Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la pâle figure

  • La Trilogie Berlinoise de Philip Kerr

    Imprimer

    bernie gunther,philip kerr,la trilogie berlinoise,l'été de cristal,la pâle figure,un requiem allemand,seconde guerre mondiale

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Trilogie Berlinoise ?

       "À l'occasion du salon du livre, avertie de la présence de Philip Kerr, je m'étais renseignée sur ses écrits et j'avais tout de suite su que ses livres allaient rejoindre ma PAL. On ne trouve plus les trois premiers (l'Été de Cristal, la Pâle Figure et un Requiem Allemand) que sous la forme de cette trilogie mais je n'ai pas regretté de la faire signer par l'auteur qui nous a malheureusement quitté depuis."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "En 1936, Bernie Gunther, ancien flic, s'est reconverti en détective privé depuis qu'être National Socialiste est devenu plus que souhaitable dans l'administration allemande. Mais son expertise dans le domaine va lui ramener de "prestigieux" clients dont il se serait bien passé et son franc-parlé, lui causer quelques ennuis..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai hésité à écrire trois chroniques séparées mais puisque les livres sont édités ensemble et que je les ai lu d'une traite, autant faire un compte rendu commun. Il faut savoir que le premier roman se déroule en 1936, le second en 1938 et le dernier en 1947. C'est fascinant ! J'avoue, je suis une grande adepte de cette période et de tout ce qui tourne autour d'Hitler et de la seconde guerre mondiale et ici l'auteur nous offre une vision complètement différente de celle que l'on nous rabâche sans cesse, celle de l'intérieur, celle de l'Allemagne, et plus précisément celle d'un homme qui exècre ce qui arrive à son pays. Quant au troisième roman, qui nous plonge cette fois après-guerre, je découvre personnellement des pans entiers de l'Histoire, que l'on ne m'a jamais appris à l'école, et qui ne redore pas particulièrement le blason des pays victorieux ! Bref, rien que pour ça, je peux dire que je me suis régalée. Ajoutez à ça un personnage grande gueule et caustique, héroïque mais pas trop, fin limier et séducteur... Enfin, pour ce qui est des enquêtes policières, j'ai trouvé celle du premier roman un peu facile mais je me suis complètement laissée prendre par celle du troisième."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'avoue qu'après trois aventures successives de Bernie, je fais un peu une overdose pour le moment, mais je suis sûre que je reviendrai à un moment ou à un autre à la plume de Philip Kerr."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire