Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire des Classiques - Page 3

  • La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette

    Imprimer

    la princesse de clèves, madame de lafayette, christian lacroix

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Princesse de Clèves?

       "Une rencontre de plus que je dois au magnifique coffret Christian Lacroix pour le Livre de Poche."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Mademoiselle de Chartres arrive à la Cour de France avec toute sa beauté et sa bonne éducation. Elle tourne bien des têtes mais garde toute la sienne et décide d'épouser raisonnablement Monsieur de Clèves. Mais c'est alors qu'elle va tomber amoureuse d'un autre bien que tous ses principes le lui interdisent. Cédera-t-elle ou pas?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je m'attendais à quelque chose d'assez laborieux parce que j'avais parcouru quelques pages et que j'étais perdue dans tous ces noms! Mais après quelques temps, j'arrive à démêler les principaux protagonistes et à suivre les histoires et les petits secrets des grands de la Cour. A vrai dire, c'est un peu un Secret Story à la Cour de France, preuve que les choses fondamentales ont bien peu changées. Même si le sujet principal, la vertue, n'est pas très joyeux, j'ai apprécié le récit et me suis impatientée de connaître le sort de la Princesse de Clèves! "

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je suis peut-être un peu tordue mais en fait, j'ai bien aimé la fin, je n'en attendais pas moins. Je ne peux en dire plus mais à charge de ceux qui l'ont lu de me dire ce qu'ils en pensent."

       Attention SPOILER dans les commentaires!

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur le coffret Christian Lacroix ICI

    Catégories : Lire des Classiques 18 commentaires
  • Carmen de Prosper Mérimée

    Imprimer

    carmen, prosper mérimée, christian lacroix

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Carmen?

       "Encore une rencontre faite grâce à Christian Lacroix et son magnifique coffret!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le narrateur nous relate sa rencontre avec Carmen et avec Don José, qui nous fera le récit de son histoire d'amour avec la belle gitane..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Mérimée nous parle d'abord de voyages, de paysages et de rencontres et ce n'est finalement qu'à la moitié de ce court récit que nous retrouvons Don José, prêt à nous livrer toutes les péripéties de sa vie avec Carmen. J'ai ressenti la tristesse et le désespoir de cet homme brisé qui nous rapporte les évènements qui l'ont conduit là où il est: comment il a aimé Carmen, ce qu'il lui a sacrifié et où cela l'a mené. De ce fait, j'ai eu l'impression de rester extérieure au tumulte de ces aventures qui appartiennent déjà toutes au passé."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'avais été très marqué par l'opéra Carmen, où nous suivons cette fois les évènements pendant leur déroulement. Ici, j'ai eu du mal à ressentir tout le feu et le passion de cette histoire d'amour sanguinaire universelle, que l'opéra a su sublimer me semble-t-il."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur le coffret Christian Lacroix ICI

    Catégories : Lire des Classiques 6 commentaires
  • Daniel Deronda de George Eliot

    Imprimer

    daniel deronda, george eliot

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Daniel Deronda?

       "J'ai fait la connaissance de Daniel Deronda à l'époque où je cherchais encore un auteur qui pourrait se rapprocher de l'univers de Jane Austen, de sa plume et de son génie. Depuis, j'ai compris que cela n'existait pas!"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Daniel Deronda a été élevé par un gentleman anglais mais ne connaît rien de ses véritables origines. Il va peu à peu être tiraillé entre deux mondes et deux traditions très différentes, représentés par deux rencontres marquantes dans sa vie, Mirah et Gwendolen."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?daniel deronda, george eliot

       "Il est une fois encore très difficile de vous expliquer ce que j'ai aimé dans ce livre et ce qui m'a déplu, sans vous dévoiler le dénouement! Personnellement, j'ai toujours pensé qu'un livre de plus de 1000 pages bénéficierait largement de quelques coupes, et Daniel Deronda me conforte dans cette idée. On n'en finit plus de descriptions, de questionnements philosophiques et de débats théologiques. Heureusement, ils sont tout de même intéressants et rendus par la plume efficace de George Eliot, mais je n'y peux rien, je préfère l'action! Quant aux personnages, on se demande un moment pourquoi le livre ne s'appelle pas plutôt Gwendolen Harleth qui est finalement selon moi le personnage le plus intéressant de l'histoire, celui qui présente le plus de relief et d'évolution."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai été assez surprise et déçue de la fin. Cela ne change pas le fait que c'est un livre que j'ai globalement apprécié mais il y a petit peu de lâcheté et d'inachevé dans ces dernières pages selon moi, un certain manque de passion également..."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

       J'ai lu ce livre en Lecture Commune avec Shelbylee, sans qui je n'aurais pas eu le courage de m'attaquer à ce pavé écrit tout petit! Je vous conseille d'aller lire son avis bien plus argumenté que le mien sur Shelbylee is Daydreaming, avec une note spéciale pour la fin du billet, très amusante, qui vous détaille les conditions qu'il vous faut réunir pour vous lancer dans la lecture de Daniel Deronda (DD pour les intimes). 

    Catégories : Lire des Classiques 18 commentaires