Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

halloween

  • Dans la Maison de Philip Le Roy

    Imprimer
    • dans la maison, Philip Le Roy, rageot, Halloween, histoire qui fait peur, horreurMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Dans la Maison ?

       "Je pense que c'est sur les réseaux sociaux que j'ai commencé à être intriguée par cette couverture, très belle et très sombre. Les critiques étaient bonnes et j'ai envie de lire plus de littérature jeunesse en ce moment. Alors lorsque j'ai décidé d'établir une wishlist spéciale Halloween, celui-ci y a vite trouvé sa place."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Huit adolescents décident de se retrouver un soir, chez l'un d'entre eux, pour une soirée d'épouvante mais petit à petit, il devient évident que plus personne ne joue. Et lorsque la mère de l'une des filles vient la chercher le lendemain matin, la maison est vide et saccagée..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Dès les premières lignes de ce roman, j'ai parié sur une explication qui s'est révélée être la bonne donc, pour le suspense, la surprise et la finesse, on repassera. Pour autant, c'est bien écrit, fluide et ça se lit facilement. On a envie d'avancer et sans avoir véritablement peur, on peut dire que l'auteur nous plonge plutôt bien dans l'ambiance. Malgré tout, je n'ai pas vraiment accroché aux différents personnages mais j'avoue que les ados et moi, ce n'est pas souvent le grand amour. Et s'ils étaient assez stéréotypés, trop même peut-être, j'ai pourtant eu du mal à les différencier dans le cours de l'action et à me souvenir de qui était qui. Enfin, le coup de "il faut qu'on reste tous ensemble" mais toutes les deux minutes quelqu'un trouve une excuse pour se séparer du groupe et disparaît, du premier au dernier participant... Seriously ?"

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Comme je l'ai dit, je l'attendais depuis la première page donc... Et quant aux conséquences de cette soirée, alors là, ça me fait juste doucement rigoler. Bref, pas une lecture désagréable du tout mais malheureusement, elle ne m'a pas convaincue."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Dans la Maison" ?

    Catégories : Lire et Frissoner 0 commentaire
  • Carmilla de Sheridan Le Fanu

    Imprimer
    • Carmilla, Sheridan le Fanu, roman gothique, vampires, halloweenMlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Carmilla ?

       "J'ai surtout découvert et exploré le roman gothique à travers Jane Austen et sa Catherine, dans Northanger Abbey, mais Sheridan Le Fanu est un auteur qui revenait régulièrement et dont Carmilla est un classique du genre. Il fallait donc bien que la rencontre ait lieu."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Laura vit avec son père, dans une contrée reculée, et désespère de la présence d'une amie. Elle est donc ravie lorsqu'une dame, ayant eu un accident à leur porte, leur confie sa fille avant de repartir précipitamment. Mais la présence de Carmilla pourrait bien ne pas être une bénédiction finalement..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Les romans gothiques ont tous plus ou moins une construction similaire, avec des codes assez précis. On aime ou on n'aime pas. Personnellement, j'aime bien, j'avais même été étonnée d'apprécier autant le Moine, ou les Mystères d'Udolphe, qui sont pourtant des pavés. C'est divertissant, un peu dépassé, ce qui fait aussi son charme, même si ça n'effraie plus grand monde. C'est encore le cas pour Carmilla, que j'ai pris plaisir à découvrir, et il est toujours interessant de remonter à la source de certains mythes, mais je ne suis pas sûre que cela me marquera durablement pour autant."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Du côté de la fin, c'est plutôt une déception. D'abord, bien sûr nous sommes en présence d'une héroïne naïve mais là, cela tourne franchement à la stupidité. Alors que l'on vient de lui relater un récit entièrement similaire au sien, elle ne semble toujours pas percuter ce qui lui arrive. Mais surtout, en ce qui concerne l'extermination du "monstre", je m'attendais à quelque chose d'un peu plus palpitant."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "Carmilla" ?

  • L'Arbre d'Halloween de Ray Bradbury

    Imprimer

    halloween, pumpkin autumn challenge, challenge littéraire, l'arbre d'halloween, Ray Bradbury

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Arbre d'Halloween ?

       "Même si je ne participe plus beaucoup à des challenges littéraires, ça ne m'empêche pas de suivre ce qui se passe sur la blogosphère littéraire et notamment le Pumpkin Autumn Challenge. J'ai vu ce roman dans plusieurs vidéos et j'ai pensé que ce serait la lecture parfaite en cette semaine d'Halloween."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Tom Skelton et ses amis se sont déguisés pour Halloween, qui en fantôme, qui en momie. Mais quelle est l'origine de chacun de ces déguisements ? Un homme mystérieux va les emmener sur les traces de l'Histoire de la Fête des Morts, de l'Égypte Antique au Mexique en passant par le Moyen-Âge..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "À mon grand regret, je n'ai pas du tout adhéré à cette histoire, si je peux l'appeler comme ça d'ailleurs, parce qu'il ne se passe vraiment pas grand chose. On se contente de passer d'un univers à l'autre, d'un pays, d'une époque, d'une tradition à l'autre mais toujours en effleurant tout juste le sujet, en quelques lignes, sans jamais vraiment apprendre quoi que ce soit, sans prendre le temps de comprendre les différents rites et les différentes cultures dont nous portons aujourd'hui l'héritage. C'est d'autant plus dommage que le sujet est interessant. Tout cela est porté par une écriture extrêmement poétique mais qui ne met que plus de distance entre le lecteur et le récit il me semble."

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Pour moi la conclusion est encore une plus grande déception. Tout au long du récit les enfants essaient de sauver l'un de leurs amis et lorsqu'on apprend le fin mot de l'histoire, ça tombe vraiment à plat. Ce n'était pas le bon livre pour découvrir Ray Bradbury je crois..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

     

    Alors, vous craquez pour "l'Arbre d'Halloween" ?