Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

persephone books

  • Kitchen Essays d'Agnes Jekyll

    Imprimer
    • kitchen essays,persephone books,persephone classics,persephone,littérature anglaise,livre de recettes,agnes jekyllMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Kitchen Essays ?

       "Je collectionne les Persephone Classics, je les veux tous et celui-ci a une couverture qui me plaît particulièrement alors je ne pouvais que finir par craquer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit d'un ouvrage qui rassemble les conseils domestiques et recettes que Lady Jekyll écrivait pour le Times au début des années 20."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment ri en lisant cet essai. Parfois, parce que l'auteur était volontairement drôle, parfois à ses dépens je l'avoue. Le léger souper qu'elle recommande avant de se rendre au théâtre est énorme, on se rend vite compte que malgré tous ses conseils pratiques, elle a en fait domestiques et cuisiniers pour les réaliser, et si elle parle d'économie en temps de guerre, ça ne l'empêche pas de nous recommander caviar, foie gras et ananas ! Bref, son snobisme est sûrement l'un des éléments les plus amusants de cette lecture même si sa plume vive et sarcastique me fait regretter qu'elle n'ait pas écrit des romans. En dehors de cela, les recettes sont vraiment extrêmement nombreuses et peu réalisables qui plus est. Il faut donc vraiment voir ce texte comme un document illustrant son époque et rien de plus."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je ne peux pas dire que je regrette de l'avoir lu mais d'un autre côté, je me demande quand même si conserver et rééditer un tel texte, qui plus est dans la collection Classics de Persephone Books, était vraiment indispensable."

     

        Mlle Alice, merci, et à samedi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres Persephone Books ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Kitchen Essays" ?

  • Greengates de R.C. Sherriff

    Imprimer
    • greengates, r.C. sherriff, persephone, Persephone Books, classiques anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Greengates ?

       "Après mon joli coup de coeur pour The Fortnight in September du même auteur, je savais que j'en viendrais à lire également celui-ci et je l'ai choisi dans le cadre de mon challenge d'un Persephone par mois en août dernier."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Mr Baldwin vit ses dernières heures à la City. Ce soir, ça y est, c'est enfin la retraite tant méritée. Mais alors que cette idée devrait l'enthousiasmer, il ressent rapidement la nécessité d'avoir un nouveau but pour le stimuler..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dès les premières lignes, je retrouve ce qui m'avait déjà séduit dans le précédent, une écriture fluide, le sens de la formule pour décrire les petits détails et les petites choses de la vie et la touche d'humour indispensable. Mais au fil des pages, j'ai quand même trouvé que l'intrigue était très longue à démarrer (à mon sens, elle ne commence vraiment qu'après plus de 150 pages). Peut-être que l'histoire en elle-même m'intéressait un peu moins, celle d'un couple qui essaie de trouver ses marques à la retraite, alors que je m'attendais à lire celle de Greengates, leur future maison. D'ailleurs, dès que celle-ci est enfin apparue à l'horizon, mon rythme et mon plaisir de lecture n'ont plus du tout été les mêmes."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Après avoir autant aimé The Fortnight in September, il aurait été étonnant que la même alchimie se produise ici. Je ne regrette cependant pas d'en connaître maintenant un peu plus sur l'oeuvre de R.C. Sherriff, et j'ai toujours envie de découvrir son roman de science-fiction également édité chez Persephone Books."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livre de R.C. Sherriff ICI

    et toutes celles des romans édités chez Persephone Books par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Greengates" ?

    Catégories : Lire des Classiques 0 commentaire
  • Greenery Street de Denis Mackail

    Imprimer
    • greenery street, Denis Mackail, Persephone Books, vintage classique, classique anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Greenery Street ?

       "Avec le catalogue de Persephone Books, je me pose rarement beaucoup de questions. Je sais que si tous ne seront pas des coups de coeur, il y a quand même peu de chances que je me trompe. Pour celui-ci, le fait que l'auteur soit le frère d'Angela Thirkell a suffi à me décider."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lorsqu'un jeune couple vient tout juste de se marier, il est évident que la rue qu'il doit habiter est Greenery Street, même si les maisons sont étroites et que dès le premier bébé, elles révèleront toutes leurs limites. C'est donc là que nous allons suivre les Foster dans les premiers mois de leur mariage..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je dois faire le triste constat qu'il s'agit du Persephone Books que j'ai le moins aimé à ce jour (sur une quinzaine de lus). Il n'est pas mauvais, il n'est pas inintéressant mais il est dispensable. J'ai parfois beaucoup aimé certains passages, certains traits d'esprit, certaines digressions. Il m'est arrivé de le trouver amusant mais c'est assez inégale. Denis Mackail peine à nous intéresser aux petits riens du quotidien de ce couple. C'est d'autant plus dommage qu'il ne manque pas grande chose. Peut-être que si les personnages avaient été plus attachants, plus sympathiques et la vision de l'auteur sur l'héroïne moins clichée, j'aurais plus accroché. Quoi qu'il en soit, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé mais il a traîné un certain temps sur ma table de chevet et ça, ce n'est jamais très bon signe."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Le dernier tiers est certainement le meilleur mais, même là, alors que le couple prend le train pour un week-end de vacances, je n'ai pu m'empêcher de repenser à The Fortnight in September qui, sur le même sujet, était tout à fait délectable." 

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des Persephone Books ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Greenery Street" ?