Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

milady

  • Le Temps Volé de Chloé Duval

    Imprimer

    chloé duval, le temps volé, romance, milady

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Temps Volé ?

       "Sur la blogosphère, il arrive que l'on fasse de jolies rencontres et pour moi ce fut le cas de Chloé. C'est pour cela que je voulais à tout prix lire ce roman dont la couverture est, en plus, pleine de promesses."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Flavie, jeune professeur qui écrit à ses heures perdues, reçoit un jour, dans sa petite maison de Bretagne, une lettre d'amour bouleversante. Mais cette lettre ne lui est pas adressée et elle a quarante-trois ans de retard..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "On plonge tête la première dans cette histoire, on est immédiatement happé par ce rendez-vous manqué, par le destin de ces deux êtres qui n'ont pas réussi à se retrouver. C'est beau mais c'est aussi extrêmement triste et je ne peux m'empêcher de tourner les pages pour savoir ce qui va arriver. Après, je dois avouer que mon intérêt retombe un peu, Erwan et Amélie passent au second plan et les recherches s'éternisent sans raison et sans cohérence pour moi. Puis, enfin, nous faisons la rencontre de nouveaux personnages, d'un nouvel univers douillet dans lequel on se sent bien, comme on aime à se sentir en lisant une romance. Malgré tout, et ce genre littéraire n'étant pas mon favori, je dois bien avouer que certains détails sont pour moi un peu too much et que Romaric, le héros, est agaçant de perfection, mais je suis sûre que les inconditionnelles du genre se régaleront."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Il n'y a pas beaucoup de surprises mais les ingrédients ont pris même si je ne peux m'empêcher de regretter tout ce temps volé !"

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Chloé Duval ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires
  • Le Journal de Charlotte Brontë de Syrie James

    Imprimer

    charlotte brontë, syrie james, le journal secret de charlotte brontë, les soeurs brontë, biographie, milady

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Journal de Charlotte Brontë?

       "Je connais déjà Syrie James pour ses austeneries et ayant apprécié mes lectures précédentes, j'étais curieuse de replonger dans son univers à travers, cette fois, la vie de Charlotte Brontë."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Charlotte, à presque 37 ans, vient de recevoir une demande en mariage qui en scandalisera plus d'un. Pour faire le tri dans ses émotions et nous expliquer la situation, elle va revenir sur les évènements importants de son passé..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Cela peut paraître étonnant de la part de quelqu'un qui tient un blog entièrement consacré à Jane Austen, mais je ne m'intéresse pas en général à la vie privée des auteurs. J'ai donc ouvert ce livre sans rien savoir, ou presque, de Charlotte Brontë. De plus, même si j'ai adoré Jane Eyre, lu à l'adolescence, je ne suis pas non plus une inconditionnelle des trois soeurs et je pense que ce sont des points positifs pour cette lecture. Je l'ai en effet trouvé divertissante et agréable et je ne me posais pas vraiment la question des exactitudes historiques, ce qui aurait été bien différent avec Jane Austen bien sûr! De plus, en refermant le livre, j'ai cette fois envie d'en découvrir plus sur ces destins à la fois tristes et hors du commun et c'est tout de même un signe de l'efficacité du roman. Certains personnages m'ont parue antipathiques, comme Emily Brontë par exemple, et j'ai aimé que tous les caractères ne soient pas lissés justement. Et si on prend à coeur le destin de Charlotte et la beauté de sa relation avec ses soeurs, le véritable héros du livre, pour moi, est Mr Nicholls..."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Je conseille volontiers ce livre mais peut-être pas aux expertes des Brontë, encore qu'il faudrait leur demander ce qu'elles en pensent. En revanche, si vous ne savez vraiment rien de la vie amoureuse de Charlotte, ne lisez pas les remerciements placés au début du livre qui vous gâcheront tout le suspense...

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

       "Une fois n'est pas coutume, je voudrais ajouter un petit post-scriptum sur l'auteur, Syrie James. Dans le Manuscrit Perdu de Jane Austen, j'avais déjà été gênée par les fleurs que s'envoyait l'auteur en faisant dire et redire à son personnage que, décidément, ce texte, c'était tout à fait du Jane Austen. Ici, c'est dans le prologue que Syrie James nous dit elle-même ceci: Même si certains considèreront peut-être que cette histoire ressemble plus à l'un des romans adorés de Charlotte qu'à un journal intime, je crois qu'elle l'aurait écrite ainsi, car elle se serait sentie à l'aise dans ce style et dans cette structure. Madame James, rassurez-vous, sont quelques formes que se soit, nous ne confondrons pas votre plume, bien qu'agréable, avec celle de Charlotte Brontë..."

    Catégories : Lire des Biographies 8 commentaires
  • Coeur Indécis de Georgette Heyer

    Imprimer

    georgette heyer,coeur indécis,jane austen,milady

    •  Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Coeur Indécis?

       "Ses romans se déroulant sous la Régence, époque Jane Austen donc, il me paraissait évident de vouloir découvrir cet auteur et lorsque Milady a commencé à la traduire, j'ai été plus que ravie et je continue ma découverte à chaque nouvelle parution."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Le conte de Spendborough vient de mourir et à laisser de bien curieuses directions testamentaires. En effet, si sa fille veut se marier, elle devra obtenir l'accord d'Ivo, qui n'est autre que son ancien fiancé!"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Pour remettre en condition quand même, je rappelle que Georgette Heyer, c'est de la click-lit légère, écrite dans les années 50 et se déroulant sous la Régence. C'est amusant et agréable même si cela reste sans grande surprise quant au dénouement. Malgré cela, ou peut-être à cause de cela, ce sont vraiment des livres que j'apprécie. Je ne pourrais pas lire uniquement ce genre de littérature mais ça fait du bien de temps à autre de s'aérer l'esprit de cette façon. Ce roman ne déroge pas à la règle même si je dois quand même dire que je l'ai un peu moins apprécié que les précédents. Le héros est très peu présent et la plus grande partie de l'action se déroule sans lui. De plus, certains passages traînent vraiment en longueur, c'est un peu dommage. Ça reste malgré tout amusant et divertissant si c'est ce que vous recherchez."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin est certainement l'une des meilleures parties du livre et satisfait bien sûr nos attentes. Cependant, si vous n'avez pas encore tenté l'expérience avec cet auteur, je préfère vous conseiller de commencer par un autre de ses livres."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Pour découvrir mes autres chroniques des livres de Georgette Heyer, c'est par ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires