Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 4

  • Hamish Macbeth 5 dans Qui Franchit la Ligne Jaune de M.C. Beaton

    Imprimer
    • Hamish Macbeth, qui franchit la ligne jaune, m. c. beaton, highlands, cosy mystery,Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Qui Franchit la Ligne Jaune ?

       "J'ai eu la chance de recevoir les deux derniers tomes des aventures d'Hamish Macbeth de la part des éditions Albin Michel et je peux vous dire que je les attendais de pied ferme. Si je connais moins bien Hamish qu'Agatha Raisin, qui est maintenant une vieille amie, j'ai déjà beaucoup de tendresse pour lui."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Hamish a fait une nouvelle conquête. La jeune Alison, hébergée par sa tante riche mais odieuse, n'a de cesse de venir se plaindre au policier de la façon dont sa parente la traite. Alors quand cette dernière décide de partir quelques temps se refaire une santé, tout le monde est soulagé, mais dès son retour, avec dans son sillage d'anciens amants intéressés, elle meurt dans l'incendie de sa voiture..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai beaucoup aimé le début, très touchant et j'ai apprécié cette nouvelle intrigue. Jusqu'ici je trouve que les volumes ne se ressemblent pas trop et que l'auteur arrive à faire preuve d'originalité. Nous faisons la connaissance d'un nouvel enquêteur, par-dessus le marché, qui nous réservera quelques surprises et nous fera voir l'inspecteur Blair d'un autre oeil, à nous comme à Hamish. En revanche, j'ai quand même trouvé que l'intrigue tardait vraiment à démarrer dans un roman qui est pourtant très court. Heureusement, la simple présence d'Hamish, son indolence comme son grand coeur, sa perspicacité et son franc-parler, suffisent à me faire apprécier ma lecture."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin est génialissime. Pas forcément en ce qui concerne l'enquête mais plutôt du côté de la vie privée d'Hamish. M. C. Beaton a vraiment l'art et la manière de terminer ses romans et d'accrocher le lecteur pour la suite et là, je dois dire que je ne m'attendais vraiment pas à ce rebondissement des plus interessants."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des aventures d'Hamish Macbeth ICI

    et celles des livres de M. C. Beaton par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Qui Franchit la Ligne Jaune" ?

  • La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines de Marie Vareille

    Imprimer
    • la vie rêvée des chaussettes orphelines, Marie Vareille, feelgood book, livre doudou, charlestonMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines ?

       "De temps à autre, j'aime bien ce genre de lecture et, même si je n'en garde qu'un vague souvenir aujourd'hui, je sais que j'ai dévoré deux des précédents romans de Marie Vareille. J'étais donc ravie que Charleston m'envoie celui-ci. En plus, l'héroïne s'appelle comme moi."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alice débarque à Paris et doit absolument trouver un travail au plus vite, c'est pourquoi elle accepte un poste bien en-dessous de ses compétences dans une startup atypique. Mais peu lui importe, tant qu'elle arrive à garder son passé à distance et à maîtriser ses crises de panique..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "L'auteur a vraiment une jolie plume, à la fois très fluide et très accrocheuse. Ici, on comprend tout de suite que l'héroïne a beaucoup de choses à régler et on est forcément curieux de savoir de quoi il s'agit. Il ne faut donc que quelques pages, une fois encore, pour être complètement pris par cette histoire et si je l'ai dévoré moins vite que les précédentes, c'est certainement à cause de l'alternance entre le présent et le passé, qui n'est pas mon procédé favori dans un roman.

       Tous les sujets abordés m'ont beaucoup touchée, j'ai aimé les personnages, même si à chaque nouvelle présentation j'avais l'impression qu'on cochait une case dans le manuel des bien-pensants, mais leurs personnalités nous font rapidement oublier tout ça. Et ce qui ne gâche rien, s'il y a beaucoup de choses que l'on devine et qu'il n'y a de grandes surprises côté romance, l'auteur nous réserve un rebondissement inattendu des plus interessants.

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Et c'est là que tout s'écroule. Difficile d'en parler s'en spoiler mais je ne comprends ni ce choix de l'auteur, ni que cela ne choque personne. Sur le plan purement romanesque, c'est une déception pour moi parce que finalement l'héroïne ne vit pas sa vie comme elle le devrait et ne fait pas véritablement son deuil et, rien que ça, ça me gâche un peu ma lecture mais surtout, humainement, psychologiquement et éthiquement parlant, ce n'est juste pas possible et la palette des émotions qui me traverse à la lecture du choix que fait l'héroïne est 100% négative. Pas vraiment ce que l'on s'attend à ressentir en lisant ce genre de roman."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Marie Vareille ICI

     

    Alors, vous craquez pour "La Vie Rêvée des Chaussettes Orphelines" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Dark Tiger de William G. Tapply

    Imprimer
    • dark tiger,william g. tapply,stoney calhoun,littérature américaineicaine,pêche,maine,gallmeisterMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dark Tiger ?

       "C'est le troisième et dernier tome d'une saga que j'avais bien aimé jusque-là et toujours dans l'objectif de terminer un maximum de mes séries en cours, j'avais commandé celui-ci en début d'année."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alors que Stoney Calhoun mène sa vie paisiblement, l'homme au costume vient une nouvelle fois lui rendre visite et lui demande de partir enquêter sur deux meurtres sans en parler à personne..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est le tome que j'ai préféré des trois et j'ai vraiment passé un chouette moment. D'abord parce qu'on change un peu de cadre, que l'on rencontre de nouvelles personnes et je me rends compte que c'est ce qui m'avait un peu gênée dans les précédents, ce désert humain autour de Stoney, ce manque de personnalités interessantes. La seconde raison est due, j'en ai peur, à l'absence de Kate avec laquelle je n'accroche décidément pas donc j'étais ravie d'en entendre si peu parler. Le côté enquête en revanche n'est pas le plus réussi dans ce roman, le coupable m'a semblé assez évident et la naïveté de Stoney un peu étonnante mais il y a quand même quelques surprises. Quant aux parties de pêche et à la personnalité du héros, elles ont toujours cet effet apaisant, qui nous donne envie nous aussi de parcourir les espaces sauvages du Maine."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Avant de commencer la trilogie, je ne savais pas qu'elle n'avait pas réellement de conclusion, l'auteur étant mort avant de pouvoir mettre un point final à sa saga. Quand je l'ai appris, j'ai évidement été déçue et je craignais un peu ce que j'allais trouver dans ces dernières pages mais même si nous n'avons pas les réponses à toutes nos questions, loin s'en faut, cela n'a pas dérangé plus que ça en définitive et je ne regrette certainement pas d'avoir partagé un bout de chemin avec Stoney Calhoun."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de William G. Tapply ICI

    et celles de Gallmeister LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Dark Tiger" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire