Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Angela thrikell

  • The Brandons d'Angela Thirkell

    Imprimer
    • the brandons,angela thirkell,barsetshire chronicles,campagne anglaiseMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec The Bradons ?

       "Angela Thirkell, c'est une valeur sûre lorsque je veux voyager dans la campagne anglaise, me retrouver entourée de personnages charmants et hauts en couleur et m'amuser de l'absurdité de la vie. Elle est donc très régulièrement de retour dans mes lectures."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une vieille tante acariâtre, sur le point de mourir, fait tourner en bourrique tout son petit monde, menaçant chacun de le déshériter s'il ne fait pas ses quatre volontés et laissant planer le doute sur les clauses exactes de son testament et le destinataire principal de son immense fortune..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dans n'importe quel autre roman, vous auriez là une bonne base pour un meurtre, ou tout au moins pour un drame familial, les cousins se déchirant pour récupérer le magot. Mais chez Angela Thirkell, c'est tout le contraire, chacun espère qu'il n'héritera pas et promet même de tout donner à l'autre si par malheur il devait être l'heureux élu. Le ton est donné !

       C'est la toute première fois que l'on retrouve ici des personnages que l'on a déjà croisé dans les tomes précédents de la saga. C'est charmant, même si je regrette de ne pas me souvenir mieux d'eux, et je n'en suis que plus impatiente de découvrir la suite. Malheureusement, c'est la première fois aussi que je ne trouve pas les personnages très originaux. Les mères de famille indépendantes et excentriques paraissent légèrement interchangeables chez Angela Thirkell et l'auteur semble penser que tous les jeunes hommes un peu naïfs tombent forcément amoureux de ce genre de femmes. J'ai regretté cela mais j'ai aimé tout le reste, surtout les dialogues, comme toujours, drôles, légers, parfois absurdes. On ne cesse de se dire que jamais on ne parlerait ainsi dans la vraie vie et tout cet univers est en même temps extrêmement réaliste. Un délice."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai trouvé ce roman un peu long, contrairement à mon ressenti habituel, et la fin se faisait attendre. J'ai donc été d'autant plus frustrée qu'elle soit si vite expédiée et j'espère vraiment revoir certains des protagonistes dans un prochain tome et en apprendre un peu plus sur leur avenir."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Angela Thirkell ICI

     

    Alors, vous craquez pour "The Brandons" ?

     commentaire
  • Wild Strawberries d'Angela Thirkell

    Imprimer

    wild strawberries,le parfum des fraises sauvages,angela thirkell,campagne anglaise,rushwater

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Wild Strawberries ?

       "De retour de Londres, l'année dernière, il me restait quelques minutes avant d'embarquer et quelques livres à dépenser. Ayant beaucoup apprécié High Rising, le premier opus de cette petite série, quand j'ai vu celui-ci je n'ai pas hésité."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lady Emily mène tout son petit monde sans en avoir l'air : son mari bien sûr, ses deux fils, l'un insouciant et l'autre veuf, ayant le coeur brisé, sa fille et la belle-soeur de celle-ci, une jeune et jolie jeune fille sans le sou, ses petits-enfants, ses domestiques et tout le reste du village bien sûr..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Je retrouve immédiatement ce qui fait pour moi la marque et le charme de cet auteur :  de l'humour, de la légèreté et des personnages complètement loufoques que l'on aimerait rencontrer dans la vraie vie. J'ai été déçue, cependant, de ne pas croiser ceux de l'opus précédent, ne serait-ce que pour une courte apparition, que j'avais finalement préféré à ceux-là. Si j'ai aimé Lady Emily et sa fille, l'impassible Agnès, j'ai été bien moins séduite par la jeune Mary Preston, excessive dans sa naïveté et son aveuglement, ce qui amenuisait malheureusement mon intérêt pour ses histoires sentimentales."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Tout est bien qui finit bien, évidement, mais avec des retournements de situations en peu trop soudain. Cela ne m'empêchera pas pour autant de poursuivre la lecture de cette petite série aux couvertures bien trop belles pour que je résiste. À noter d'ailleurs que ce livre est ressorti récemment en français chez Charleston."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Angela Thirkell ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Wild Strawberries" ?

     commentaire
  • Pomfret Towers d'Angela Thirkell

    Imprimer
    • pomfret towers, Angela thirkell, barchester chronicles, virago press, village anglaisMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pomfret Towers ?

       "J'ai commencé cette chouette série depuis un petit moment maintenant (les deux premiers tomes existent en français) et je trouve toujours agréable d'y revenir, de retrouver la campagne anglaise et d'ajouter à ma collection un livre à la couverture aussi sublime."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Alice Barton a été une enfant fragile et aujourd'hui encore, elle préfère rester confinée à peindre dans son studio que côtoyer le genre humain. À son grand désarroi, elle ne pourra pourtant pas refuser l'invitation de Sir Gilbert à venir passer le weekend à Pomfret, au milieu de nombreux autres jeunes gens. Et ces quelques jours pourraient bien bouleverser sa vie d'une manière tout à fait inattendue..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'aime toujours beaucoup la plume d'Angela Thirkell, c'est frais, léger, plein d'humour et d'ironie. Ses personnages aussi me charment, il y a toujours un noble, un auteur, des gens désagréables, d'autres bienveillants, et de nombreux jeunes gens à marier, évidemment. Ici, les profils sympathiques ne manquent pas. Cela m'a quelque peu déroutée dans un premier temps, on se demande sans cesse qui le jeune héritier va épouser, chaque jeune femme ayant des qualités indéniables. Le bon côté, c'est que tout ne semble pas jouer d'avance mais finalement je suis quand même restée un peu avec l'impression que ça aurait tout aussi bien pu être l'une ou l'autre, et que le sentiment amoureux restait particulièrement discret dans ce roman, sûrement un peu trop."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai bien aimé la fin, que j'avais finalement vu venir mais j'ai été déçue qu'en dehors du couple principal, tous les autres personnages que j'avais appris à connaître n'aient finalement pas vraiment droit à une conclusion digne de ce nom. J'ai trouvé ma lecture charmante, comme à chaque nouvelle incursion dans le petit monde de Barchester, mais je crois que c'est celui qui m'a le moins plu depuis le début."

     

        Mlle Alice, merci pour cette quatrième participation au mois anglais et cette deuxième participation au challenge "In English, please", et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Angela Thirkell ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Pomfret Towers" ?

     commentaire