Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 3

  • Nouvelles Extraordinaires d'Edgar Allan Poe - Version Manga

    Imprimer

    nouvelles extraordinaires, Stacy king, Edgar Allan Poe, manga, les classiques en manga

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Nouvelles Extraordinaires ?

       "Je suis tombée nez à nez avec ce livre dans ma boîte aux lettres, ni plus, ni moins. Je n'avais pas entendu parlé de cette sortie mais comme il s'agit d'une lecture rapide, je n'étais ma foi pas mécontente de le recevoir."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Des histoires de vengeance, de culpabilité, de meurtre et de paranoïa comme seul savait les écrire Edgar Allan Poe, adaptées en manga..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai lu Edgar Allan Poe quand j'étais adolescente et j'avais beaucoup aimé mais je ne suis pas certaine que ce serait encore le cas aujourd'hui. Ici, cependant, il ne s'agit que de cinq histoires, assez courtes et illustrées, cela se lit donc sans difficulté. Si ma découverte de l'oeuvre originale remonte bien trop loin pour que je puisse en faire un comparatif, je dois dire en revanche que la mise en image s'accorde parfaitement à l'univers macabre et ne fait qu'en renforcer l'effet. Pour moi, c'est donc plutôt une réussite."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je n'irai pas jusqu'à dire que cela m'a donné envie de me plonger de nouveau dans l'oeuvre d'Edgar Allan Poe mais les mangas étant généralement destinés à un public plus jeune et généralement friand de ce genre d'univers, il pourrait bien atteindre parfaitement sa cible."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques mangas ICI

     

    Alors, vous craquez pour les "Nouvelles Extraordinaires" ?

    Catégories : Lire en Images 0 commentaire
  • Oriane ou la Cinquième Couleur de Paul-Loup Sulitzer

    Imprimer

    oriane ou la cinquième couleur,paul-loup sulitzer

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Oriane ou la Cinquième Couleur ?

       "Dans ma jeunesse (mon Dieu, j'ai l'air d'une petite vieille), j'ai été très marqué par la lecture d'Hanna de Paul-Loup Sulitzer et cela faisait longtemps que je souhaitais retrouver sa plume. Malheureusement, on ne voit plus beaucoup ses livres dans les librairies et c'est finalement dans un vide-grenier que j'ai trouvé celui-ci."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que la juge Oriane Casanove enquête sur les plus grosses affaires financières du moment, son amie Isabelle Leclerc, femme d'un juge décédé dans des circonstances douteuses, et qui lui apportait des documents importants, est assassinée sous ses yeux. À elle maintenant de dévoiler les secrets qui se cachent derrière cet acte horrible."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "La force de Sulitzer, c'est d'arriver à nous faire croire que cette histoire est vraie, ou qu'elle pourrait l'être. Lorsque l'on se retrouve dans les méandres de la justice, mêlant crimes, politique et pouvoir, on a l'impression de suivre le déroulement d'un fait divers de l'intérieur. C'est passionnant par moment mais c'est également très dense. Ce n'est pas forcément le genre d'histoire que l'on dévore d'une traite mais plutôt qu'il faut prendre le temps de digérer. Les personnages quant à eux sont très bien croqués et attachants chacun à leur manière, et particulièrement Oriane bien sûr. Sulitzer aime dépeindre des femmes de caractère et leur dessiner des rôles sur mesure, c'est agréable."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin ne gâche rien. C'est un bon policier financier, tout y est bien dosé et je ne m'attendais pas forcément au dénouement. Mais on est très loin du chef d'oeuvre qui m'avait marquée. Là où je me rappelle encore d'Hanna quinze plus tard, je pense pouvoir dire sans trop me tromper que j'aurais sûrement tout oublié d'Oriane d'ici six mois."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Oriane ou la Cinquième Couleur" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Mes Nuits Apaches d'Olivier Martinelli - Illustré par Topolino

    Imprimer

    mes nuits apaches,olivier martinelli,topolino,rock'n'roll,les passes-murailles,robert laffont

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Mes Nuits Apaches ?

       "Je suis de près cette collection Passe-Murailles depuis sa création. J'adore l'idée d'associer la littérature à d'autres formes d'art et j'ai déjà eu de belles surprises dans ce format. Ici le trait de Topolino m'a attiré comme un aimant."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jonas est un jeune adolescent qui nous raconte comment le rock l'a sauvé de l'absence et du silence..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Honnêtement, l'histoire en elle-même se lit vite et facilement mais j'ai trouvé qu'elle manquait terriblement d'approfondissement alors que la matière est bien présente. On pourrait presque penser que cet adolescent finalement n'avait pas tant de soucis que ça alors qu'en grattant un peu, je pense qu'on découvrirait beaucoup de souffrance derrière cette trop grande pudeur. J'ai bien peur que ceux qui ne sont pas habitués à user de leur sensibilité passent complètement à côté. En revanche, j'ai aimé découvrir toutes ces références musicales au fil du récit et accompagner ma lecture de musique et j'ai adoré les dessins de Topolino, noirs et bruts, reflets adéquats des errances du héros."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je ne regrette pas d'ajouter ce livre à ma collection mais si j'ai eu un coup de coeur pour les illustrations, je pense que le récit, lui, ne me marquera pas malheureusement."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la collection des Passe-Murailles

     

    Alors, vous craquez pour "Mes Nuits Apaches" ?

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire