Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 18

  • Le Brouillard Tombe sur Deptford d'Ann Granger

    Imprimer
    • le brouillard tombe sur deptford, Ann Granger, polar victorien, policier anglais, 10 18, saga ben rossMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Le Brouillard Tombe sur Deptford ?

       "Même si c'est une série que je continue à trouver inégale, j'avais vraiment apprécié le précédent et j'avais donc envie de retrouver à nouveau Ben et Lizzie pour une enquête inédite."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Une femme est retrouvée morte dans un quartier peu fréquentable et alors que Ben est appelé pour résoudre l'enquête, Lizzie se rend rapidement compte qu'un ami de sa famille pourrait bien être impliqué dans cette histoire sordide..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dans les premiers opus, je trouvais que Ben manquait vraiment d'épaisseur et je suis contente de constater que depuis quelques tomes, ce n'est plus du tout le cas. Même si pour moi, il ne sera jamais comparable à Thomas Pitt, auquel je ne peux m'empêcher de le comparer puisque les romans d'Ann Granger sont presque calqués sur ceux d'Anne Perry, il m'est de plus en plus sympathique. L'enquête a également trouvé son équilibre ici, entre l'inspecteur et sa femme, l'intrigue, le dénouement, les nouveaux personnages, tout est plutôt bien pensé. Et pourtant, sans qu'il s'agisse d'un mauvais roman, je me suis indéniablement ennuyée. C'est plat, il ne se passe pas grand chose, on tourne un peu trop en rond. C'est le genre de roman policier, que je rencontre régulièrement, où les personnages se contentent de remuer un peu la boue, en attendant que la solution finisse par leur tomber dans le bec. Malheureusement, c'est loin d'être passionnant pour le lecteur."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "La quatrième de couverture nous présente l'auteur comme étant la "maitresse des récits bourrés d'intrigues hautes en couleur, et maniant le suspense comme personne" et il me semble que l'on est vraiment loin du compte sur ces points-là. Personnellement, je dirais plutôt qu'elle nous propose une enquête honorable et un récit divertissant grâce à ses personnages essentiellement, c'est qui est déjà pas mal."

     

        Mlle Alice, merci pour cette septième participation au mois anglais, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga Ben Ross ICI

     

    Alors, vous craquez pour "Le Brouillard Tombe sur Deptford" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 4 commentaires
  • La Détective de Noël d'Anne Perry

    Imprimer

    anne perry,la détective de noël,10 18,pitt,contes de noël,challenge anne perry

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Détective de Noël?

        "Ceci est le troisième conte de Noël présent dans le recueil que vient de publier 10 18."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Mariah Ellison, la grand-mère de Charlotte Pitt, est envoyée, bien contre son gré, auprès de sa belle-fille et de son nouveau mari pour les fêtes de Noël. Et une invitée surprise va lui voler la vedette et lui ôter son seul plaisir: attirer l'attention sur elle en étant odieuse avec les autres! Jusqu'à ce que cette invitée meurt et que Mariah décide de jouer les détectives..."

    anne perry,la détective de noël,10 18,pitt,contes de noël,challenge anne perry

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "Voilà un conte de Noël qui se passe dans l'univers des Pitt, ce qui en soit est déjà du bonheur pour moi. On suit de plus Mariah Ellison, que nous commençons à mieux connaître, et qui cache de profondes blessures derrière sa méchanceté. C'est donc pour moi un personnage très attachant et qui va avoir ici l'occasion de se conduire tout à fait différemment en passant quelques jours chez des étrangers. C'est une situation très touchante de voir cette femme se transformer et s'autoriser à être elle-même! Et tout cela en plus de l'enquête bien sûr, qui nous révèlera les secrets bien tristes de toute une famille !"

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "C'est un des contes de Noël d'Anne Perry que j'ai préféré jusqu'ici, et il ne m'en reste qu'un à lire! C'est un coup de coeur que je conseille vivement à tout anne perry,la détective de noël,10 18,pitt,contes de noël,challenge anne perry,saga pittceux qui connaissent et aiment les Pitt! Et aux autres également, bien sûr! Et comme toujours un joli message de Noël qui nous pousse à croire aux deuxièmes chances."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Anne Perry ICI 

    et tous ses contes de Noël LA.

     

  • La Tyrannie de l'Arc-en-Ciel de Jasper Fforde

    Imprimer

    jasper fforde,la tyrannie de l'arc-en-ciel,thursday next,l'affaire jane eyre,10 18

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec La Tyrannie de l'Arc-en-Ciel?

        "Depuis ma découverte l'année dernière de sa série Thursday Next, Jasper Fforde est entré directement au Panthéon de mes auteurs favoris. J'attendais donc avec impatience la sortie poche du premier volume de cette autre série désormais disponible chez 10 18."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

        "Eddie Rousseau, un rouge, part pour les franges extérieures avec son père. Ce dernier doit remplacer le swatcheur du village, quant à Eddie, le conseil de Jade-sous-Limon a décidé qu'il avait besoin d'un peu d'humilité et il a donc été envoyé là pour compter les chaises... Si vous ne comprenez rien, c'est normal!"

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

        "La série de l'Arc-en-Ciel est indéniablement encore plus barrée que celle de Thursday Next! Il m'a fallu quand même une bonne centaine de pages pour arriver à mieux comprendre de quoi il s'agissait mais ça vaut le coup si vous aimez ce genre d'univers, même si c'est un peu au détriment de l'histoire, il faut du temps pour planter un tel décor. Une fois encore, Jasper Fforde recrée un univers complètement différend, sans jamais s'emmêler les pinceaux, et c'est pour cela que je l'admire le plus. Ici, chaque être humain ne voit qu'une seule couleur du spectre et sa place dans la société est déterminée par cela. Les gris ne sont pas plus que de la main d'oeuvre, seules les couleurs primaires siègent au conseil mais les verts sont très haut placés parce qu'ils peuvent voir toute la nature! Si l'approche est amusante, ne nous y trompons pas, nous sommes en présence d'une critique acerbe d'une société qui ressemble beaucoup à la notre finalement."

    • Et comment cela s'est-il fini?

        "J'ai beaucoup aimé l'idée extrêmement originale de cet univers, ainsi que les personnages. J'ai peut-être un peu moins accroché à l'histoire. Je l'ai trouvé quand même assez compliquée par moment, d'ailleurs je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris, et puis ne croyez pas que nous sommes dans une comédie, parce qu'à la fin de ce tome, je vous assure qu'on ne rigole pas beaucoup! Je reste impatiente de lire la suite, en espérant que maintenant que les bases sont plantées, ce soit plus fluide."

     

        Mlle Alice, merci, et à mercredi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques sur Jasper Fforde ICI

    Catégories : Lire et Imaginer 18 commentaires