Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Anglais - Page 2

  • The Flat Share de Beth O'Leary

    Imprimer
    • the flat share,beth o'leary,lire en anglais,feelgood book,à moi la nuit toi le jourMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Flat Share ?

       "C'est le genre de roman un peu incontournable, que l'on a vu partout, aussi bien en français qu'en anglais, et qui s'insinue petit à petit dans vos envies, jusqu'au jour où résister devient trop difficile."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Leon a besoin d'argent et il travaille de nuit, Tiffy a besoin d'un logement à bas prix et elle travaille de jour. Ils décident donc, sans se connaître, de partager le même lit mais jamais au même moment..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "C'est, à n'en pas douter, un super roman feelgood. J'ai aimé la personnalité très lumineuse de Tiffy, celle plus réservée de Leon et l'idée de départ est vraiment originale. J'ai apprécié aussi qu'on ne se limite pas à un roman où tout est joyeux et tout se passe en surface et que des sujets plus difficiles soient abordés. D'ailleurs, j'ai trouvé le traitement de la relation avec un pervers narcissique particulièrement juste. Les nombreuses petites intrigues secondaires nourrissent également le récit. Après, je ne peux pas dire que j'ai été surprise, tout reste assez cousu de fil blanc et parfois c'est même légèrement too much à mon goût, dans les scènes positives comme dans les négatives. Peut-être qu'à force d'en entendre parler, j'en attendais trop et finalement c'est un roman excellent dans son domaine mais est-ce qu'il sort vraiment du lot ? Je ne suis pas sûre."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La fin traîne un petit peu en longueur mais ces quelques petits défauts ne m'empêchent pas d'avoir envie de lire the Switch, le deuxième roman de l'auteur. Disons juste que maintenant ma jauge d'attentes sera certainement plus équilibrée."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "The Flat Share" ?

  • The Brandons d'Angela Thirkell

    Imprimer
    • the brandons,angela thirkell,barsetshire chronicles,campagne anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Bradons ?

       "Angela Thirkell, c'est une valeur sûre lorsque je veux voyager dans la campagne anglaise, me retrouver entourée de personnages charmants et hauts en couleur et m'amuser de l'absurdité de la vie. Elle est donc très régulièrement de retour dans mes lectures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une vieille tante acariâtre, sur le point de mourir, fait tourner en bourrique tout son petit monde, menaçant chacun de le déshériter s'il ne fait pas ses quatre volontés et laissant planer le doute sur les clauses exactes de son testament et le destinataire principal de son immense fortune..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dans n'importe quel autre roman, vous auriez là une bonne base pour un meurtre, ou tout au moins pour un drame familial, les cousins se déchirant pour récupérer le magot. Mais chez Angela Thirkell, c'est tout le contraire, chacun espère qu'il n'héritera pas et promet même de tout donner à l'autre si par malheur il devait être l'heureux élu. Le ton est donné !

       C'est la toute première fois que l'on retrouve ici des personnages que l'on a déjà croisé dans les tomes précédents de la saga. C'est charmant, même si je regrette de ne pas me souvenir mieux d'eux, et je n'en suis que plus impatiente de découvrir la suite. Malheureusement, c'est la première fois aussi que je ne trouve pas les personnages très originaux. Les mères de famille indépendantes et excentriques paraissent légèrement interchangeables chez Angela Thirkell et l'auteur semble penser que tous les jeunes hommes un peu naïfs tombent forcément amoureux de ce genre de femmes. J'ai regretté cela mais j'ai aimé tout le reste, surtout les dialogues, comme toujours, drôles, légers, parfois absurdes. On ne cesse de se dire que jamais on ne parlerait ainsi dans la vraie vie et tout cet univers est en même temps extrêmement réaliste. Un délice."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai trouvé ce roman un peu long, contrairement à mon ressenti habituel, et la fin se faisait attendre. J'ai donc été d'autant plus frustrée qu'elle soit si vite expédiée et j'espère vraiment revoir certains des protagonistes dans un prochain tome et en apprendre un peu plus sur leur avenir."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Angela Thirkell ICI

     

    Alors, vous craquez pour "The Brandons" ?

  • Thrush Green de Miss Read

    Imprimer
    • thrush green, miss read, littérature jeunesse, littérature anglaise, village anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Thrush Green ?

       "C'est une nouvelle fois chez Miranda, que je suis avec délice sur les réseaux sociaux, que j'ai entendu parler régulièrement de Miss Read et de ses romans."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "C'est le 1er Mai, dans le petit village de Thrush Green, et comme tous les ans, la fête foraine s'est installée et doit ouvrir ses portes le soir même. Pourtant, des rumeurs circulent et chaque habitant s'inquiètent de la voir s'illuminer pour la dernière fois...

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "On retrouve dans ce roman beaucoup d'éléments que j'aime. Il s'agit de la vie d'un petits village anglais et nous faisons déjà connaissance de différents protagonistes, aux caractères bien définis. Je suis certaine que c'est le genre de série (parce qu'il existe une vingtaine de livres) où plus on avance, plus on se réjouit de retrouver chacun des habitants, du vieux Docteur Bailey au tout jeune Paul. Cela ressemble un peu aux romans d'Angela Thirkell ou encore de D.E. Stevenson mais je pense que cette fois, le public visé était bien plus jeune et il m'a manqué deux ingrédients essentiels de ces autrices : l'humour et la modernité."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "C'était une chouette lecture mais le qualificatif qui me vient à l'esprit et qui semble collé le mieux à ce que j'ai ressenti c'est 'gentillet'. J'aurais sûrement pris plus de plaisir en découvrant Miss Read plus jeune mais aujourd'hui, je pense que je vais m'arrêter là."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Thrush Green" ?