Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Vaut-il Mieux Être Toute Petite ou Abandonné à la Naissance de Mamie Mathy et Gilles Legardinier

Imprimer

gilles legardinier,mimi mathy,chemin de vie,vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance

  • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Vaut-il Mieux Être Toute Petite ou Abandonnée à la Naissance ?

   "J'ai vraiment une affection particulière pour Gilles Legardinier. J'avais bien aimé son premier roman mais j'avais surtout eu un coup de coeur pour l'homme à travers ses remerciements. Étonnant, non ? Depuis, que ce soit à l'occasion d'une rencontre au Salon du Livre ou au travers de ses autres écrits, l'impression s'est toujours confirmée. Je n'ai jamais rencontré quelqu'un qui aime autant les autres. Il émane également une grande gentillesse de Mimi Mathy et cela faisait déjà deux bonnes raisons de lire ce livre qui m'a été envoyé par Babelio."

  • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

   "Mimi et Gilles se posent respectivement des questions personnelles sur leur vie et sur l'impact qu'à pu avoir leur taille pour Mimi Mathy et le fait d'être un enfant abandonné pour Gilles Legardinier."

  • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

   "J'aime beaucoup le principe, montrer aux autres que nous sommes à la fois tous différents et que l'on peut surmonter les épreuves les plus difficiles, le problème c'est que ce n'est finalement pas vraiment ce qui resort. Je précise qu'il ne s'agit que de mon ressenti et que je reste persuadée que ce n'est pas le reflet du caractère de Mimi Mathy mais ici, elle est sur la défensive, refuse de reconnaître le moindre impact de sa taille sur sa vie et là où Gilles Legardinier dit vouloir aider les gens qui ont vécu la même chose que lui, Mimi, elle, ne veut pas en entendre parler. Je l'ai trouvé particulièrement intransigeante avec ceux qui n'ont pas eu la force de s'en sortir aussi bien qu'elle et qui, peut-être l'oublie-t-elle bien vite, n'ont pas forcément sa force de caractère ni eu la chance d'être soutenu par une extraordinaire famille. En bref, là où elle veut montrer que sa taille n'est absolument pas un problème pour elle, j'ai eu l'impression au contraire que, psychologiquement, beaucoup de choses restaient à surmonter et qu'à force d'essayer de faire croire le contraire, elle paraît parfois égoïste et légèrement prétentieuse. Alors inutile de venir me crier dessus que c'est une femme formidable, j'en reste persuadée, mais ce n'est pas ce qui se dégage de cette lecture."

  • Et comment cela s'est-il fini?

   "Même si Gilles Legardinier est égal à lui-même, c'est une déception finalement. Rien d'exceptionnel ni d'inspirant n'en ressort vraiment et on finit par tourner en rond, l'auteur reformulant à plusieurs reprises ses questions auxquelles Mimi Mathy ne répond pas vraiment. Bref, je me suis même plutôt ennuyée."

 

    Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Gilles Legardinier ICI

Catégories : Lire des Biographies 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel