Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Books are my Wonderland - Page 8

  • Les Dynamiteurs de Benjamin Whitmer

    Imprimer
    • benjamin whitmer,les dynamiteurs,totem,gallmeister,denverMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Dynamiteurs ?

       "Depuis mon coup de coeur pour Évasion, je suis irrémédiablement attirée par les écrits de Benjamin Whitmer. J'ai attendu la sortie poche de celui-ci avec grande impatience et j'ai eu la chance de la recevoir de la part des éditions Gallmeister."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Sam et Cora sont orphelins, pauvres et à la rue et ensemble ils s'occupent des plus petits qu'eux. Une seule certitude, ils refusent de se mêler au monde des Crânes de Noeud, le monde des adultes. Pourtant ils vont apprendre petit à petit à leurs dépends que c'est une chose tout à fait inévitable..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai retrouvé la plume toujours aussi incisive de Benjamin Whitmer. Elle tranche, sans pitié, dit les choses comme elles sont, même les plus sales, mêmes les plus noires et étrangement ça fait du bien. Il joue avec nous, avec ses personnages, des enfants qui n'ont rien demandé à personne, des adultes qui sont tous plus salauds les uns que les autres... Et on comprend cette rage qui les consume, ce besoin de justice dans un monde où ce mot n'existe pas, dans une ville pourrie jusqu'à l'os, on comprend aussi que ça les consumera sûrement tous jusqu'au dernier et on les regarde foncer droit dans le mur, inexorablement. Et au milieu de toute cette merde, une ode à l'amour."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je garde peut-être une légère préférence pour Évasion mais ce nouvel opus est une vraie réussite. Je continuerai à suivre cet auteur avec attention et je suis curieuse de savoir ce qu'il nous réserve d'autre."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Benjamin Whitmer ICI

    et tous celles de mes lectures Gallmeister, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Les Dynamiteurs" ?

    Catégories : Lire des Romans 0 commentaire
  • Bienvenue à Perfect City d'Helena Duggan

    Imprimer
    • bienvenue à perfect city, Helena Duggan, livre jeunesse, beautiful covers, fleurus, perfect city, Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Bienvenue à Perfect City ?

       "J'avais déjà la version anglaise de ce roman dans ma wishlist depuis quelques temps, j'ai donc été plus que ravie d'apprendre que Fleurus le sortait en français, en gardant la couverture originale qui plus est. Un grand bravo à eux pour ça."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Parce que son père s'est vu proposer un nouveau travail, Violet emménage à Perfect City mais à peine arrivés, les frères Archer, aussi effrayants l'un que l'autre, leur expliquent, à ses parents et elle, qu'ils seront aveugles dès le lendemain. Et ce n'est que la première chose étrange qui se déroule dans cette ville..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'aurais adoré adorer ce livre. Il est beau (et pas seulement la couverture, à l'intérieur aussi), l'histoire de départ est alléchante mais que voulez-vous, ça ne se commande pas. Je ne dirais pas non plus que je n'ai pas aimé mais il lui manque sans aucun doute quelques ingrédients pour en faire une réussite. L'écriture est très simple, elle manque de profondeurs et l'histoire, elle, manque de cadre, de contexte. Je ne suis pas une adepte des descriptions mais là, quelques unes n'auraient certainement pas nuit à la lecture. Je n'oublie pas que c'est un livre jeunesse bien sûr mais il ne s'agit pas de complexifier l'intrigue mais seulement de lui donner un peu d'épaisseur. Ici, le résultat est un peu plat et sans surprise."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Vous l'avez compris, pour ma part, je vais m'arrêter là et je ne lirai pas la suite de cette saga. J'ai d'ailleurs apprécié qu'il y ait une vraie fin à ce tome-ci. Je vous invite malgré tout à vous faire votre propre avis, sachant que ce roman a beaucoup plu par ailleurs."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Bienvenue à Perfect City" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Tant que le Café est Encore Chaud de Toshikazu Kawaguchi

    Imprimer
    • tant que le café est encore chaud, Toshikazu Kawaguchi, Albin Michel, littérature japonaise, funiculi funiculaMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Tant que le Café est Encore Chaud ?

       "J'ai énormément vu passer ce livre sur les comptes anglais que je suis, toujours pour en dire beaucoup de bien, j'ai donc été ravie d'apprendre qu'il sortait en français chez Albin Michel."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans un petit café Japonais qui ne paie pas de mine, il est possible de retourner dans le passé. Mais attention, les règles sont très strictes et très contraignantes, à commencer par la première : rien de ce qui se passera ne pourra changer le présent..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je ne lis quasiment pas de littérature asiatique et j'aimerais y remédier. Ici, j'ai découvert une écriture très simple, complètement dépouillée, qui colle bien avec l'image que je me fais du Japon et qui séduit justement par son extrême candeur. Voilà un mot qui correspond bien d'ailleurs à l'ensemble du livre, qui se découpe en quatre histoires très courtes seulement. J'ai aimé la galerie de personnages, j'ai bien sûr aimé la philosophie de ce livre, sa poésie mais je n'ai pas été emportée par l'émotion comme certains ont pu l'être.   Il m'a tout de même manqué un petit je ne sais quoi."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'est un livre très doux, je le conseille volontiers mais malgré tout ce que j'avais pu lire sur lui (ou peut-être un peu à cause de cela ?), je l'ai trouvé plus mignon que bouleversant."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Tant que le Café est Encore Chaud" ?

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire