Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

thriller - Page 8

  • L'Etrangleur d'Edimbourg d'Ian Rankin

    Imprimer

    saga rebus,ian rankin,l'étrangleur d'edimbourg,john rebus,thriller

    •  Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Étrangleur d'Edimbourg?

       "Ian Rankin a généralement bonne presse dans le monde du thriller et ayant apprécié ma première incursion dans son univers, j'avais très envie de retourner là où tout a commencé, à la première enquête de l'inspecteur adjoint Rebus."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Plusieurs jeunes filles ont été enlevé et toute la ville est en alerte. Lorsque l'on finit par retrouver leurs corps, le doute n'est plus possible, on a à faire à un tueur en série. L'inspecteur adjoint John Rebus va alors se joindre à l'enquête, et bien qu'assigner à des tâches ingrates par son supérieur, il pourrait découvrir des indices essentiels."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est sombre, brut, sans complaisance, ni pour les personnages, ni pour la ville. On sent presque de la colère sous la plume. John Rebus, le "héros" qui n'en est pas un, m'a rappelé le Monk d'Anne Perry. Un homme d'une quarantaine d'année, bourré de défauts certains et avec un lourd passé plein de mystères, presqu'autant pour lui que pour les autres. Intéressant mais pas forcément très original. Ce premier tome de saga tourne donc forcément beaucoup autour de lui mais j'ai aimé qu'il se retrouve plus souvent à la périphérie de cette enquête qu'en son coeur et nous permette de suivre tout ça sous un angle un peu différent. Après, pour avoir lu un autre Ian Rankin avec un autre enquêteur, Plaintes, je suis assez déçue de les trouver finalement assez interchangeables sur bien des points, d'autant que de nombreuses années se sont écoulées entre l'écriture de ces deux romans et que je n'y vois pas une grande évolution. Je reste légèrement mitigée donc."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "La fin se déroule en un clin d'oeil et pas le temps de s'appesantir. Un peu trop bref à mon goût. J'ai malgré tout bien envie de lire une nouvelle enquête de Rebus mais il en faudra plus cette fois pour que ce ne soit pas la dernière."

     

       Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de Ian Rankin ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Echo d'Ingrid Desjours

    Imprimer

    echo,ingrid desjours,thriller,pocket,quais du polar

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Echo?

       "J'avais déjà rencontré Ingrid Desjours mais sans livre à lui faire signer, j'ai donc décidé d'acheter celui-ci à l'occasion des Quais du Polar, un super salon que je vous conseille vivement, afin qu'elle puisse enfin me griffonner quelques mots."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Les Frères Vaillants, des jumeaux aussi magnifiques que malsains, sont retrouvés assassinés dans leur appartement. Les suspects ne manquent pas, entre leur agent, l'auteur qu'ils ont ridiculisé dans leur émission ou le journaliste concurrent, le commandant Vivier va devoir faire le tri à l'aide de la jolie criminologue Garance Hermosa..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Comme pour Sa Vie dans les Yeux d'une Poupée, que j'ai lu très peu de temps avant, dès les premières pages, l'auteur ne nous épargne pas et nous plonge dans les pages du journal d'un enfant battu et violé par ses frères aînés. Mieux vaut avoir le coeur bien accroché donc et être prêt à éprouver une multitude de sentiments contradictoires tout au long de sa lecture, entre ces victimes peu sympathiques et cet enfant que l'on soupçonne d'être l'assassin mais que l'on ne peut s'empêcher de plaindre. J'ai trouvé cette lecture intéressante, avec toujours ces aspects psychologiques bien analysés chez Ingrid Desjours même si finalement le côté enquête de base en pâti un peu. Et ayant presque enchaîné deux lectures du même auteur, j'ai regretté également que certains ressorts et certains sujets soient un peu trop proches et récurrents."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Difficile de vous parler de cette fin, sans vous spoiler. J'ai aimé mais en même temps, je trouve que le procédé utilisé pour nous détourner de l'identité de l'assassin n'était pas très honnête et personnellement, ne m'a pas empêché de me douter de ce dénouement. Une petite déception donc de ce côté-là même si ça reste un bon thriller."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain... 

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Ingrid Desjours ICI

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Seul le Silence de R. J. Ellory

    Imprimer

    seul le silence,r. j. ellory,thriller

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Seul le Silence ?

       "R. J. Ellory, on en entend beaucoup parler, souvent en bien en ce qui concerne ses livres et pour des histoires moins glorieuses quand il s'agit de l'auteur lui-même. Mais après tout, je suis bien fan d'Anne Perry ! J'ai donc profité des derniers quais du polar à Lyon pour aller le rencontrer et lui demander de me conseiller l'un de ses livres."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans sa petite ville de Georgie, alors que la guerre fait rage en Europe, Joseph, douze ans, voit sa vie bouleversée par la disparition de son père. Si c'est sa première confrontation avec la mort, ce ne sera pas la dernière. En effet, le corps d'une petite fille horriblement mutilée va être retrouvé et ce ne sera que la première d'une longue série. Les meurtres, restés non élucidés pendant des années, vont obséder et définir la vie de Joseph..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Je ne sais pas vraiment comment qualifier ce roman, pour moi il s'agit plus d'un récit de vie que d'un policier même si les meurtres ne manquent pas. Partant de là, ce n'est pas le genre littéraire que j'affectionne le plus mais pour autant la lecture ne m'a pas déplue. C'est assez lent, ça se lit sur plusieurs jours, il faut laisser le temps au temps, la vie de Joseph se dérouler avec ses meilleurs et ses pires moments. Le suspense ne nous submerge pas donc mais il se passe assez de choses pour qu'on ne s'ennuie pas. J'ai eu du mal avec certains personnages principaux et regretté que le panel ne soit plus étendu, nous poussant à réellement nous questionner sur le meurtrier mais je crois que l'auteur ne voulait justement pas que l'on se pose trop de questions et, là encore, si c'est censé être un thriller, c'est quand même un peu dommage."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "D'une certaine façon, la fin est mieux que ce à quoi je m'attendais même si je dois dire que j'ai plus l'impression de m'être fait berner que d'avoir été époustouflée."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires