Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Classiques

  • Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Imprimer
    • jane eyre, Charlotte Brontë, Nathalie Novi, tibert editionsMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Jane Eyre ?

       "Ma première rencontre avec Jane Eyre remonte à l'adolescence, époque où je dévorais avec avidité tous les classiques que je pouvais trouver dans la bibliothèque maternelle. Ma seconde rencontre se fit grâce au travail et à la générosité de Tibert Éditons."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Jane Eyre est une jeune orpheline mal aimée, qui comprendra très vite qu'elle devra faire seule son chemin dans la vie. Mais son premier poste de gouvernante, chez Mr Rochester, pourrait bien tout bouleverser..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je vais commencer par vous parler de l'objet livre parce que, vraiment, c'est une pure merveille. Les dessins de Nathalie Novi collent une nouvelle fois à la perfection à l'univers du roman. C'est une réussite complète et entière, je n'ai pas le moindre bémol à relever et c'est sans aucun doute un ajout précieux à toute bibliothèque. Bravo à l'illustratrice et à toute l'équipe de Tibert Éditions qui me touchent en plein coeur avec l'amour si palpable qu'ils insufflent à leur travail.

       En ce qui concerne le roman, c'est plus compliqué. Je l'ai adoré dans le passé et j'avais très peur de le relire, sachant que beaucoup d'histoires de mon adolescence ne me plaisent plus aujourd'hui. Pourtant, je me suis à nouveau laissée happer assez facilement par le romantisme grandiloquent de Jane Eyre. En revanche, beaucoup d'autres petits détails m'ont gênés : les longues descriptions pour commencer, qui me donnaient souvent l'impression d'assister à une démonstration de lyrisme, les leçons de moralité, la rigidité et la froideur de certains personnages également, dont Jane Eyre elle-même malheureusement et surtout, les dialogues qui sonnaient souvent faux. Je sais que je vais m'attirer les foudres de certains mais je dois dire que la comparaison avec Jane Austen n'a vraiment pas joué en la faveur de Charlotte Brontë. Je lisais justement dernièrement une analyse d'Orgueil et Préjugés qui expliquait que c'était le réalisme parfait du roman qui en faisait un si grand chef-d'oeuvre et à la lecture de Jane Eyre j'ai ressenti l'exacte contraire. Sûrement est-ce une erreur de les comparer me direz-vous, et vous auriez parfaitement raison, mais voilà, c'est Charlotte Brontë elle-même qui s'est permise de critiquer assez vertement Jane Austen et qui m'a donc amenée à cette comparaison. Je dois ajouter que j'ai trouvé Mr Rochester fort peu attirant, et qu'en tant que psychologue, j'en aurais long à dire sur les conceptions de la beauté, de l'amour et du sexe de Charlotte Brontë. En bref, il me semble que Jane Austen fait mieux avec infiniment plus de simplicité mais il est évident que je ne suis certainement pas tout à fait neutre dans ce conflit.

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Jane Eyre reste un classique incontournable, une grande histoire, d'une plume plus qu'élégante, à lire sans hésiter. Mais décidément entre Charlotte Brontë et Jane Austen, mon coeur ne balance pas une seconde. Si je reconnais le talent de la première, il n'atteindra jamais pour moi le génie de la seconde."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour ce "Jane Eyre" magnifiquement illustré ?

    Catégories : Lire des Classiques 10 commentaires
  • L'Héritier de Vita Sackville-West

    Imprimer
    • l'héritier, vita Sackville-West, classique anglais, autrement, une histoire d'amour Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Héritier ?

       "Je crois que je ne me suis jamais vraiment remise de ma découverte de la plume de Vita avec Toute Passion Abolie. Si, si, je vous assure, c'est sérieux. Je me rappelle même que je le lisais dans la salle d'attente de la sécu et que j'ai complètement oublié le monde qui m'entourait. Si ça c'est pas un exploit dans ces conditions-là..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Peregrine Chase hérite de la maison d'une tante qu'il n'a jamais vu, un héritage de famille qui a connu des jours meilleurs et dont il a bien l'intention de se délester au plus vite. Mais alors qu'il tente de reprendre le cours de sa vie citadine, il se sent de plus en plus happé par le charme du domaine..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je suis partagée. Si je n'avais rien su, ni lu de l'auteur, je me serais certainement régalée mais sûrement en attendais-je trop. En fait, je ne m'attendais pas du tout à cela et je crois que j'ai été déroutée. Ce n'en est pas moins un récit interessant, magnifiquement écrit, qui nous plonge dans les charmes de la campagne anglaise. On y retrouve également énormément d'humour, au travers de ses personnages. Une lecture agréable mais dont je ne suis pas sûre de garder un souvenir durable."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La tension des dernières pages nous pousse à les tourner de plus en plus vite, ce à quoi je ne m'attendais pas dans ce genre de roman et qui m'a agréablement surprise. J'ai assez aimé la conclusion même si je lui ai trouvé un petit côté ridicule mais qui n'était sûrement pas involontaire. Je ne désespère pas de retrouver la magie de la plume de Vita Sackville-West qui m'a enchantée lors de ma première lecture dans un autre de ses romans."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Vita Sackville-West-West ICI

     

    Alors, vous craquez pour "L'Héritier" ?

    Catégories : Lire des Classiques 0 commentaire
  • A Little Princess de Frances Hodgson Burnett

    Imprimer

    a little princess,puffin in bloom,penguin,frances hodgson burnett,anna bond,rifle paper co

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec A Little Princess ?

       "Il s'agit du troisième opus de la sublime collection illustrée par Anna Bond qui entre dans ma bibliothèque grâce, une fois encore, au gentil Père-Noël !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Qui ne connait pas l'histoire de Princesse Sarah, cette jeune fille anglaise placée dans un pensionnat par son père et qui se retrouve ruinée du jour au lendemain à la mort de celui-ci."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'étais une grande fan du dessin-animé quand j'étais enfant, ou plutôt devrais-je dire d'ailleurs que je suis toujours une grande fan du dessin-animé. J'aime également énormément la jolie bande-dessinée imaginée autour du personnage de Sarah par Audrey Alwett et j'ai toujours voulu découvrir l'originale. Pour toutes ces raisons, ce n'est pas sans une certaine appréhension que je me suis plongée dans cette lecture mais j'avais tort de m'inquiéter car il s'agit d'un véritable chef-d'oeuvre. Tout est parfait dans ce roman, l'ambiance, les personnages, les épreuves. Sarah est plus humaine, je trouve, que dans la version animée, légèrement moins maltraitée également, et ça n'apporte que plus de réalité et de profondeur au récit. Je pense, de plus, que le roman est tout aussi appréciable à l'âge adulte qu'à un plus jeune âge, ce qui n'est pas toujours le cas des romans jeunesse."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       (Attention, spoiler) "Ma seule mini déception peut-être, réside dans la scène où Miss Michin comprend que Sarah est de nouveau riche, qui était plus humiliante dans le dessin-animé qu'elle ne l'est finalement dans le livre. Oui, je suis du genre rancunière."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de la collection Anna Bond ICI

    et celles de la bande-dessinée Sara LÀ.

     

    Alors, vous craquez pour "A Little Princess" dans cette sublime édition illustrée ?