Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Classiques - Page 4

  • Tendre est la Nuit de Francis Scott Fitzgerald

    Imprimer

    tendre est la nuit,francis scott fitzgerald,christian lacroix

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Tendre est la Nuit?

       "Voilà encore un livre découvert grâce à Christian Lacroix! Je sais, c'est une phrase assez insolite, mais que voulez-vous, sans ce magnifique coffret qu'il nous a concocté, je ne connaîtrais pas encore les oeuvres de Vita Sackville-West, Stephan Zweig ou ici Francis Scott Fitzgerald."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Rosemarie, une jeune actrice américaine, arrive sur la côte d'Azur et découvre sur la plage un groupe de gens qui la fascinent, surtout le couple Diver, qui va la prendre sous son aile."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai un peu de mal à dire ce que j'ai pensé de ce livre. Déjà, je n'ai ni adoré, ni détesté. J'ai apprécié la première partie pleine de soleil, ses personnages si sûrs d'eux et la façon dont elle était écrite. J'avais l'impression cependant que cela ne mènerait nul part avant que des éléments différents commencent à apparaître et à chambouler le tout grâce à des révélations inattendues. Là on passe dans une histoire assez différente, qui se centre maintenant sur les Diver avant et après leur rencontre avec Rosemarie! Le sujet principal, que je ne peux pas révéler sans spoiler complètement, est assez sombre et la gaité du début disparaît rapidement. On devient alors spectateur d'un monde qui s'effrite et se détériore jusqu'à sa conclusion définitive. Et moi, ce n'est décidément pas ce qui me procure du pur plaisir à la lecture!"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Mitigée donc! Mais bon je retenterai forcément l'expérience avec cet auteur, va bien falloir que je lise Gatsby le Magnifique tout de même!"

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur le coffret Christian Lacroix ICI

    Catégories : Lire des Classiques 22 commentaires
  • Miss Mackenzie d'Anthony Trollope

    Imprimer

    miss mackenzie,anthony trollope,classique anglais

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Miss Mackenzie?

       "Ce livre est le résultat d'une grande chasse à l'auteur qui pourrait valoir Jane Austen! J'ai eu une époque comme ça dont ma PAL garde des vestiges tels que Daniel Deronda ou La Foire aux Vanités."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Miss Mackenzie a vécu toute sa vie seule et dépendante des autres à s'occuper d'abord de son père, puis de son frère malade. A la mort de ce dernier, elle va hériter d'une somme d'argent et pour la première fois de sa vie à 35 ans, être libre de ses choix et de ses mouvements..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'aime beaucoup l'époque et le cadre de cette histoire. Même l'histoire elle-même d'ailleurs m'intriguait beaucoup. C'est ce qui m'a permis de garder mon intérêt intact durant les premières 100 pages où j'avais l'impression que tout allait au ralenti! L'auteur ne fait pas une description très avantageuse de son héroïne mais on finit par se prendre d'affection pour elle peut-être d'autant plus qu'il ne semble pas en avoir lui-même une très haute opinion! Rien d'étonnant à cela lorsque l'on entend ce qu'il pense des femmes en général cela dit! J'ai trouvé en Miss Mackenzie ce qu'aurait pu être Fanny Price (Mansfield Park - Jane Austen) si elle avait été dans la même situation, j'avais donc également grande envie de la secouer! Finalement, c'est quand elle commence à avoir des ennuis que l'histoire devient captivante et qu'on ne peut plus lâcher le livre avant d'être fixé sur son destin."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin du livre a largement rattrapé le début. Il est vrai qu'il y a tout un tas de choses qui ne m'ont pas beaucoup plu, comme l'auteur qui s'adresse à nous ou les personnages les plus sympathiques qui étaient les moins approfondis; malgré tout, j'ai apprécié cette lecture et j'ai beaucoup de tendresse pour cette héroïne."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain pour notre nouveau rendez-vous...

       Ce livre était une lecture commune avec ma copine Eliza du blog Passion Lectures et je ne peux que vous encourager à aller lire son avis! 

    Catégories : Lire des Classiques 25 commentaires
  • Les Boucanières d'Edith Wharton

    Imprimer

    les boucanières,edith wharton,chez les heureux du monde,marion mainwaring,auteur américain

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Boucanières?

       "J'avais décidé de découvrir Edith Wharton dont j'entendais souvent parler et j'avais d'ailleurs d'ores et déjà intégré Chez les Heureux du Monde à ma PAL, mais lorsque j'ai vu celui-ci, je l'ai trouvé beau et je me suis dit que pour se faire un avis sur un auteur, mieux valait lire deux de ses oeuvres qu'une seule!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Cinq jeunes américaines à la recherche de maris et boudées par la bonne société New-Yorkaise, débarquent à Londres, bien décidées à s'y faire une place..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "J'ai été heureuse de retrouver la magnifique plume d'Edith Wharton! J'ai finalement bien fait de lire deux de ses livres, parce qu'après le premier, d'une si grande tristesse, je n'aurais pas eu le courage de m'y remettre si je n'avais pas déjà eu cet ouvrage-ci en ma possession, et ça aurait été fort dommage! J'ai passé de très agréables moments en compagnie de ces américaines qui viennent un peu rafraîchir et choquer, à notre grand plaisir, la vieille aristrocratie anglaise! Les changements de tons sont assez fréquents et on a parfois l'impression de lire une chronique plus qu'un roman, ce qui change un peu finalement. J'avoue tout de même une préférence pour la première moitié du livre, bien plus gaie! Il semble que l'auteur est décidemment bien du mal à attibuer des destins heureux à ses héroïnes..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Cette deuxième tentative m'incite à vouloir en découvrir plus encore d'Edith Wharton. Cependant, ce ne sont décidemment pas les fins que je préfère chez elle, et ici, alors même que l'oeuvre inachevée de l'auteur a été terminé par une autre dame, j'ai l'impression alors que je referme les dernières pages, qu'il manque encore quelque chose!"

     

        Mlle Alice, merci, et à dimanche prochain...

    Catégories : Lire des Classiques 16 commentaires