Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le Saboteur de Paul Kix

Imprimer

39-45,le saboteur, Paul Kix, résistance française, Robert de la Rochefoucauld, de gaulle

  • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Saboteur ?

   "L'Histoire vraie mais méconnue d'un résistant français pendant la Seconde Guerre Mondiale, franchement, il n'y avait aucune chance que je ne cède pas."

  • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

   "Robert de La Rochefoucauld avait 16 ans au début de la Guerre mais déjà il savait qu'il ne pourrait pas rester sans rien faire. Après une dénonciation pour ses propos anti-nazis, il décide de quitter sa famille et de rejoindre l'Angleterre..."

  • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

   "L'avant-propos est passionnant et nous démontre une fois encore l'importance de se replonger dans l'Histoire même quand on croit déjà tout savoir. L'importance aussi, et j'en ai toujours été convaincue, de ne pas juger des choses que nous n'avons pas vécues. Ensuite, ça retombe un peu et j'ai trouvé que ça traînait en longueur mais on apprend à connaître Robert et sa famille. Cet homme a eu, pendant la guerre, un destin absolument incroyable, émaillé à la fois d'énormément de chance et de malchance et par-dessus tout cela, d'un courage, et parfois d'une inconscience incroyable. Je me réjouis donc qu'un livre lui soit consacré, un film bientôt également, on ne parle jamais assez de nos héros. En revanche, je n'ai pas été séduite par la forme. J'aurais aimé un vrai roman, qui aurait permis plus d'affect et d'émotions que ce récit un peu froid des évènements. Enfin, ce que l'auteur a le plus développé ce sont les évasions spectaculaires de Robert. On a donc l'impression que le jeune homme a passé la guerre à se faire arrêter et à s'échapper et ses actes de sabotage deviennent anecdotiques. C'est bien dommage."

  • Et comment cela s'est-il fini ?

   "J'ai aimé l'honnêteté de l'auteur en toutes choses, sur la résistance française et le Général de Gaulle par exemple, dans le bon comme dans le mauvais, j'ai aimé sa façon de nous relater avec pudeur les derniers instants de cet homme exceptionnel et entier qu'était Robert de la Rochefoucauld et j'ai aimé le découvrir, tout simplement. C'est déjà pas mal, je crois."

 

    Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

Retrouvez toutes mes chroniques des livres autour de la Seconde Guerre Mondiale ICI

 

Alors, vous craquez pour "Le Saboteur" ?

Catégories : Lire des Biographies 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel