Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dante

  • Tu Tueras l'Ange de Sandrone Dazieri

    Imprimer

    tu tueras l'ange, sandrone dazieri, thriller, la bête noire, robert laffont

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Tu Tueras l'Ange ?

       "J'avais beaucoup aimé le précédent, tu tueras le père, et je ne voulais pas passer à côté de celui-ci, impatiente de retrouver les différents personnages de Sandrone Dazieri."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "À l'arrivé d'un train en provenance de Milan, un contrôleur monte à bord et meurt avant d'avoir pu passer les portes de la première classe. C'est la commissaire adjointe Caselli qui sera la suivante à pénétrer dans le wagon pour constater que l'agent des chemins de fer n'est que le dernier d'une longue liste de personnes à avoir succomber à un gaz mortel..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme dans le premier opus, on passe régulièrement du passé au présent et d'un personnage à l'autre dans un ensemble un peu confus. Si pour le précédent, l'enquête m'avait emportée dans son sillage, c'est ici un peu moins le cas et j'ai fini par être un peu perdue et à me contenter de lire sans chercher à raisonner en écho avec les enquêteurs. De plus, nous plongeons de nouveau dans des histoires de complots à grande échelle qui honnêtement me fatiguent un peu. Pour tout le côté policier donc, j'ai clairement moins aimé que le premier tome, en revanche, rien que pour le plaisir de retrouver Dante, je ne peux pas regretter ma lecture, j'aime décidément trop ce personnage. Le duo qu'il forme avec Colomba marche toujours aussi bien même si l'"homme du silo" est tout de même bien malmené, et plus on le connaît, plus on s'attache à lui et plus on attend de découvrir avec lui tous les secrets encore disséminés dans son passé."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'avoue, je commençais à me demander quand même si cette fois je lirai la suite mais avec le retournement de situation de dernière minute que je n'ai pas du tout vu venir que nous a concocté l'auteur, j'ai plus que hâte de lire le dénouement de cette trilogie. Bien joué !"

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain... 

    Retrouvez toutes mes chroniques sur la collection de la Bête Noire ICI 

    dont notamment Tu tueras le père, là

    Catégories : Lire et Enquêter 1 commentaire
  • Inferno de Dan Brown

    Imprimer

    inferno,dan brown,da vinci code,florence,dante

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Inferno?

       "J'avais dévoré et adoré le Da Vinci Code à sa sortie et bien qu'il soit apparemment devenu de bon ton depuis de dédaigner Dan Brown, je prends personnellement toujours autant de plaisir à découvrir chacun de ses nouveaux livres. Et pour rendre le tout encore plus agréable, j'ai lui celui-ci avec Valou."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Robert Langdon se réveille à l'hôpital, à Florence, alors que son dernier souvenir le ramène sur le campus d'Harvard. Et il semblerait, de plus, que l'on essaie de le tuer avec acharnement. Qu'a-t'il bien pu faire ou découvrir pendant le laps de temps que sa mémoire refuse de lui restituer?"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ici, c'est autour de Florence et de l'Enfer de Dante que l'auteur bâtit son récit, ses descriptions, son symbolisme et tout ce qui fait généralement le succès de Dan Brown. Une fois encore, plus d'un passage passionnant abreuveront les curieux de savoir et d'Histoire. Le coeur du sujet propose également une dualité intéressante avec un savant fou pour "méchant" qui utilise des méthodes plus que discutables mais qui tente de résoudre un vrai problème de la planète. Le bémol en revanche de cet ouvrage s'est trouvé pour moi dans le déroulement des évènements avec une bonne moitié du livre qui se base essentiellement sur de la course poursuite et qui manque cruellement de toutes les énigmes riches que l'on avait l'habitude de se voir proposer. Et lorsqu'elles arrivent enfin, la ressemblance avec le Da Vinci Code m'a un peu chagrinée."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin en revanche présente plusieurs retournements de situations étonnants auxquels je ne m'attendais pas et qui viennent pimenter le tout, ainsi qu'une prise de position assez surprenante de l'auteur, voir courageuse à mon sens."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 12 commentaires