Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anne perry

  • Dans les Bras de l'Ennemi d'Anne Perry

    Imprimer
    • dans les bras de l'ennemi, Anne Perry, saga Elena Standish, Elena Standish, montée du fascisme, seconde guerre mondialeMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans les Bras de l'Ennemi ?

       "Anne Perry est pour moi une valeur sûre. Elle se lance ici dans une nouvelle série autour de la montée du fascisme dans les années 30 et j'ai trouvé le premier tome plus que convaincant. J'étais donc impatiente d'en savoir plus et j'ai eu la chance de recevoir ce livre de la part des éditions 10 18."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Pour sa première mission vraiment sérieuse au service du MI6, Elena va devoir se jeter à nouveau dans les bras de celui qui l'a trahie des années plus tôt et lui à fait perdre bien plus que son emploi. Mais sera-t-elle capable cette fois de démêler le vrai du faux..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "J'ai aimé la dynamique de ce roman, autour des différents personnages, dans différents lieux : Berlin, Londres et Trieste. L'époque est tout simplement fascinante. Aujourd'hui, nous savons que la Seconde Guerre Mondiale a malheureusement eu lieu mais à ce moment-là, chacun espère encore que la Première était bien la Der des Der. Certains seront prêts à tout d'ailleurs pour que ça le soit, quitte à pactiser avec l'ennemi alors que d'autres commencent à comprendre qu'il y a encore pire qu'une nouvelle guerre, contre toute attente. Fascinant, je vous dis. Les seuls petits points négatifs de cette saga sont que je n'aime pas la soeur d'Elena, qui me donne l'impression de toujours vouloir tirer la couverture à elle au moment où sa cadette trouve enfin son chemin et je déteste la façon dont les membres de cette famille parle d'Elena en son absence."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "J'ai trouvé cette fin très efficace a bien des niveaux. Tout d'abord, Elena se révèle et certains aspects du travail d'espion ne sont pas ici gommés pour préserver le personnage. Ensuite, je craignais qu'au moins une des intrigues soit étirée sur plusieurs tomes et ce n'est ici pas le cas, ce qui est plus qu'appréciable. Vivement le prochain."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Anne Perry ICI

    et toutes celles de la saga Elena Standish, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Dans les Bras de l'Ennemi" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire
  • Dans l'Oeil du Cyclone d'Anne Perry

    Imprimer
    • Anne Perry, dans l'oeil du cyclone, seconde guerre mondiale, hitler, Elena standishMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans l'Oeil du Cyclone ?

       "Cela fait des années maintenant que je compte Anne Perry parmi mes auteurs favoris, l'arrivée d'une nouvelle série est donc une grande nouvelle, surtout quand celle-ci tourne autour de la Seconde Guerre Mondiale, une époque qui me fascine."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "En 1933, Elena, jeune photographe anglaise, se trouve en Italie pour couvrir une conférence économique quand elle se retrouve malgré elle embarquée dans les affaires du MI6, qui la mèneront jusqu'à Berlin, pour son plus grand péril."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Quel bonheur de retrouver Anne Perry dans une toute nouvelle série et de constater à nouveau toute l'étendue de son talent. Il y a beaucoup de choses que j'ai aimé dans ce roman. Tout d'abord, dès le début, on se prend d'amitié pour l'héroïne et puis les éléments s'enchaînent facilement, nous poussant à tourner les pages toujours plus vite. J'ai trouvé l'intrigue très efficace, en ce sens, mais également d'une grande justesse quant au rendu de l'époque, au mal être ambiant et aux enjeux... Observer la montée du fascisme tout en en connaissant l'issue, c'est comme relire Roméo et Juliette, on sait que ça se termine mal mais on ne peut s'empêcher de se laisser happer. Et c'est à travers l'objectif d'Elena que nous observons cela et, là encore, c'est pour moi, qui aime la photographie, un gros point fort."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "L'énigme en elle-même n'était vraiment pas très difficile à résoudre et ce n'est certainement pas pour l'enquête qu'il faut lire ce roman mais ça ne m'a pas manqué une seconde. En revanche, je ne peux m'empêcher de regretter la naïveté de l'héroïne et j'espère vraiment qu'elle évoluera dans les tomes suivants. C'est ma seule petite réserve."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres d'Anne Perry ICI

    et toutes celles sur la Seconde Guerre Mondiale, par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Dans l'Oeil du Cyclone" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 2 commentaires
  • Vocation Fatale d'Anne Perry

    Imprimer
    • vocation fatale, Anne Perry, monk, saga monk, policier anglais, Angleterre victorienneMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Vocation Fatale ?

       "Il s'agit ici du quatrième volet des aventures de William Monk, que j'avais envie de poursuivre depuis longtemps. De plus, il semblerait qu'une nouvelle fois il devienne difficile de trouver les premiers tomes, une bonne excuse donc pour ne pas tarder à les acquérir."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Un meurtre a été commis au Royal Free Hospital et Lady Callandra, en tant qu'administratrice, a eu la malchance de découvrir le corps. Alors que les soupçons de la police se dirigent très rapidement vers le Docteur Beck, l'un de ses amis très chers, Callandra demande à Monk d'enquêter de son côté..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "La construction de ce roman sort du schéma habituel du roman policier. Nous avons tout d'abord une première enquête, puis arrive la principale, bien différente, qui se déroule en deux parties, dont une pendant le procès du meurtrier présumé. J'ai aimé ces différentes phases, les changements de points de vue et d'enjeux mais j'ai quand même trouvé que l'histoire s'étirait un peu en longueur. Cela était d'autant plus accentué qu'il est très facile pour le lecteur de comprendre le mobile du crime dès le début, là où les enquêteurs ne le découvrent que dans les toutes dernières pages. Peut-être est-ce également le côté 'mondain' que l'on retrouve habituellement, qui m'a un peu manqué ici, l'intrigue se déroulant essentiellement à l'hôpital, un endroit des plus sordides à cette époque. Mais même si ce n'est pas le meilleur des Anne Perry que j'ai lu, c'est malgré tout une lecture vers laquelle j'avais sans cesse envie de revenir, avec des personnages que j'ai toujours grand plaisir à retrouver."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Je dois dire que je n'ai pas du tout vu venir cette fin, ce qui est toujours un peu très positif pour un roman policier. J'ai aimé le retournement de situation ainsi que la tension que cela ne manque pas de créer dans les dernières pages même si je n'ai pas pu m'empêcher d'être triste des conséquences de cette culpabilité."

     

        Mlle Alice, merci, et à jeudi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques de la saga Monk ICI

    et toutes celles des livres d'Anne Perry par LÀ

     

    Alors, vous craquez pour "Vocation Fatale" ?

    Catégories : Lire et Enquêter 0 commentaire