Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Classiques - Page 3

  • La Ronde de l'Amour de Somerset Maugham

    Imprimer
    • la ronde de l'amour, Somerset Maugham, littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Ronde de l'Amour ?

       "Cela fait des années que j'ai Vacances de Noël, du même auteur, dans ma wishlist, sans jamais avoir franchi le pas de l'acheter. Avec un auteur aussi célèbre, il y a toujours une petite appréhension de ne pas aimer mais ces rééditions et ces jolies couvertures, c'était l'occasion de craquer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "William Ashenden a bien connu l'auteur Edward Driffield dans sa jeunesse mais ce qu'il a connu de lui n'est pas exactement ce que sa veuve aimerait voir écrit dans sa biographie alors il nous le raconte à nous..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai trouvé l'histoire un peu longue à démarrer, ce qui est quand même embêtant pour un récit aussi court, mais ensuite j'ai passé un très bon moment. L'écriture est fluide et agréable, il y a une certaine forme d'humour dans le cynisme de l'auteur et dans ses personnages qui rend tout cela délicieux. Il dénonce ici l'hypocrisie du milieu littéraire mais cela pourrait tout aussi bien s'appliquer à la vie en société en général. Et puis, il y a Rosie, que l'on apprend à connaître et à aimer, une femme libre, moderne, que l'auteur ne juge pas et c'est plus que rafraîchissant."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je suis finalement assez surprise d'avoir tant apprécié ma lecture et la fin était vraiment la cerise sur le gâteau avec des révélations touchantes, et une petite pointe d'humour bienvenue."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "La Ronde de l'Amour" ?

    Catégories : Lire des Classiques 0 commentaire
  • La Recluse de Wildfell Hall d'Anne Brontë

    Imprimer
    • Brontë sisters, Anne Brontë, la recluse de wildfell hall, wildfell hall, the tenant of wildfell hallMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Recluse de Wildfell Hall ?

       "J'ai lu Charlotte et Emily à l'adolescence mais, je ne sais pas pourquoi, jamais Anne. Je voulais donc la découvrir tout en repoussant toujours cette lecture, jusqu'à finalement trouver la bonne édition et le bon moment."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une nouvelle locataire bien mystérieuse s'est installée à Wildfell Hall et malgré sa bonne volonté et son apparente respectabilité, elle va rapidement s'attirer les foudres des commères du village et devenir la proie des ragots les plus ignominieux. Seul Gilbert Markham, un gentleman farmer, prendra alors sa défense..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Comme souvent avec les classiques, il me paraît difficile d'écrire une chronique qui rendra hommage au texte et à la plume encore si connu aujourd'hui mais je vais essayer d'expliquer mon ressenti. J'avais quelques appréhensions mais elles ont vite disparues. Ici, vous ne retrouverez pas les grandes envolées lyriques de ses soeurs, le romantisme à outrance, le héros malsain... Ce sera sûrement à regret pour certains mais pour moi ce fut un grand soulagement. La Recluse de Wildfell Hall présente tous les codes du roman victorien, et m'a d'ailleurs fait penser à Wilkie Collins, et se dévore, tout simplement. Honnêtement, j'ai vraiment eu du mal à le lâcher, et pourtant je connaissais déjà l'histoire et ce n'est donc pas le suspense qui m'a tenue, plutôt la qualité d'écriture, et le talent d'Anne pour raconter son histoire. Il faut souligner également la modernité de son propos, à une ère où la femme n'avait quasiment aucun droit et était considérée comme la propriété de son mari. Le seul bémol pour moi, c'est que bien peu de personnages sont sympathiques et je ne suis pas une grande amatrice des romans qui se déroulent sur deux époques différentes, provoquant une cassure dans le récit."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je ne dirais pas que c'est un énorme coup de coeur mais je me suis délectée de ma lecture et j'ai apprécié que la lumière entre dans ce roman comme c'est rarement le cas chez les Brontë."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres des soeurs Brontë ICI

     

    Alors, vous craquez pour "La Recluse de Wildfell Hall" ?

    Catégories : Lire des Classiques 3 commentaires
  • Lisez Jane Austen !

    Imprimer

    Jane Austen, Jane Austen is my wonderland, the garden in my mind, lecture de saint-valentin, mr Darcy, orgueil et préjugés, pride and prejudice   Je n'en parle jamais ici parce que je lui consacre un blog entier, Jane Austen is my Wonderland, depuis maintenant douze ans mais en ce jour de Saint-Valentin, je voulais juste vous dire, lisez Jane Austen !

       Je suis la première à m'insurger quand on qualifie ses écrits de romans à l'eau de rose et je m'efforce de mettre en avant son humour, sa finesse et la critique sociale qu'elle nous propose aussi souvent que possible. Il n'en reste pas moins qu'elle a écrit de magnifiques histoires d'amour, créé le gentleman le plus convoité de l'histoire de la littérature, Mr Darcy, écrit la plus belle lettre d'amour que j'ai jamais lu dans Persuasion, et tout cela avec un modernisme époustouflant. 

       Bref, ne vous contentez pas des adaptations, lisez Jane Austen.