Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire en Anglais - Page 5

  • The Thursday Murder Club de Richard Osman

    Imprimer
    • the Thursday murder club, Richard Osman, cosy mystery, le murder club du jeudi, enquêtesMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Thursday Murder Club ?

       "Une nouvelle série de cosy mysteries qui met en scène un groupe de retraités et qui cartonne en Angleterre, je ne pouvais pas résister, surtout avec cette couverture. À noter qu'il est sorti depuis en français (mais je vous laisse la joie de découvrir le visuel...)."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Elizabeth, Joyce, Ron et Ibrahim forment le Thursday Murder Club qui, comme son nom l'indique, se retrouve tous les jeudis pour tenter de résoudre de vieilles affaires criminelles. Mais quelle n'est pas leur joie quand un meurtre se produit dans le présent, presque sous leurs yeux, et qu'ils peuvent enfin fourrer leur nez dedans."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai adoré la façon dont nous sont présentées les choses, parfois d'un point de vue extérieur et parfois à travers le journal de Joyce. Je me suis aussi évidemment prise d'affection pour les personnages et je vous assure que vous ne pourrez pas faire autrement. D'abord Elizabeth, que tout le monde aime et croit connaître, ensuite la discrète Joyce, si touchante, Ron la grande gueule et enfin Ibrahim, a qui rien n'échappe. On découvre petit à petit leur passé et on apprend rapidement à ne pas les sous-estimer. Qui aurait cru qu'un séjour dans un village de retraités serait une telle aventure ! Et je me suis follement amusée.

       Ce que j'ai parfois regretté, c'est que ce soit un peu trop alambiqué et j'aurais aimé que l'auteur aille droit au but à plusieurs reprises. Son intrigue est à l'image de ce que l'on imagine souvent des vieilles personnes, un peu trop bavarde."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Là encore, il y a un peu trop de rebondissements pour moi mais j'ai quand même beaucoup aimé le dénouement et j'ai également été surprise par certains éléments, ce qui est toujours un plaisir. J'ai hâte de retrouver tous les personnages dans l'opus suivant."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de cosy mysteries ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Murder Club du Jeudi" ?

  • Someone at a Distance by Dorothy Whipple

    Imprimer
    • someone at a distance, Persephone Books, persephone classics, Dorothy Whipple, classique anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Someone at a Distance ?

       "Je suis amoureuse des Persephone Books, surtout la collection classique avec ses jolies couvertures, je les veux tous. Celui-ci m'a, de plus, été recommandé par mon amie Emjy dont je suis généralement les conseils les yeux fermés."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Il s'agit de l'histoire de la famille North : la grand-mère, qui s'ennuie et reproche à sa belle-fille de la négliger, la père et la mère, heureux, leurs enfants qui grandissent... Et le grain de sable."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "En fait, il s'est passé tellement de choses entre nous... La palette des sentiments que m'a fait éprouver ce livre est extrêmement large. La plume de l'autrice est très belle, très délicate et nous transporte avec délice dans la campagne anglaise, au sein de cette famille heureuse, où le temps semble s'écouler au ralenti, comme lors des longues vacances d'été de notre enfance. En même temps, une petite pointe d'inquiétude est bien présente, qui se transforme petit à petit en angoisse sourde, puis en certitude. J'aurais adoré cette tension qui s'intensifie, extrêmement bien dosée, dans un roman policier. Ici, en toute honnêteté, si j'en avais su plus sur l'histoire avant de l'ouvrir, je n'aurais pas lu ce livre parce que c'est exactement le genre de récit qui me torture trop et qui me fait mal au coeur. Est-ce que j'ai regretté pour autant ma lecture ? Absolument pas. C'est trop bien écrit pour que je le regrette, le cadre, les personnages sont trop bien dépeints pour que l'on regrette de s'y être plongé et d'avoir fait leur connaissance. Mais il a été d'autant plus difficile d'accepter ce qui leur arrive."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Il y a deux choses que je n'ai pas aimé concernant la fin de ce roman. Tout d'abord, je l'ai vu venir et j'ai donc trouvé que les personnages, eux, mettaient du temps à s'y acheminer et puis, ce n'est pas pour moi une fin heureuse, surtout compte tenu du mensonge qui s'y insinue, mais je ne peux vous en dire plus sans vous spoiler."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des Persephone Books ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Someone at a Distance" ?

  • Matilda de Roald Dahl

    Imprimer
    • Matilda, Roald Dahl, livre pour enfant, livre jeunesse, classique pour enfant, littérature anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Matilda ?

       "Matilda était sur ma liste de classiques à découvrir absolument et quand mon neveu a dû le lire pour l'école et que j'ai parcouru les premiers chapitres avec lui, je me suis dit qu'il était temps de craquer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Matilda est une petite fille très précoce qui grandit entre un père escroc et une mère indifférente et se plonge dans les livres pour s'évader..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai vraiment accroché dès les premières pages, je ne pouvais qu'être touchée par cette enfant qui aime tant les livres. Elle apprend à lire seule, se rend à la bibliothèque sans l'aide de personne, dévore toute la section jeunesse puis commence à découvrir les classiques : Dickens, Brontë, Austen... Comment ne pas savourer chaque page ! Et puis, finalement, elle entre à l'école et j'ai eu l'impression qu'on me racontait une toute autre histoire. Il n'est quasiment plus question de lecture et Matilda n'est même plus vraiment au centre de l'histoire pendant un temps. J'ai aussi aimé cette partie mais sûrement un peu moins que le début  du roman et j'ai trouvé assez difficile de subir toutes les scènes de maltraitante des enfants."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Tout est bien qui finit bien. L'optimisme revient, avec même un soupçon de magie, et les deux personnages que l'on apprécie obtiennent ce qu'ils veulent. Mais j'aurais quand même aimé que les méchants soient vraiment punis."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Matilda" ?