Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

harper collins

  • Maintenant que Tu le Dis de Kristan Higgins

    Imprimer

    maintenant que tu le dis, Kristan Higgins, Harper collins, feelgood book, livre doudou

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Maintenant que Tu le Dis ?

       "Je suis accro aux sentiments de douceurs et de réconforts que les livres de Kristan Higgins distillent dans mon sang, il n'y a pas d'autre explication."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Lorsqu'elle se fait renverser par un camion et se voit mourir, Nora a soudain envie d'être auprès de sa mère et d'arranger les choses avec sa soeur. Il est temps pour elle de rentrer chez elle, quinze ans après avoir quitté l'île avec soulagement..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous ?

       "Lire un livre de Kristan Higgins, c'est la garantie de passer un bon moment et de se plonger dans un univers réconfortant. Cette fois, nous nous retrouvons sur l'une des petites îles du Maine et j'ai adoré cette ambiance. L'humour et les relations humaines sont comme toujours au coeur de cette histoire mais j'ai trouvé les sujets choisis plus graves et plus profonds que d'habitude, les personnages plus écorchés et moins parfaits. Ce n'est absolument pas une critique, au contraire, mais c'est peut-être un peu trop d'un coup. Les difficultés que traversent chacun des héros sont poignantes mais cela faisaient une sacré doses de problèmes et beaucoup de choses à résoudre pour un seul roman. Dans tous les cas, mieux vaut être averti, ce n'est pas le plus joyeux de ses romans.

    • Et comment cela s'est-il fini ?

       "Il n'y a jamais de grande surprise à la fin de ce genre de roman, ce n'est d'ailleurs pas ce qu'on leur demande, et celui-ci ne déroge pas à la règle. Pourtant, j'aurais aimé que certaines choses soient un peu différentes et ne pas tourné la dernière page avec un sentiment léger mais persistant de mélancolie."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Kristan Higgins ICI

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Ton Âme Soeur (ou Presque) de Kristan Higgins

    Imprimer

    Kristan Higgins, blue heron, ton âme soeur ou presque, Harper Collins, feelgood book, livre doudou

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ton Âme Soeur ou Presque ?

       "J'essaie autant que possible de ne jamais rater la sortie d'un nouveau Kristan Higgins, qui ne m'a jamais déçue à ce jour."

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Dans la ville de Manningsport, on retrouve Connor O'Rourke, patron du pub local et on en apprend plus sur sa relation chaotique avec la belle mais tourmentée Jessiva Dunn..."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Ici, on s'éloigne un petit peu de la famille Holland que l'on a suivi jusqu'à présent et même si on les croise régulièrement, ils m'ont un petit peu manqué. Il y a d'autres petites choses qui pour moi placent cet opus légèrement derrière les autres et cela tient essentiellement aux héros. S'ils se tournent autour depuis aussi longtemps, on a du mal à comprendre que Connor ait attendu plus de dix ans pour imposer son point de vue ou faire un pas vers le frère de sa bien-aimée. Quant à Jessica, on a beau comprendre son traumatisme, son obstination à croire qu'elle sait tout mieux que les autres et qu'elle est la seule à pouvoir s'occuper de son frère ont fini par m'agacer. Même si elle n'est pas responsable de tout ce qu'elle a subi, elle l'est de son malheur actuel et j'ai moins accroché à son personnage et par répercussion, à son histoire d'amour. Enfin, le petit détail qui tue, et ça, il me semble l'avoir déjà relevé précédemment, c'est que de nouveau tous ces personnages sont incroyablement beaux !! À croire qu'il s'agit d'une ville composée intégralement de mannequins. Mais malgré ces défauts, ne vous méprenez pas, lire un Kristan Higgins nous emporte dans un univers doux et chaleureux, d'entraide et de bienveillance qui font chaud au coeur et cela reste toujours un plaisir même si je vous conseille plus volontiers À un Détail Près ou l'Amour et Tout ce qui va Avec."

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "Le happy end est vraiment à l'américaine, la jolie maison et les bébés en route. Pas forcément ce qui me fait le plus rêver mais chacun son truc."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Retrouvez toutes mes chroniques des livres de Kristan Higgins ICI

    et celles de la saga Blue Heron, LÀ.

    Catégories : Lire en Légèreté 0 commentaire
  • Ginny Moon de Benjamin Ludwig

    Imprimer

    ginny moon, enfant adopté, enfant autiste, harper collins, benjamin ludwig

    • Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec Ginny Moon ?

       "Le résumé m'a donné envie de découvrir ce livre atypique mais également la recommandation faite par Graeme Simsion, l'auteur du Théorème du Homard, que j'avais adoré !"

    • Dites-nous en un peu plus sur son histoire...

       "Ginny Moon, jeune autiste de 14 ans, vient enfin d'être adoptée par une famille qui prend soin d'elle. Pourtant, elle va mettre tout en oeuvre pour se faire kidnapper par sa mère biologique et retrouver sa poupée."

    • Mais que s'est-il exactement passé entre vous?

       "Bien que la maison d'édition fasse de gros efforts pour changer son image, avec un livre Harper Collins (Harlequin), on a toujours tendance à s'attendre à quelque chose de très léger. Ici, on aurait complètement tort ! Il s'agit en fait de propos très graves et très touchants mais racontés avec légèreté à travers les yeux de Ginny. Au début, c'est amusant, cette jeune adolescente obsédée par sa poupée, c'est même un peu redondant au bout d'un moment, jusqu'à ce que l'on comprenne qu'il se cache quelque chose de beaucoup plus important derrière tout ça. C'est comme un déclic dans la lecture et après ça, impossible de lâcher le livre avant la dernière page. On veut absolument savoir ce qu'il va se passer !"

    • Et comment cela s'est-il fini?

       "J'ai beaucoup aimé cette lecture, son héroïne si touchante et si courageuse malgré son handicap, je n'avais d'ailleurs pas très envie de la laisser et sur la fin, je crois quand même qu'il m'a manqué un petit quelque chose."

     

        Mlle Alice, merci, et à lundi prochain...

    Catégories : Lire en Légèreté 2 commentaires