Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 6

  • Nickel Boys de Colson Whitehead

    Imprimer
    • nickel boys, Colson Whitehead, prix pulitzer, black lives matter, ségrégation, années 60, martin luther king jrMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Nickel Boys ?

       "J'ai beaucoup aimé Underground Railroad, du même auteur, et j'avais donc l'oeil sur ce livre depuis sa sortie, d'autant que son résumé me faisait drôlement envie."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le jeune Elwood Curtis est un garçon sérieux. Il s'apprête même à rentrer à l'université lorsqu'une erreur judiciaire va le mener à la Nickel Academy, une maison de redressement cruelle plus qu'une école, quoi que les autorités essaient de faire croire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais mais ça n'en est pas moins à la fois glaçant et passionnant, surtout quand on sait que l'auteur s'inspire de faits rééls. J'y retrouve les mêmes qualités que pour le précédent, c'est-à-dire une plume capable de raconter les pires horreurs sans verser dans le pathos ou le glauque, avec le juste dosage. On pourrait presque croire qu'il se contente de nous relater les faits, après tout ils parlent d'eux-mêmes, mais bien sûr son talent est au-delà de ça. L'histoire est également très prenante, comment ne pas se prendre d'affection pour ces gamins paumés, tous autant qu'ils sont, et espérer jusqu'au bout que quelques uns au moins sortiront de là vivants. Quand à réussir à se reconstruire, je ne crois pas que mes illusions aillent jusque-là."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai beaucoup aimé la fin. Je ne l'ai pas vu venir parce que j'étais trop happée par l'histoire pour y réfléchir et c'est tant mieux, parce que ça m'aurait sûrement rendue la lecture plus amère. Je garde quand même une petite préférence pour le premier roman que j'ai lu de Colson Whitehead, mais ce qui est sûr, c'est que ça ne sera pas le dernier que je lirai."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Colson Whitehead ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Nickel Boys" ?

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire
  • Fragments de Marilyn Monroe

    Imprimer
    • Marilyn Monroe, fragments, points, écrits de Marilyn, poèmesMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Fragments ?

       "Je suis tombée sur cette réédition de la meilleure des manières, au hasard, au détour d'une allée de la librairie, et je n'ai pas pu résister au sourire solaire de Marilyn..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit de quelques écrits de Marilyn rassemblés ici, des petits bouts de papiers, des pensées jetées sur un carnet, des lettres..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je pense que le moment était plus qu'approprié pour plonger dans les écrits de Marilyn, à l'occasion des soixante ans de sa disparition. Mais à vrai dire, je ne sais pas pourquoi je ne les ai pas lus avant, moi qui l'aime tant pourtant. Une chose est sûre, je m'y suis immergée avec délice. Comme on s'y attend, c'est triste, mélancolique et lumineux à la fois mais c'est aussi saisissant et étonnamment juste. Même alors que je n'ai jamais douté de son intelligence, je suis surprise de ces mots qu'elle a juste posé là sans trop savoir qu'en faire. Beaucoup de petits fragments décousus nous sont offerts ici, qui semblent parfois n'avoir que peu d'intérêts mais comme lorsque je lis les lettres de Jane Austen, qui ne parlent que de son quotidien, j'ai une conscience aigüe qu'avec ce genre de personnalité, tout a un intérêt. Bref, un régal, avec un seul aspect moins plaisant peut-être, les commentaires et textes d'explications qui ne m'ont parfois paru flous et vraiment peu interessants. J'ai adoré les photos en revanche, qui mettent l'accent sur son amour de la lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Mal, ça se finit mal pour Marilyn... Et si je la quitte avec beaucoup de chagrin, je sais que ce n'est que pour la retrouver bientôt, avec beaucoup de plaisir, dans le film Blonde de Netflix à la rentrée par exemple."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Marilyn Monroe ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Fragments" ?

    Catégories : Lire des Biographies 0 commentaire
  • Hamish Macbeth 14 dans Sous le Feu de Projecteurs de M.C. Beaton

    Imprimer
    • hamish macbeth, littérature écossaise, m. c. beaton, sous le feu des projecteurs, roman policierMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Sous le Feu des Projecteurs ?

       "Les prochains épisodes paraissent à la fin du mois, je voulais donc me tenir à jour de cette série que j'apprécie tant et que je trouve toujours très réconfortante."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Toute une équipe de télévision débarque dans le secteur d'Hamish et vient semer le grain de sable qui ne manque jamais de faire dérailler les locaux ! Et les inimitiés sont tellement nombreuses que ce serait un miracle s'il n'y avait pas un meurtre..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je crois que ce ne sera pas le plus mémorable des Hamish Macbeth mais ça ne m'a pas empêchée de prendre toujours le même plaisir à la lecture. Peut-être que cela vient du fait que la plupart des personnages sont détestables, il n'y a pas grand monde à sauver ici, ou du fait qu'il n'arrive pas vraiment grand chose au jeune policier lui-même, si ce n'est de se faire continuellement poser des lapins ce qui, je le confesse, m'a tout de même bien amusée. Quoi qu'il en soit, si vous aimez déjà la série, vous deviez passer un agréable moment. J'ai lu quelque part que c'était comme rendre visite à de vieux amis et c'est exactement ce que je ressens."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Les points négatifs sont toujours un peu les mêmes aussi et j'ai hâte que Priscilla soit définitivement une page tournée mais est-ce que ce sera vraiment le cas un jour ? J'en doute de plus en plus."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Sous le Feu des Projecteurs" ?