Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eve chase

  • Un Manoir en Cornouailles d'Eve Chase

    Imprimer

    un manoir en cornouailles,eve chase,nil éditions

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Un Manoir en Cornouailles ?

       "Les Éditions Nil revoient complètement leur charte graphique et dans dans ce cadre que leurs nouvelles parutions m'ont été proposées. Quand on voit la couverture et le titre de celui-ci, inutile de me demander pourquoi j'ai craqué."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lorna aimerait se marier dans un manoir en Cornouailles, quelque chose qui est plus d'âme que ce qu'elle et son fiancé ont visité jusque-là. Quand elle tombe sur les lapins noirs, elle ressent une attraction inexplicable pour la maison et sa présence va mettre à jour les fantômes du passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Le récit se déroule parallèlement à deux époques différentes. Ça, pour moi, c'est le bémol. Je ne suis pas très friande de ce procédé et il m'est d'ailleurs arrivé de sauter des pages pour rester avec les mêmes personnages puis de revenir en arrière par la suite. Mais cela mis à part, on se laisse quand même facilement emporter par ce tourbillon de malheurs. Plus les pages se tournent, plus la tension monte. On sent arriver la catastrophe et l'ambiance s'alourdit. J'avoue que je m'attendais à quelque chose de plus léger et qu'il faut quand même avoir le coeur bien accroché mais les secrets de famille, le manoir, les Cornouailles, les lapins noirs sont autant d'éléments qui nous empêchent de lâcher l'histoire avant d'avoir tout découvert, de tout savoir, même si aucune révélation n'est très étonnante."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bien sûr, la fin est joyeuse, tout s'arrange, dans la mesure du possible. Pour autant, ça n'efface pas le passé et le sentiment de tristesse et de gâchis persiste à la fermeture du livre, accentué par la précipitation de certains évènements et un bond soudain du passé au présent alors que s'attarder sur les instants joyeux nous aurait mis un peu de baume au coeur."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire des Romans 4 commentaires