Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 3

  • La Diabolique de James Patterson

    Imprimer

    castle,partie de poker,policier,thriller,suspense,james patterson,la diabolique

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Diabolique ?

       "Encore un auteur de polar qui me tentait depuis longtemps et que je me promettais de lire à chaque fois qu'il apparaissait dans une partie de poker de la série Castle, et je remercie Archipoche de m'avoir donné l'occasion de le découvrir enfin."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il y a des années, pour sauver sa vie et celle de sa fille, Maggie Bradford a du tirer sur son premier mari. L'état de légitime défense ne faisait pas de doute à l'époque mais aujourd'hui, elle est accusée d'avoir tué le second et fait figure de veuve noire. Alors, angélique ou diabolique ?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Même si on essaie de ne pas toujours croire l'héroïne sur parole, de peur de se faire berner, on ne peut s'empêcher de la prendre très rapidement en affection, compte tenu de son passé. À partir de là, forcément, le suspense est haletant. A-t-elle vraiment tué son second mari ? Si oui, pourquoi ? Et quel sera le verdict de la cour ? On veut savoir, et vite, et les pages se tournent toutes seules. Personnellement, je ne l'ai pas lâché avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Les révélations sont distillées sur un rythme parfait et nous réserve des surprises qui ne font qu'accentuer la pression petit à petit. Le dosage est parfait. D'ailleurs, je vous déconseille (une fois de plus !! À se demander à quoi pensent les maisons d'édition !) de lire la quatrième de couverture qui donne l'impression d'un roman people, ce qu'il n'est pas, et dévoile un élément qu'elle aurait mieux fait de taire. Le seul bémol, peut-être, est qu'il est quand même assez difficile de croire qu'il arrive autant de choses aussi extraordinaires, en mal comme en bien, à une seule et même personne."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est toute aussi bien amenée que le reste avec ce qu'il faut de retournement de situation d'abord, d'apaisement ensuite et la toute dernière petite touche de vengeance qui fait du bien quand même !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • The Adventures of Alice Laselles d'Alexandrina Victoria

    Imprimer

    la reine victoria,queen victoria,the adventures of alice laselles,alexandrina victoria,cristina pieropan

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Adventures of Alice Laselles ?

       "Je suis depuis longtemps maintenant une admiratrice de la Reine Victoria et j'ai d'ailleurs déjà lu plusieurs ouvrages la concernant. J'avais donc intégré celui-ci à ma wishlist à sa sortie (en plus l'héroïne s'appelle Alice) et ma nièce a eu la gentillesse de me l'offrir à l'occasion de notre voyage à Londres."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "La jeune Alice Laselles est envoyée dans une école de jeune fille après que sa belle-mère ait convaincue son père qu'une éducation aussi loin d'eux que possible était indispensable ..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'histoire a été écrite par la reine Victoria elle-même, avant son onzième anniversaire et je m'y suis plongée avec délice. Si elle reste celle d'une enfant, elle n'en est pas moins bien écrite et divertissante, reflet d'une jeune fille vive, imaginative et pleine d'esprit. Elle est, de plus, magnifiquement mise en valeur par les belles illustrations de Cristina Pieropan et agrémentée des 'paper dolls' de la jeune princesse elle-même. On retrouve d'ailleurs, à la fin de l'ouvrage, les planches complètes de ces poupées de papier, ce que j'ai trouvé très intéressant bien que la reproduction soit un peu trop petite pour déceler les détails et les inscriptions."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je n'ai qu'un seul regret, c'est que l'on nous indique que l'histoire a été tronquée et je trouve ça bien dommage. Cela mis à part, c'est un livre à avoir dans sa collection, que l'on aime l'époque victorienne ou sa reine."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques autour de la Reine Victoria ICI 

  • Thérapie de Sebastian Fitzek

    Imprimer

    quais du polar,thérapie,sebastian fitzek,polar,thriller,polar allemand,huis clos,allemagne

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Thérapie ?

       "Avant de me rendre aux Quais du Polar à Lyon, j'avais consciencieusement fait mes devoirs et décortiqué la liste des auteurs présents. Sebastian Fitzek est présenté comme LE maître du polar allemand, je ne pouvais pas passer à côté."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors qu'elle est atteinte d'une maladie que personne n'arrive à diagnostiquer, la fille du Docteur Larenz disparaît sans laisser de trace. Quatre ans après, alors qu'il essaie toujours de faire son deuil, une étrange patiente va se présenter à sa porte et lui raconter une histoire faisant bizarrement écho à celle du psychiatre et de sa petite fille."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai demandé à l'auteur de choisir pour moi celui de ses livres par lequel je devais commencer et c'était peut-être un erreur de ma part parce que l'histoire de celui-ci me tentait moyennement. Ayant fait des études de psycho, je me méfie toujours des livres qui tournent autour du sujet parce que généralement soit c'est fait très intelligemment et j'adore (comme Tout pour Plaire d'Ingrid Desjours par exemple), soit les ficelles sont trop faciles à dénouer et je suis déçue. Ici, ce fut malheureusement le cas. Même si j'ai aimé l'originalité du huis clos, la tension, l'écriture et l'ambiance, je n'ai jamais douté de ce qu'il se passait réellement sur cette île. Du coup, forcément, j'ai trouvé ça bateau et mon intérêt s'est émoussé au fil des pages."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La découverte du meurtrier et le dernier retournement de situation sont intéressants même s'ils ne suffisent pas pour moi à rattraper le reste. Je pense malgré tout jeter un oeil aux résumés des autres livres de Sebastian Fitzek et éventuellement tenter de nouveau l'expérience."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire