 commentaires
  • Sans Âme de Gail Carriger

    Imprimer

    sans âme,gail carriger,alexia tarabotti,steampunk,londres

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sans Âme?

       "Les trois premiers tomes en anglais sont restés environ trois ans dans ma PAL je pense. Bien que j'avais une envie folle de les lire, le vocabulaire me paraissait vraiment compliqué et je repoussais toujours l'échéance. Comme depuis ils avaient eu largement le temps de tous sortir en français n'est-ce pas, je me suis finalement décidée à échanger mes trois livres en version originale contre celui-ci, que j'ai dévoré dès sa réception."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Miss Alexia Tarabotti est une sans âme. Bien sûr, sa famille n'en sait rien, elle en ferait une maladie, mais en ce qui la concerne, elle s'en accommode très bien même si elle se retrouve plus souvent qu'il n'est convenable mêlée à des affaires de vampires et de loup-garou. Lorsqu'elle se fait attaquer en plein bal par un suceur de sang qui aurait pourtant du savoir qu'il ne pouvait rien contre elle, elle décide d'enquêter et même Lord Maccon ne saurait l'en empêcher."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Tout d'abord, sachez que je n'ai pas regretté une seule seconde de l'avoir lu en français. Même si la traduction m'a semblé présenter parfois quelques petits soucis, le vocabulaire du steampunk m'est bien trop étranger, même dans ma propre langue, pour m'y risquer en anglais. Pour ce qui est de l'histoire en elle-même, c'est un genre que je connais encore peu mais que j'apprécie de plus en plus et rien que l'époque (victorienne) et le lieu de l'action (Londres) auraient suffi à me séduire. Je pense que certains sujets manquent peut-être un peu d'approfondissement mais nous n'en sommes qu'au tome un et dans ce genre d'univers il y a tout de même beaucoup de choses à mettre en place. Et malgré la légèreté et les scènes érotiques, l'humour l'emporte largement et il est difficile de ne pas se prendre au jeu même si le dénouement a été deviné depuis longtemps."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Ce ne fut pas un énorme coup de coeur comme je l'avais espéré mais je me suis quand même bien amusée et je retrouverai Alexia avec grand plaisir dans les tomes suivants, en espérant un peu plus de profondeur et de mystère. Et cette fois, c'est sûr, je n'attendrai pas trois ans!"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Imaginer 3 commentaires