Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 2

  • The Cove de L.J. Ross

    Imprimer
    • the cove, l.J. ross, a summer suspense mystery, cosy mystery, cosy crimeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Cove ?

       "Entre la promesse d'un cosy mystery de l'été, les bonnes critiques et une couverture aussi absolument magnifique, il aurait vraiment été très étonnant que je résiste !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Gabrielle Adams aurait dû mourir, elle le sait bien. Depuis, rien n'a plus de sens et elle perd petit à petit tout ce qu'elle avait durement construit. Pour reprendre sa vie en main, elle décide de repartir à zéro et d'aller travailler dans une petite librairie en Cornouailles, loin de tout ce qu'elle a connu jusqu'à présent..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment aimé l'entrée en matière. On se trouve face à une héroïne qui a véritablement vécu un traumatisme et aux conséquences que cela a eu sur sa vie. Ensuite, j'ai apprécié le cadre (comment ne pas l'aimer, une crique, une plage et une librairie !) ainsi que les personnages mais on tombe très vite dans les clichés à rebondissement quand même et ça manque cruellement de relief et d'épaisseur. Contrairement à la plupart des cosy mysteries, c'est ici l'enquête qui fonctionne le mieux finalement mais comme le meurtre met vraiment du temps à arriver, ça ne rattrape pas tout. Heureusement, les pages défilent quand même rapidement mais c'est vraiment dommage de ne pas avoir mieux exploité ce qui était une très bonne base de départ."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je n'avais pas deviné le meurtrier et l'héroïne ne se comporte pas du tout comme je m'y attendais dans les dernières pages, ce pour quoi j'applaudis l'auteur. Ça me donnerait presque envie de lui donner une autre chance mais je pense quand même que je vais m'arrêter là. À moins que la magnifique couverture du suivant ait raison de moi."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de Cosy Mysteries ICI

     

    Alors, vous craquez pour "The Cove" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Lore Olympus de Rachel Smythe

    Imprimer
    • Lore Olympus, rachel smyth, webtoon, hades, persephone, mythologie grecqueMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Lore Olympus ?

       "J'ai longtemps tergiversé avant de craquer. L'objet livre, les couleurs, la légèreté, c'était exactement ce qu'il me fallait mais le texte me semblait d'une qualité assez médiocre. Après avoir finalement lu les premiers chapitres sur Webtoon, j'ai décidé de lui laisser sa chance."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit du mythe revisité et modernisé de Persephone et Hadès, une jolie petite histoire d'amour entre le dieu des enfers et une jeune déesse du printemps bien naïve..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je suis allée de surprise en surprise avec la version imprimée. D'abord, le texte n'est pas le même qu'en ligne, il s'agit d'une traduction différente, tantôt meilleure, tantôt moins bonne. Aucune des deux n'est vraiment géniale à vrai dire mais même si ça passe mieux en anglais, c'est surtout dû au fait, soyons honnêtes, que l'écriture est assez pauvre. On finit par s'y habituer et l'héroïne est chou, l'histoire prenante. Certains dessins (pas tous) sont très beaux et les couleurs sont indéniablement une des raisons du succès de cette histoire. Mais là encore, très mauvaise surprise, l'impression est d'une qualité si médiocre, si sombre, qu'il est parfois impossible de discerner les détails d'une image. Franchement, c'est affligeant. J'ai donc finalement poursuivi ma lecture en parallèle sur Webtoon.

       Enfin, un point important : malgré les avertissements placés au début du livre, ce que j'apprécie énormément, j'ai été choquée par l'une des scènes et j'espère vraiment que cette série n'est pas lue par des lecteurs trop jeunes et surtout, que ce passage et la gravité de ce que s'y passe seront traités comme il se doit par la suite."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Est-ce que je vais continuer à le lire ? Sans aucun doute, en ligne et en anglais. Est-ce que je vais continuer à les acheter, c'est déjà beaucoup moins sûr, d'autant plus que j'ai découvert que, contrairement à ce que je pensais, il y a aura de très nombreux tomes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Lore Olympus" ?

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire
  • Le Bonheur en Provence de Peter Mayle

    Imprimer
    • le bonheur en provence, loberont, provence, Peter Mayle, trilogie provençale, nil éditionsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Bonheur en Provence ?

       "J'ai eu la chance de recevoir la trilogie complète à l'occasion de ces magnifiques rééditions par Nil, et comme j'ai vraiment adoré le premier tome, je savais que les suivants ne resteraient pas longtemps dans ma PAL."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Après quelques années aux États-Unis, Peter Mayle et sa femme n'ont qu'une envie, retourner vivre en Provence et retrouver toutes ses couleurs et ses saveurs..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Comme pour le deuxième volet de cette trilogie provençale, j'apprécie moins ici le côté chroniques mises bout à bout que le premier tome, qui avait un vrai fil rouge, une histoire... Il y a aussi quelques redites d'ailleurs. Mais ce qui le sauve, c’est l'amour évident de l'auteur pour la Provence et l’énergie qu’il met à la défendre sans mauvaise foi. Il ne cache pas ses défauts, ne dit pas qu’elle n’en a pas mais qu’il les aime aussi, tout simplement. Et il nous donne faim, toujours. Enfin, je l’ai longtemps attendu ce passage sur Marseille qu'il nous livre enfin, et il ne m’aura pas déçue et, en bonne marseillaise et donc sans exagération aucune, je dirais qu'il vaut à lui seul la lecture du livre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Même si je reste convaincue que la lecture du premier tome se suffit amplement à lui même, Peter Mayle va quand même sacrément me manquer et m’a donnée, une fois encore, l’envie de mieux connaître ma Provence."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la trilogie Provençale ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Bonheur en Provence" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire