Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

harlequin

  • Les Filles de la Mariée de Susan Mallery

    Imprimer

    les filles de la mariée, susan mallery, harlequin, romance

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Les Filles de la Mariée ?

       "J'ai entendu parler de Susan Mallery pour la première fois, il y a bien longtemps, sur le blog de Shelbylee et j'ai toujours gardé l'envie de la découvrir depuis. Cet opus, qui ne fait pas partie d'une de ses séries, et qui parle de mariage, m'a semblé idéal pour me lancer."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Maggie, veuve depuis plus de vingt ans, à enfin retrouver l'amour et doit bientôt se marier. Mais ses trois filles, dont aucune n'a réussi à trouver l'homme de ses rêves ou à le garder, vont réagir chacune à leur façon..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "C'est une romance comme je les aime. Même si, bien sûr, on a peu de doutes sur la façon dont cela va se terminer, tous les ingrédients indispensables sont là pour nous emmener jusqu'à la dernière page sans que le récit ne s'essouffle. Les personnages sont particulièrement intéressants, différents les uns des autres, attachants la plupart du temps mais aussi agaçants à certains moments, ce qui nuance le récit et fournit une belle palette d'émotion. Il y a, dans cette histoire, de l'amour, de l'humour, de la colère, du ressentiment qui permettent de ne pas trop tomber dans l'édulcoré. Je me suis personnellement beaucoup attachée à Courtney, dont les rapports avec sa famille m'ont beaucoup touchés, alors que Sienna m'a longtemps agacée. Et le fait de suivre trois soeurs en parallèle permet également de rencontrer une gamme variée de héros... En bref, vous l'avez compris, ce fut une lecture vraiment très agréable, c'est donc avec grand plaisir que j'emmènerai certainement prochainement un nouveau livre de Susan Mallery dans mon sac de plage...

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Bon, de ce côté-là, pas de surprise, tout est bien qui finit bien, même si j'ai trouvé l'une des scènes de retrouvailles un peu ridicule. J'ai eu du mal à laisser cette famille derrière moi comme lorsqu'on doit dire au revoir à ses nouveaux amis à la fin des vacances."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Pas si Simple de Lucie Castel

    Imprimer

    pas si simple,lucie castel,romance,harlequin

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pas si Simple ?

       "Ce livre m'a été proposé par les éditions Harlequin et comme je ne suis jamais contre une jolie romance..."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Scarlett et sa soeur Mélanie se retrouvent coincées à Heathrow par le mauvais temps, deux jours avant Noël, alors qu'elles doivent rejoindre leur mère en France et passer leur premier Noël sans leur père. Elles vont heureusement faire la connaissance de William, un anglais au charme provocateur, qui va les inviter à venir passer le réveillon chez lui..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Nous sommes dans une romance Harlequin. Ça se lit bien, c'est agréable et on sait déjà comment ça finit. Ici, on a, en plus du charmant jeune homme, des éléments bien sympathiques : Londres, Noël et des familles complètement dingues. Le gros plus selon moi, ce sont les personnages. J'ai vraiment beaucoup aimé leurs différentes particularités et les propos sans filtre de la soeur sont la cerise sur le gâteau. L'histoire d'amour fait certes rêver mais on s'amuse aussi beaucoup. Il est vraiment dommage en revanche que certains sujets, comme le deuil, ne soient qu'effleurés à mon sens. Un peu plus d'approfondissements auraient pu faire passer ce livre dans une dimension toute différente."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai vraiment, vraiment bien aimé cette histoire. À mon sens les deux seules choses qui lui font vraiment du tort sont sa couverture franchement pas folichonne et l'avant-propos qui survend le roman, soit deux choix de l'éditeur et non de l'auteur, c'est quand même bien dommage..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Pas Celle que tu Crois de Mhairi McFarlane

    Imprimer

    pas celle que tu crois,livre doudou,feelgood book,feel good book,mohair mcfarland,harper collins,harlequin

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Pas Celle que tu Crois ?

       "Je trouve la couverture très jolie et attractive (oui mes critères sont toujours aussi futiles) mais j'avais peur de tomber sur un roman un peu trop cucul la praline et j'ai commencé par être raisonnable. Jusqu'à ce que les premières bonnes critiques tombent."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Edie se rend au mariage de Jack, un collègue, à contrecoeur. En effet, elle doit bien se l'avouer, elle espérait qu'il n'épouserait pas sa fiancée. Alors qu'elle essaie de faire le point sur ses sentiments, Jack la rejoint dans la soirée et l'embrasse subitement. Edie en serait encore à se demander ce qu'elle en pense si la jeune mariée ne les avait pas découverts à ce moment précis..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "L'histoire commence sur les chapeaux de roues et nous entraîne au coeur de la tourmente que vit Edie. Impossible de ne pas se prendre tout de suite d'affection pour cette fille un peu perdue, à qui tout le monde va tourner le dos. J'ai eu du mal à lâcher le roman, c'est léger mais bien écrit, pas prise de tête mais prenant. Certes, on se doute un peu de la façon dont cela va finir mais le voyage qui y mène est tout aussi intéressant. L'auteur ne se contente pas de l'histoire d'amour, il y a aussi des histoires d'amitié, de travail, de famille, une vraie remise en question de la part de l'héroïne principale et c'est ce qui fait sa qualité. On est dans un vrai feelgood book, de ceux à lire sous un plaid bien chaud avec un thé fumant et qui vous font rêver. Et si je ne placerais pas encore Mhairi McFarlane au niveau de Kristan Higgins par exemple, je la lirai de nouveau avec grand plaisir."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai vraiment apprécié que l'auteur ne nous abandonne pas à peine le premier baiser échangé même si, finalement, elle s'arrête toujours trop tôt à notre goût..."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire