Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 2

  • Hamish Macbeth 6 dans Qui Sème le Vent de M.C. Beaton

    Imprimer
    • qui sème le vent, hamish macbeth, m. c. beaton, highlandsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui Sème le Vent ?

       "Après avoir terminé le cinquième tome, j'ai lutté quelques jours pour ne pas me jeter sur celui-ci, avant d'abandonner. Après tout, pourquoi se priver du plaisir de retrouver une nouvelle fois Hamish et son chien Towser dans leurs aventures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'Hamish s'apprête à rentrer dans sa famille pour Noël, sa mère lui annonce qu'il ne peut finalement pas venir. Avec un début un rhume et grincheux, Hamish décide alors d'accepter l'invitation d'une amie de Priscilla qui croit que quelqu'un essaie de la tuer et la suit dans son centre de remise en forme sur une petit île hostile..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Cette fois-ci, j'ai beaucoup aimé le changement de cadre pour les deux héros mais j'ai vraiment regretté que l'on ne suive pas Priscilla dans la famille d'Hamish. Ce dernier, de son côté, se retrouve entouré d'un panel de personnalités interessantes et même si le crime tarde à venir, on ne voit pas vraiment le temps passer. Comme toujours, c'est quand même plus pour le jeune policier que pour son enquête que j'ai apprécié cette lecture. Ici d'ailleurs, la conclusion de ses investigations est rapide et un peu tirée par les cheveux mais le côté rocambolesque et romanesque contrebalance ce petit bémol. M.C. Beaton est une fine observatrice de la nature humaine, qu'elle expose avec humour et c'est bien l'essentiel pour moi."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme dans la série des Agatha Raisin, il y a pas mal de petites choses qui auraient pu être améliorées dans cette histoire mais étonnamment, ces défauts ne me gênent pas vraiment et une fois encore j'attends la suite avec impatience."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui Sème le Vent" ?

  • Le Temps d'un Été de Kristan Higgins

    Imprimer
    • le temps d'un été, Kristan Higgins, feelgood book, livre doudou, Harper Collins Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Temps d'un Été ?

       "Je rate rarement la sortie d'un roman de Kristan Higgins, l'une des seules auteures de romans dits "légers" que j'adore et qui a plus de profondeur que ce à quoi on pourrait s'attendre. J'étais donc enchantée de recevoir cet inédit de la part des éditions Harper Collins."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Emma est tombée enceinte très jeune et sa grand-mère, la grande Geneviève London, l'a mise à la porte sans un regard en arrière. Alors quand cette dernière réapparait dans sa vie et lui demande de venir passer l'été chez elle avec sa fille maintenant adolescente, Emma voudrait refuser. Mais si c'était sa dernière occasion de faire la paix avec son passé ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'avais été un peu déçue du précédent mais ici j'ai immédiatement retrouvé tout ce que j'aime chez Kristan Higgins, ce cocon qu'elle tisse pour nous autour d'une petite ville et de ses habitants et dans lequel on a plaisir à se lover. Ici, pourtant, les thèmes sont très durs mais j'applaudis l'auteur d'avoir eu le courage de les aborder et d'avoir su le faire avec justesse. Le livre tourne autour de la parentalité mais n'en fait pas un cliché et explore différents profils comme cette mère qui aime plus l'un de ses enfants que l'autre ou ce père complètement perdu face à sa petite fille démoniaque qu'il a bien du mal à aimer certains jours. Kristan Higgins réussi pourtant le tour de force de nous montrer les pires travers de ses personnages et de nous les faire aimer malgré tout. Et j'ai beaucoup apprécié ses profils de femmes fortes qui jalonnent le roman."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'est un pari réussi pour moi. Il n'y a vraiment pas de grandes surprises sur la fin mais c'est un roman réconfortant, qui fait du bien au moral, tout en étant bien plus profond que ne le laisse paraître sa couverture rose et qui m'a même fait verser quelques larmes."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Kristan Higgins ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Temps d'un Été" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Underground Railroad de Colson Whitehead

    Imprimer
    • Colson Whitehead, Underground Railroad, prix pulitzer, plantation de coton, esclavageMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Underground Railroad ?

       "J'ai découvert cet auteur à l'occasion de la présentation de la rentrée littéraire d'Albin Michel et j'ai eu très envie de le lire. Cela me permet aussi évidemment de diversifier un peu mes lectures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cora est esclave sur une plantation de coton. Lorsque Caesar lui a proposé de s'enfuir avec lui, elle ne l'a pas pris au sérieux mais la situation vient encore de se dégrader et cela pourrait bien être désormais sa meilleure chance de survie..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Le roman de Colson Whitehead nous plonge dans un monde évidemment très dur. Je ne crois même pas que ce mot suffise à définir les atrocités dont il est question ici mais ce qui est certain c'est que l'auteur décrit ces évènements avec une justesse parfaite, de façon brute mais presque sans affect, en tous cas sans en faire trop, que ce soit dans le glauque, l'horreur ou l'apitoiement. Il se contente d'être le conteur d'une vérité et c'est ce qui fait la force et la portée de son propos. Il ne lance pas d'accusation, il relate des évènements, il ne scinde pas le monde entre les gentils et les méchants, il le montre seulement tel qu'il est. Ce sont des qualités que l'on ne trouve pas si souvent et je peux vous dire que j'ai adoré ce roman et qu'il m'a véritablement été très difficile de le lâcher. Difficile d'abandonner Cora à son sort, malgré un schéma légèrement répétitif."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je n'irai pas jusqu'à dire que c'était le roman parfait, surtout sur la fin qui était moins prenante. J'aurais aimé en savoir plus sur la suite et qu'une note accompagne le récit pour expliquer ce qu'était réellement "l'Underground Railroad" mais peut-être l'auteur ne voulait-il pas dissiper cette vision magique d'un train souterrain qui aurait sauvé des vies... Quoi qu'il en soit, je suis maintenant très curieuse de me plonger à nouveau dans les écrits de Colson Whitehead."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Underground Railroad" ?

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire