Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 4

  • The "In English, Please" Challenge

    Imprimer

    in english please,the in english please challenge,challenge vo,challenge in english please,lire en vo,lire en anglais,challenge littéraire   La lecture en version originale est entrée à petits pas discrets dans ma vie de lectrice pour y prendre de plus en plus de place au fil des années. Il y a de nombreuses raisons à cela : la déception des traductions, les magnifiques couvertures anglaises, l'envie de découvrir les vrais mots de l'auteur évidemment... Mais surtout, c'est un nouveau monde qui s'ouvre à nous, sans limite et fascinant, un monde que j'aimerais beaucoup partager avec vous aujourd'hui. 

       C'est pour ça que j'aimerais vous proposer aujourd'hui un challenge de lecture en vo : The "In English, Please" Challenge avec pour but premier de s'amuser, comme toujours, de vider vos Pals éventuellement, ou de les remplir d'ailleurs, à votre convenance, et puis d'inciter ceux qui hésitent encore à se lancer.

     

       The "In English, Please" Challenge

     

       Je suis sûre que vous avez tous eu ce prof d'anglais qui vous répondez invariablement "In English, Please" à toutes vos questions en français, non ? C'est l'occasion de reprendre cette formule et de s'enin english please,the in english please challenge,challenge vo,challenge in english please,lire en vo,lire en anglais,challenge littéraire amuser !

       J'aimerais que l'on reste sur quelque chose d'aussi simple que possible pour tout le monde avec, pour commencer, une saison complète pour vous acclimater, du 1er juin au 31 août et seulement trois paliers différents (bon, plus un palier magique en bonus).

       1. Fish and Chips au bord de la Tamise : 1 à 3 livres lus.

    Parce que c'est suffisant pour faire comprendre au marchand de fish and chips ce que vous voulez. Et qui sait, peut-être que vous y prendrez goût...

       2. Balade à Notting Hill : 4 à 6 livres lus.

    Vous accélérez le rythme, étendez votre vocabulaire, vous êtes fin prêt à chiner et négocier à Portobello Market.

       3. Tea time à Buckingham Palace : 7 à 9 livres et plus.

    À ce niveau-là, c'est limite si la Reine ne songe pas à vous anoblir pour service rendue à la nation et à la langue anglaise. Bravo !

       4. Virée en Magicobus, direction Hogwarts : au moins 9 livres et 9 thèmes complétés...

    Embarquez, Stan vous attend et accrochez-vous bien, vous êtes en route pour Hogwarts, la cérémonie de la répartition va bientôt commencer... 

     

       Et quels sont ces fameux thèmes alors, me direz-vous, pour ceux qui aiment un peu corser les choses ?

    • lire un auteur britannique 
    • lire un auteur américain 
    • lire un auteur australien
    • lire un classique 
    • lire un livre jeunesse
    • lire un album ou une bande-dessinée
    • lire un cosy mystery
    • lire un roman fantastique ou fantasy
    • lire un feel-good book
    • lire un essai, une biographie
    • lire une série
    • lire un Jane Austen (il fallait bien...)
    • lire un Harry Potter
    • lire un livre sur la royauté
    • lire un livre sur Londres
    • lire un Persephone Books

     

       Comme vous pouvez le voir, vous pouvez compéter plusieurs thèmes en une seule lecture, le but n'étant pas, une fois de plus, de vous compliquer la vie. Et si vous ne voulez pas du tout suivre les thèmes, aucun problème. Je le redis, amusez-vous. Le challenge est là pour que l'on fasse cela in english please,the in english please challenge,challenge vo,challenge in english please,lire en vo,lire en anglais,challenge littéraireensemble et pour se motiver, certainement pas pour avoir un million de règles à suivre et pour que je passe mon temps à faire la police. 

       Et comme je ne veux pas vous limiter, vous pouvez participer au challenge sur vos blogs et venir partager vos avis sur le groupe Facebook ou directement sur Instagram (vous pouvez me retrouver sur @the.garden.in.my.mind) avec le #theinenglishpleasechallenge. Il ne vous reste donc plus qu'à vous lancer...

     

     

       La lecture en Anglais 

     

       Alors, je ne me pose pas en experte de la lecture dans la langue de Shakespeare mais je voulais quand même partager avec vous mon expérience. J'ai commencé à lire en vo avec des austeneries. Soyons honnêtes, le style et le vocabulaire étaient simples et limités et c'était parfait pour débuter. Vous pouvez également choisir un livre que vous connaissez déjà par coeur en français par exemple...

       Ensuite, à moins d'être vraiment bien entraîné ou bilingue, vous lirez toujours plus lentement en français qu'en anglais, donc prenez patience. Il est mieux d'avoir un peu de temps devant vous également d'ailleurs. Vous allez en avoir besoin pour réussir à vous immerger dans l'histoire et cein english please,the in english please challenge,challenge vo,challenge in english please,lire en vo,lire en anglais,challenge littéraire n'est qu'à ce moment-là que vous commencerez à apprécier votre lecture et à oublier (ou presque) que vous ne lisez pas en français. Oui, parce que votre cerveau prend le relais, comble les trous, privilégie la compréhension générale. Comme lorsque vous lisez une phrase en français à laquelle il manque des mots et que vous comprenez quand même son sens. Alors, faites-lui confiance... Pour cette même raison, peut-être est-il bon de ne pas aller vérifier tous les mots dans le dictionnaire tout le temps, ça risque de plomber votre lecture mais à vous de voir si vous pouvez vous en passer ou pas. 

       Ah, et puis, faites-vous confiance à vous aussi. Je sais que vous êtes nombreux à penser que vous n'avez pas le niveau mais je vous assure qu'avec le nombre d'années d'anglais que l'on nous impose à l'école, même si ça nous ne sommes bien souvent pas capable de le parler, cela nous permet tout de même de le lire.

       Enfin, si vous n'avez pas de librairie anglaise près de chez vous, et/ou que vous ne souhaitez pas commander sur Amazon, je vous conseille le site de la librairie Blackwell. La livraison est gratuite, les prix très correctes, il faudra seulement vous armer un peu de patience.

       Alors, c'est parti ?

     

       Merci à mes amies Éléonore (du Soleil dans la Maison) et Aurélie (Emjy Dingley Bell) pour leur aide dans l'élaboration de ce challenge., de ses paliers et de ses thèmes.

    Catégories : Lire en Anglais 18 commentaires
  • Un Chant d'Enfant - Tome 3 de Raphaël Gérard

    Imprimer
    • un chant d'enfant, tome trois, dystopie, imaginaire, Raphaël GérardMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Chant d'Enfant ?

       "Cette trilogie m'a été offerte par une amie qui connaît l'auteur et je dois dire que jusque là j'ai été soufflée par la qualité de l'écriture et que j'en ai apprécié l'univers. De bonnes raisons pour finir cette saga."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Maëlle découvre la force de son pouvoir et la colère gronde de plus en plus parmi les bruns. Chacun va devoir trouver sa place dans le conflit et agir pour éviter le pire..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Tout d'abord, en commençant ma lecture, je me suis rendue compte que les personnages ne m'avaient pas vraiment manquée et que je m'étais peu questionnée sur ce qu'il pouvait advenir d'eux. Pourtant, j'ai vraiment beaucoup aimé le tome 2. Il manque décidément quelque chose à cette histoire et je n'arrive pas à déterminer de quoi il s'agit. Les qualités certaines de l'auteur sont toujours là, son humour, ses dialogues, son écriture. Les jeux de mots, les expressions tordues et détournées m'ont régalées, comme à chaque fois. C'est assez rare finalement que je ris en lisant mais ce fut le cas ici, à plusieurs reprises. En revanche, les petits défauts que j'avais déjà remarqué dans les tomes précédents prennent vraiment de l'ampleur ici malheureusement. Le personnage du "errant" me paraît toujours superflu, les passages qui le concernent ennuyeux. Les scènes de bagarres et batailles se multiplient et s'allongent, à tel point que j'ai fini par sauter plusieurs pages parfois, ce qui n'est pas de moi. Des éléments qui auraient pu être interessants sont sous-exploités comme le tournoi par exemple, ou les histoires d'amour qui sont l'énorme point faible de cette histoire. Enfin, il y a beaucoup de petites incohérences. C'est d'autant plus dommage que l'univers était particulièrement bien pensé au départ mais je trouve que ce tome n'est pas du tout au niveau des deux précédents et je le regrette."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Déçue également, c'est un peu trop beau, trop mignon et plein de bons sentiments. Ce n'est pas incisif, ça manque d'angles pour un univers si complexe jusque-là. Dommage.

       Je suis consciente que j'ai pas mal râlé dans cette chronique. Est-ce que, pour autant, je ne conseille pas cette trilogie ? Et bien, en fait, je reste persuadée qu'elle est bien meilleure qu'une bonne partie de ce qu'on trouve aujourd'hui chez de grands éditeurs et plus que charmée par l'humour, les dialogues et l'écriture de l'auteur. Je vous laisse donc juger et personnellement, je lirai volontiers tout ce que Raphaël Gérard écrira dans le futur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Raphaël Gérard ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Un Chant d'Enfant" ?

    Catégories : Lire et Imaginer 0 commentaire
  • Évasion de Benjamin Whitmer

    Imprimer
    • évasion, Benjamin Whitmer, littérature américaine, gallmeisterMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Évasion ?

       "Je suis très attentive aux sorties de la maison d'édition Gallmeister. Ses ouvrages ne correspondent pas à mes lectures habituelles mais les couvertures sont si sublimes que c'est l'occasion parfaite d'élargir mon horizon, non ? Et autant l'histoire que les bonnes critiques du nouveau roman de Benjamin Whitmer ont fini de me convaincre."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans une petite ville du Colorado, le soir du réveillon 1968, la sirène d'Old Lonesome retentit, signalant l'évasion de plusieurs prisonniers. Pour le directeur Jugg et ses hommes, la chasse est ouverte..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Les premières pages ont été légèrement ardues, le temps de comprendre qui est qui et parfois également de démêler tous les fils pour savoir qui parle et qui répond... Mais passé ce premier cap, je me suis laissée complètement emportée. La brutalité, la rudesse du contexte sont dépeints avec réalisme, sans apitoiement et sans sensationnalisme. On y croit d'autant plus que l'on sait pertinemment que les choses peuvent se passer ainsi aux États-Unis, avec une fracture sociale qui semble irréparable, un pays profondément meurtri et divisé. Les personnages sont tous écorchés et les pires ne sont pas forcément ceux que l'on croit. On se prend petit à petit d'affection pour les uns ou les autres, malgré leurs pêchés ou peut-être même à cause d'eux, et on commence à espérer... Et puis, sans prévenir, la haine nous submerge. Les émotions sont exacerbées et la tension est à son comble au fur et à mesure que les évadés sont "repris", au point de devoir retenir quelques larmes, ce qui ne m'arrive quasiment jamais au cours de mes lectures."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai également trouvé la fin très justement dosée, même si en éternelle optimiste, j'aurais aimé un petit plus de lumière, un petit peu plus de la rédemption promise par la préface de Pierre Lemaître. Et sans vouloir lancer de débat politique, j'aurais plus apprécié le message si je n'avais pas su que l'auteur est particulièrement pro-arme."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres Gallmeister ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Évasion" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires